Le Parisien assigne The Parisienne pour contrefaçon.

EDIT du  12 novembre

J’ai le grand plaisir de pouvoir annoncer que Le Parisien abandonne son assignation. Je continuerai donc à m’appeler The Parisienne, encore et encore !

J’en profite pour remercier tous ceux d’entre vous qui m’ont écrit, soutenue, encouragée. Ce fut une période mouvementée et touts vos mails ainsi que vos messages de soutien ont beaucoup compté.

Merci à tous, un très grand merci.

Il ne me reste plus qu’à vous dire à tous à très bientôt à Paris et sur The Parisienne !

#noussommesparisiens

Nathalie

EDIT du 16 octobre

une rencontre a effectivement eu lieu, et j’ai voulu croire à une vraie volonté de cohabitation paisible . Pourtant, 4 semaines ont passé, et je n’ai plus aucune nouvelle. Je patiente donc, mais je commence à douter.

EDIT du 17 septembre

La rencontre prévue a effectivement eu lieu . Je pense que nous sommes en bon chemin, et je vous tiens au courant !

Encore merci à tous pour vos messages.

EDIT du 7 septembre

Une rencontre est prévue dans les jours à venir. J’éspère sincèrement un règlement rapide et amiable . Je vous tiendrai informés bien entendu.

EDIT du 27 aout 13h00

Tout d’abord, je tiens à tous vous remercier pour vos messages de soutien, vos articles multiples, vos mails, toutes ces manifestations qui m’ont beaucoup touchée.
Vous aurez remarqué que je n’ai pas pour l’instant souhaité répondre aux multiples demandes d’interviews, et ce pour ne pas envenimer la polémique, ma volonté étant de régler tout ceci rapidement et à l’amiable.
Cependant, M. Hornain a jugé bon de prendre la parole dans la presse et de tenir des propos aux quels je souhaite répondre, avant tout pour vous, les personnes qui avez pris ma défense avec tant d’énergie et de conviction :
« Jean Hornain, directeur général du « Parisien », affirme que ses équipes sont en contact avec The Parisienne depuis septembre 2013, « lorsqu’elle a voulu déposer sa marque, alors qu’il existait déjà une marque équivalente ». « A la suite de discussions infructueuses, nous avons dû passer par l’assignation, qui est le dernier recours. Nous le regrettons, ce ne sont pas des choses que nous aimons faire, mais nous devons défendre notre marque », appuie-t-il. « 
 
Mon blog date de 2009 et je n’ai jamais déposé ou tenté de déposer la marque The Parisienne. 
 
Quand il évoque des « discussions infructueuses » depuis septembre 2013, en voici la liste :
1. septembre 2013 – j’ai reçu une mise en demeure – la première de ma vie
2. étant convaincue qu’il s’agissait d’un malentendu,  j’ai envoyé immédiatement un mail à M. Hornain lui proposant de nous rencontrer pour échanger, lui expliquer l’essence de mon blog, et régler ce sujet à l’amiable : je n’ai pas eu de réponse de sa part
3. j’ai reçu en novembre un mail et un courrier avec accusé de réception de la part de la direction juridique du Parisien me sommant de prendre un avocat
4. je n’ai pas répondu et je n’ai entamé aucune autre action
5. j’ai reçu fin mai 2014 une assignation suite à laquelle j’ai pris un avocat
Je n’ai jamais eu d’autres échanges que ceux ci.
Merci encore pour votre soutien, et je vous tiendrai informés dès que nous serons arrivés à une solution.

L’article d’origine

Depuis maintenant 5 ans, The Parisienne est mon moi numérique.

the parisienne

Depuis  5 ans, je raconte sur ce blog ma vie, mes coups de coeur et mes coups de gueule.

The Parisienne a évolué, grandi, avec moi, au fil des années, au fil de ma vie, car ce blog, c’est celui de ma vie.

Pour ceux d’entre vous qui me suivent depuis le début de cette aventure, vous le savez, ce blog a vu le jour à l’occasion d’un évènement difficile, et c’est grâce à lui que j’ai pu traverser cette période dont je me serais bien passée.
Heureusement The Parisienne était là ! Et surtout, vous, mes lecteurs, étiez là.

Parce que The Parisienne m’a permis de faire des rencontres, d’échanger avec vous que je n’aurais jamais rencontré sans cette version digitale de moi-même ! Et cela continue, année après année.
Si je me confie à vous aujourd’hui, c’est parce que The Parisienne est en danger. C’est un peu comme si une partie de moi était attaquée.

En effet, un journal parisien bien connu m’assigne en justice pour contrefaçon : Le Parisien.

