Mama Shelter – faut-il vraiment y aller ?!

Mama Shelter – Pizza

109 rue de Bagnolet 75020 PARIS

le cadre : le service :   

le rapport qualité / prix

max : 5

C’est tout moi ça … Je m’enthousiasme, je m’impatiente, je me prépare à monts et merveilles .. et tout ça pour quoi ? Ou plutôt, tout ça pour ça !

vous vous souvenez, je ne tarissais pas de compliments sur Mama Shelter, ou plutôt l’idée que je m’en étais faite à force d’ingurgiter des tartines de critiques enthousiastes sur ce haut lieu de la branch’attitude parisienne  … ! Et je vous assénais du  » Il faut vraiment y aller «  sur tous les tons !

Bon, et bien c’est chose faite, nous y sommes allés !

Alors, commençons par le cadre … quand on arrive, on tombe sur …. ça ….

je dois avouer avoir été un peu surprise ; en effet, beaucoup de photos d’interieur circulent , je n’en avais jamais vu de l’exterieur, et , franchement, je ne m’attendais pas à cette architecure moderne et froide, le long d’une voie de chemin de fer désaffectée …

Bien, nous pénétrons donc dans les lieux, ravis de trouver où nous abriter, la température extérieure étant à cet instant de -3°C !

Pénombre et atmosphère  » tamisée « , nous nous dirigeons vers la salle du restaurant, au deux tiers vide. Déjà nos yeux se posent sur ces canapés qui n’attendent que nous et où nous nous imaginons déjà installés pour savourer un moment de détente, et de bons petits plats ! D’ailleurs des couples, déjà installés à des tables similaires, ont l’air de s’y trouver fort bien !

Oui mais voilà :  » non, ce ne sera pas possible  » nous assène la serveuse .  » Parce que, vous comprenez, les 4 tables vides que vous voyez ( il est 13h passés, la neige tombe à l’exterieur .. ) , et bien ces tables sont résevées et donc, vous pouvez vous installer  » là «  « ; et elle nous désigne de tristes chaises métalliques autour d’une petite table isolée qui fait grand peine … On repassera pour le déjeuner en amoureux du week end ! Et quand nous tentons de lui expliquer que, peut-être, éventuellement, elle pourrait trouver une solution qui nous pemettrait d’être confortablement installés, nous, les clients qui SOMMES là, par opposition à ceux qui peut-être viendront, elle a recours à l’arme suprème, le recours ultime : sa responsable !  Et que dit la responsable ? La même chose, tout pareil ! Les banquettes, c’est niet ! Il s’agit de tables pour 4 et non pour deux, elle a déjà  » cédé  » à ceux qui sont installés, et maintenant, c’est fini ! Non mais !

Nous décidons donc de nous rabattre sur le coin  » Pizza «  , celui qui a ouvert il y a à peine deux semaines, sous la houlette de Sanderens, ni plus ni moins ! C’est ça ou partir, et vraiment, l’idée de se retrouver dans le froid … on reste !

Alors là, au moins, dans le coin  » Pizza « ,  tout le monde est logé à la même enseigne : une longue table de bois, une nappe en vinyl, des tabourets. Un peu sommaire, et éventuellement sympathique si une présence humaine donnait vie au lieu, mais là, c’est le désert ! Du coup, nous pouvons librement choisir notre tabouret sans faire appel à une quelconque autorité supérieure !

comme vous le voyez, nous sommes tranquilles ! Est ce que le service est efficace et rapide pour autant ? Et bien non ! Il nous faut attendre, patienter, rappeler le serveur pour les boissons , et finalement, les pizzas arrivent :

vous ne verrez que la mienne,  » parme et roquette « , parce que, franchement, le coeur n’y était plus …

quant au menu, il se présente sous cette forme là …

alors, précisons que l’assiette est en carton, les couverts, Stark, mais en plastique; il s’agit là de grignoter à la bonne franquette.

La pizza est plutôt bonne, et le tiramisu, excellent ; quant au café, je ne saurais dire, le serveur nous ayant oubliés, nous avons fini par régler et partir .

En passant, un petit tour du côté du restaurant, toujours aussi désespérement vide, et notre table, qui nous attendait ….

Vous noterez la présence d’inscriptions au plafond :

vous avez la gamme  » politique  » :

 » l’oubli ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements « 

et puis la gamme  » humaniste  » :

 » on transforme sa main en la mettant dans une autre « 

Bon, pour faire synthétique :

un accueil en dessous de tout, un cadre froid ( au propre et au figuré : dans le coin Pizza, on se gelait ! ). quant aux  » mets « , difficile de juger sur la base d’un échantillonage aussi restreint !