La démarche a commencé par un courrier de mise en demeure il y a quelques mois. Naïve, j’ai pensé qu’il s’agissait d’un malentendu et j’ai tenté de prendre contact directement avec le journal pour discuter, voir comment régler tout ça. 

Comment un journal pourrait-il penser une seconde que le blog individuel d’une parisienne amoureuse de sa ville pourrait être une tentative de copie d’un quotidien parisien, et de son armée de journalistes ?!

Je suis parisienne, c’est ce que dit mon blog, c’est ce que je dis à tous ceux que je rencontre, dans la vraie vie, et dans la vie numérique !

Alors j’ai tenté une prise de contact, imaginé que le bon sens l’emporterait. Que neni. Ma proposition a été balayée d’un revers de main, et on m’a sommée de prendre un avocat.

Prendre un avocat ? Toute cette histoire est surréaliste ! Et qui paierait pour cet avocat ? Et pour me défendre pour quelle faute commise ?

J’ai donc ignoré la mise en demeure, plusieurs mois ont passé, et c’est l’assignation qui est arrivée.

Non content de demander l’abandon de l’URL, le transfert en pleine propriété de l’url à la SAS Le Parisien libéré, le journal exige une somme de 20000€ pour dommage et intérêts.

Dans l’assignation, on trouve les termes suivants : « …la création par Madame Nathalie Z. de « theparisienne.fr » et son usage pour notamment le titre d’une publication diffusée sur le Web, consacre la contrefaçon de la marque antérieure LA PARISIENNE « 

Qui plus est, l’assignation précise :

« … le nom de domaine THE PARISIENNE reprend tout d’abord l’élément distinctif dominant de la marque antérieure LA PARISIENNE, savoir le terme « PARISIENNE » « 

Finalement, ce qui en ressort, c’est que le mot « parisienne » ne peut pas apparaitre dans l’url d’un blog puisque le journal Le Parisien semble s’être auto proclamé détenteur exclusif du terme !

Le Parisien demande donc  » de faire interdiction à Madame Z. , directement ou indirectement, du signe « The parisienne « , pour désigner le titre d’une publication sur tout support, seuls ou en association avec tout autre terme, signe, groupe de mots ou extension … »

Parce que si le mot « parisienne » devient la propriété privée de qui que ce soit, j’ai en tête quelques dizaines de blogs qui eux aussi devraient se préparer à recevoir un courrier, de ce genre de missive que l’on imagine recevoir uniquement quand on a commis un délit.

Alors que faire ?

Aujourd’hui, je vous donne l’information.

Cette information brute:

Le Parisien attaque The Parisienne pour contrefaçon.

Et je vais vous demander votre soutien par tous les moyens qui vous sembleront appropriés.

Je continue à croire que ce journal recouvrera la raison, mais si ce n’est pas le cas, je n’en resterai pas là. 

La page Facebook de The Parisienne va me permettre de vous donner les détails concernant l’avancement de l’affaire.

En attendant, je vous le demande à tous : si vous souhaitez vous aussi que les parisiennes et les parisiens puissent librement utiliser ces deux termes pour raconter leur passion pour leur ville, criez le avec moi, hommes et femmes confondus, sur tous les toits du numérique :

#jesuisparisienne

Parce que Paris appartient à celles et ceux qui l’aiment depuis toujours, vous et moi en fait. Alors je compte sur vous pour relayer, interpeler, vous exprimer sur cette assignation aussi inattendue que surréaliste.

Parce que The Parisienne n’est la contrefaçon de rien ni de personne, puisque The Parisienne, c’est tout simplement moi.

EDIT 22h36

Je ne sais pas comment vous remercier toutes et tous pour ce soutien extraordinaire en quelques heures.

Grâce à vos tweets, j’ai été en TT sur Twitter, vous m’avez tous donné des preuves de soutien qui m’ont profondément touchée, certains d’entre vous ont changé leur pseudo Twitter, d’autres m’ont proposé leurs compétences légales, vous avez ajouté #jesuisparisienne à vos tweets, vos biographies twitter, et je sais que je n’ai pas tout vu tant j’ai été submergée !

Merci également pour tous ces commentaires de soutien.

Enfin, je remercie @Korben, que je ne connaissais que de réputation, et qui a publié dans la soirée un article pour me soutenir et amplifier la mobilisation. MERCI !

 

 Un grand merci également à @parispelemele qui a publié ce superbe article 

http://www.parispelemele.fr/2014/08/soutenons-nathalie-contre-le-journal-le-parisien-jesuisparisienne/

 

La liste des articles publiés

http://korben.info/le-parisien.html
http://www.nextinpact.com/news/89434-le-parisien-attaque-blogueuse-the-parisienne-en-contrefacon.htm
http://www.parispelemele.fr/2014/08/soutenons-nathalie-contre-le-journal-le-parisien-jesuisparisienne/
http://www.numerama.com/magazine/30338-le-parisien-attaque-en-contrefacon-le-blog-the-parisienne.html
http://openews.eu/le-parisien-assigne-le-site-dune-blogueuse-the-parisienne-pour-contrefacon-jesuisparisienne-effetstreisand/
http://www.lexpress.fr/actualite/medias/le-parisien-va-t-il-empecher-the-parisienne-de-bloguer_1570498.html
http://www.saladbowl.fr/parisienne/
http://mateusz.be/2014/08/26/le-parisien-tete-de-chien/
http://mobile.english.rfi.fr/visiting-france/20140826-paris-newspaper-threatens-sue-blogger-over-parisienne-title-report
http://openews.eu/le-parisien-assigne-le-site-dune-blogueuse-the-parisienne-pour-contrefacon-jesuisparisienne-effetstreisand/
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1234822-le-parisien-poursuit-la-bloggueuse-the-parisienne-le-web-la-defend-et-moi-aussi.html
http://medias.blog.lemonde.fr/2014/08/26/le-parisien-vs-the-parisienne-notre-demarche-etait-amiable-au-depart/
http://leschamotte.blogspot.fr/2014/08/le-parisien-vs-parisienne.html
http://lanouvelleeloise.blogspot.fr
http://www.20minutes.fr/web/1432667-20140826-quotidien-parisien-poursuit-theparisiennefr-contrefacon
http://lunedemaledaumon.blogspot.fr/2014/08/laffaire-le-parisien-ou-comment-le.html
http://menagere-trentenaire.blogspot.fr/2014/08/quand-le-journal-le-parisien-attaque.html#.U_zKXHkeaQs
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/581907-madame-figaro-et-le-bad-buzz-un-cas-d-ecole-pour-ceux-qui-negligent-l-internaute.html
https://www.facebook.com/missjulieparis/posts/10152661819234621?comment_id=10152661856634621&offset=0&total_comments=8&notif_t=mentions_comment
http://tempsreel.nouvelobs.com/vu-sur-le-web/20140826.OBS7223/le-parisien-attaque-la-blogueuse-the-parisienne-le-web-s-insurge.html?xtor=RSS-17
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1234948-le-parisien-assigne-le-blog-the-parisienne-le-journal-n-a-aucune-chance-de-gagner.html
http://www.strategies.fr/index_print.php?content=newsletter/index&newsletter=nuc284270814
http://lalutotale.wordpress.com/2014/08/26/jesuisparisienne-quand-un-journal-attaque-une-bloggeuse-en-justice/
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1234846-le-parisien-assigne-le-blog-the-parisienne-comment-rebondir-apres-le-bad-buzz.html
http://blog.axe-net.fr/effet-streisand-leparisien-theparisienne/
http://www.numerama.com/magazine/30361-the-parisienne-le-parisien-s-efforce-de-calmer-le-jeu.html
http://rue89.nouvelobs.com/2014/08/27/parisien-contre-the-parisienne-etes-aussi-abasourdi-254431
http://www.blogeek.net/web/le-journal-le-parisien-sattaque-au-blog-the-parisienne-431.html
http://www.domaine.info/actualites/article/le-parisien-vs-the-parisienne?var_mode=calcul
http://lehollandaisvolant.net/?d=2014/08/28/16/33/11-le-parisien-qui-se-croit-tout-permis
http://rocbo.lautre.net/spip/spip.php?article747
http://lalogedesblogs.com/la-parisienne-contre-the-parisienne-paris-ville-de-la-contrefacon/
http://www.bullesdeflo.com/2014/08/nous-sommes-toutes-des-parisiennes-avec.html?spref=tw
http://lalutotale.wordpress.com/2014/08/26/jesuisparisienne-quand-un-journal-attaque-une-bloggeuse-en-justice/
hqlture.com/the-parisienne
http://rccradio.eu/2014/08/le-parisien-se-veut-une-liberte-quil-ne-peut-detenir/
https://www.facebook.com/missjulieparis/posts/10152661819234621?comment_id=10152661920084621
http://www.hellocoton.fr/jesuisparisienne-quand-un-journal-attaque-une-bloggeuse-en-justice-13723326
http://www.reputatiolab.com/2014/09/ce-jesuisparisienne-apprend-propagation-bad-buzz/#sthash.GW0p77cl.StGQcYkX.dpbs
http://www.reputatiolab.com/2014/09/ce-jesuisparisienne-apprend-propagation-bad-buzz/#sthash.GW0p77cl.n9WoBMnZ.dpbs
http://mamourblogue.fr/le-parisien-vs-the-parisienne/
http://visulmentvotre.blogspot.fr
https://twitter.com/CupoNation_FR/status/506483866098753536
http://www.ojim.fr/le-parisien-assigne-une-blogueuse-en-justice/
http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/la-parisienne-contre-the-parisienne-frank-tapiro-valacry-pothain-yves-goblet-et-anthony-babkin-dans-a-vos-marques-0709a-13-310966.html
http://phenomenedemaud.com/2014/08/25/sur-la-toile-1/
http://www.motismo.net/quand-le-parisien-attaquait-the-parisienne-en-contrefacon/