Alors, si vous passez dans le coin, pourquoi pas, essayez, et dites moi ce que vous en avez pensé … mais ce n’est pas moi qui vous conseillerais de traverser Paris pour vous y rendre ! Et A., si tu me lis, désolée vraiment, mais pour notre brunch d’après les vacances, je te promets de trouver un autre endroit !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

31 Comments

  1. 1
  2. 2

    Oh ben mince, toi qui rêvais d’y aller!
    Dans le même genre je suis allée boire un verre au Oh La La (Rébublique) samedi dernier… Après un verre de (mauvais) vin j’ai fini à la terrasse de l’Indiana avec une (bonne) bière!

  3. 3

    Moi qui y suis allée plusieurs fois, j’ai toujours été bien reçue, bien assise et vite servie… Donc je ne sais que dire face à tous vos commentaires.. Je persiste : l’endroit est très sympa, été comme hiver. Le soir ou en fin d’après-midi en tous cas!

  4. 4
  5. 5

    ouh la!!! merci pour ce billet: moi qui pensais essayer bientôt (suite à ton billet, d’ailleurs :p), je vais me rabattre sur un autre endroit! (je fais partie de ceux qui ont besoin de traverser tout Paris pour y arriver :p)

  6. 6
  7. 7
  8. 8

    Un petit reportage à publier dans « Paris pas cher » ou « Paris pas terrible ». Merci pour ce p’tit brin d’humour qui tente de nous réchauffer.
    Je note un détail que certains apprécieront peut être mais que je ne supporte pas : les bougies dont la cire dégouline sur les bouteilles. Rien de plus hideux à mes yeux.

  9. 9

    Une copine qui y est allée en été m’a aussi parlé d’un service désastreux, d’une attente sans fin, mais elle a bien aimé manger dehors sur le quai de la gare désaffectée, et il paraît aussi que c’est sympa sur la terrasse sur le toit…

  10. 10

    Merci pour ton article honnête, je n’avais pas très envie d’y aller car je craignais que comme beaucoup d’endroit « où il faut être » le service soit désastreux et la note salée, là je suis convaincue de ne pas y mettre les pieds!

  11. 11

    J’ai failli y aller pour le barbecue l’été dernier mais sincèrement, après l’accueil téléphonique désastreux pour réserver une table (2 essais foireux), j’ai laissé tomber et je crois que j’ai bien fait !
    Merci de nous avoir raconté ton expérience, ça évitera des déconvenues. Je déteste les snobinards de ce genre, c’est vraiment une honte.

  12. 12
  13. 13

    Oh ben mince, toi qui rêvais d’y aller!
    Dans le même genre je suis allée boire un verre au Oh La La (Rébublique) samedi dernier… Après un verre de (mauvais) vin j’ai fini à la terrasse de l’Indiana avec une (bonne) bière!

  14. 14

    Moi qui y suis allée plusieurs fois, j’ai toujours été bien reçue, bien assise et vite servie… Donc je ne sais que dire face à tous vos commentaires.. Je persiste : l’endroit est très sympa, été comme hiver. Le soir ou en fin d’après-midi en tous cas!

  15. 15
  16. 16

    ouh la!!! merci pour ce billet: moi qui pensais essayer bientôt (suite à ton billet, d’ailleurs :p), je vais me rabattre sur un autre endroit! (je fais partie de ceux qui ont besoin de traverser tout Paris pour y arriver :p)

  17. 17
  18. 18
  19. 19
  20. 20

    Oups… et bien c’est vrai que vu comme ça c’est moins tentant !
    J’y suis allée fin 2009, c’était très sympa. Le service impeccable et les plats excellents. C’était un jour de semaine. Un midi. On a eu la chance de pouvoir choisir notre table, celle avec les canapés.
    Après, je ne dis pas que cet endroit est absolument à découvrir et à ne manquer sous aucun prétexte. On a sûrement eu notre part de chance ce jour là… Je pense que, contrairement à toi, j’y retournerai. Histoire de vérifier si la chance sera à nouveau avec moi…

  21. 21
  22. 22
  23. 23

    @toutes : j’aurais adoré aimer cet endroit, mais voilà … à vrai dire, je suis particulièrement frustrée parce qu’en plus, ça avait l’air bon !Sheily, nous avons peut-être joué de malchance… et Sandrine, que la chance soit avec toi !
    Miss400, c’est quoi mmmm.com? et Fr@mboize, en ce jour de St Valentin, le moment est venu de te le dire  » je t’aime  » !!

  24. 24
  25. 25
  26. 26

    Sale histoire ! Tu es peut-être mal tombée… Tu crois que tu retenteras un jour ? Pour ma part, quand je suis déçue par un resto, il est vraiment rare que je lui donne une seconde chance…

  27. 27
  28. 28
  29. 29
  30. Pingback: The Parisienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>