http://www.numerama.com/magazine/31281-fin-des-poursuites-du-parisien-contre-le-blog-the-parisienne.html

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

361 Comments

  1. 1
    • 2
    • 3

      Bonjour. Je n’aime pas l’attitude du Parisien et voici quelques billes, pas toutes.
      (1) La contrefaçon n’est pas aussi évidente que ne le prétend le Parisien pour qui l’enjeu est économique et lié aux grandes problématiques du référencement, webmarketing et de ce qu’ils pourraient considérer être du parasitisme de marque, ce qui reste à démontrer et ce n’est pas gagné (ni pour eux, ni pour vous). Une lecture juridico-économique de cette situation fait même imaginer que le Parisien entend développer la marque « LA PARISIENNE » dont il est propriétaire pour certaines classes, auprès d’une clientèle et/ou d’un lectorat plus international en translittérant ce titre en langue anglaise par l’expression « THE PARISIENNE », sorte de pure player online. Cette logique impliquerait la destruction de votre blog actuel et le transfert du domaine, ce que je trouve inacceptable.
      (2) De nombreux grands groupes tentent cette manoeuvre d’intimidation – classique – abusant d’arguments et d’un vocabulaire juridique parfois difficile d’accès au néophyte. Le vocabulaire technique, notamment juridique, est effrayant lorsqu’on ne le comprend pas (les médecins et les architectes en savent quelque chose eux aussi, sans même parler des geeks). Bref, il il arrive parfois qu’en droit de la propriété industrielle, la meilleure défense possible soit l’attaque, ce qui semble être le cas aujourd’hui.
      (3) Un bref examen fait apparaitre qu’il existe assez peu de marques en vigueur déposées à l’INPI, utilisant l’expression syntagmatique « LA PARISIENNE » identique à celle du titre de presse cité en référence savoir la marque No.3234169 déposée initialement le 02/07/2013. Parmi celles relevées citons les marques : No. 2048122 (Classe 9, 36, 38) , No.11210069 (Classe 21), No. 294868 (Classe 31), No. 3777841 (Classe 30), No. 1484758 (7, 12), No. 3041707 (9, 36, 38) Il y en a d’autres. Et Dior prend soin d’exclure la France de ses revendications territoriales pour des raisons dont la finesse existe mais m’échappe (stratégies industrielles, marketing, dépôts internationaux)
      (4) Le cas de la marque 3041707 est intéressant car la SA éponyme propriétaire de la marque renouvelée, désigne l’exploitation de la marque pour les classes de produits et services suivantes « Site électronique en matière d’assurances, logiciels.Assurances, consultation et informations en matière d’assurances, consultation et informations en matière financières, courtage en assurances, estimations financières (assurances), assurance sur la vie, assurance en ligne.Télécommunications, informations en matière de télécommunications, communications par réseaux de fibres optiques, communications par réseaux de télécommunications, réseaux télématiques et réseaux de communications informatiques de type internet et intranet, communications par terminaux d’ordinateurs, communications téléphoniques, messagerie électronique, transmission d’informations, de messages et d’images par satellite, par réseaux de télécommunications (y compris téléphones mobiles), par réseaux télématiques et par réseaux de communications informatiques de type internet et intranet, fourniture d’accès à des sites électroniques ».
      (5) La marque qui fait l’objet d’une hypothétique contrefaçon est enregistrée sous sa forme verbale. Ce qui importe, mais cela n’engage que moi, ce n’est pas le terme PARISIENNE isolé mais l’expression complète « LA PARISIENNE » qui forme, dans le cas d’espèce, ce que la doctrine désigne parfois comme « un tout indissociable ». Or pour un consommateur d’attention moyenne qui sait parfaitement reconnaitre l’anglais du guatemaltèque, du chinois ou de la langue des esquimaux, « THE PARISIENNE » n’est évidemment pas identique a « LA PARISIENNE ». C’est d’autant plus clair – certains juristes y verront l’ « eau de roche » -, que cette expression revêt peut-être même un aspect satyrique (eh ça c’est une bille pour vous!). De surcroît, l’adjonction d’un déterminant neutre (THE) anglais à un nom français n’est pas une pratique courante en créativité lexicale et a pour effet de singulariser le tout indissociable ainsi obtenu. Ce n’est certes pas DARMESTETER qui me contredira, hein? En théorie (grammaire française), et je reprend ici Wiki, un déterminant s’accorde en genre et en nombre avec le « noyau » dont il est satellite… Or THE est neutre.
      (6) Il conviendrait de vérifier que le mot « parisienne » fasse partie du vocabulaire anglo-saxon. Ce que semble indiquer l’existence, entre 1915 et 1921 de la revue mensuelle / périodique américaine « THE PARISIENNE » publiée à New York… De ce point de vue, donc, l’antériorité existe et la contrefaçon mon c…
      (7) De nombreuses recherches lient l’expression LA PARISIENNE a la personne de INES DE LA FESSANGE
      (8) J’ai encore d’autres trucs en réserve, mais pas tout ici, en clair, car le service juridique suit nécessairement les réactions. Pour l’instant, c’était juste pour m’amuser.
      Et hop!

    • 4

      Bonjour, de tout coeur avec vous contre la privatisation des mots.
      Insupportable qu’une entreprise soit propriétaire d’un mot aussi commun et dont elle n’est en plus pas responsable de la notoriété.
      Fascisme privé.

    • 5

      Mon dieux!
      Ou va t-on?
      Il va bientôt falloir que l’on retire « la parisienne » de notre vocabulaire, de nos pensées et de nos écrits, car ce nom commun appartiendrait à un pseudo magasine qui est censé prôner la « liberté de la presse ».
      A croire que le premier mot à savoir la liberté n’a plus vraiment de sens pour tous ces « PRO » de l’actualité.
      A partir d’aujourd’hui je promets de ne plus donner le moindre euros à ce magasine tricolore qui n’en a plus que l’apparence et nous devrions (à mon avis) tous faire de même.

      Ils ont de la chance que l’état français ne les attaque pas, car leur logo aura repris les couleurs tricolores de notre pays…pfffff!
      Tu peux garder la tête haute Nathalie, nous sommes de tout cœur avec toi et j’espère que la loi de notre pays le sera aussi.

      Continue de nous apporter ta bonne humeur comme tu le fais chaque jour 😉 et vive THE parisienne!

    • 6

      Pas grand échos dans la presse!Trop gênant pour ce quotidien ,a bannir pour de tel abus!N’ont ils pas plus important a faire dans la vie ?Qu’est ce que l’activité d’une blogueuse peut porté atteinte a leurs journal?Incompréhensible pour beaucoup d’entre nous .
      C’est sur le site de korben que j’ai pris connaissance de cet odieuse affaire .Maintenant je pense qu’ils vont être pris a leurs propre piège ,leurs notoriété vas en prendre un sacrés coup !
      Que dire de ces avocats ,sans commentaire cela risquerai de leurs donné l’intérêt qu’ils n’ont pas a mes yeux !
      Par contre je leurs laisserai sur la page de com de ce journal un com sur de tel agissement et j »espère que d’autre s’ils ne l’ont pas fait de le faire !

      Cette affaire est une fois de plus une atteinte a notre liberté d’expression et nous somme donc tous concerné sans exception !En faisant une recherche sur Facebook ,il y a un grand nombre de nom avec le nom « Parisien »!Donc qu’ils aillent là aussi tenté cette intimidation ,leur image sera encore plus dégradé et là pas bon pour un journal!Ils n’aiment pas cela ni les lecteurs .
      Même si je ne te suis pas sur Facebook je te soutiens a 100% et partage cet article sur ma page ,alors ne lâche rien même si cela a un coût ,beaucoup sont certainement prêt a participé a une souscription suivant ses moyen ! L’union fait la force ☺

  2. 7
  3. 9

    Ouch cet article me fait froid dans le dos…
    Je suis très triste pour toi et je comprends ton incompréhension… :'(
    De tout coeur avec toi en esperant une fin heureuse !
    Courage, #jesuisparisienne et je vais le clamer aussi.
    Bisous

  4. 10
  5. 13
  6. 14
  7. 15
  8. 16

    OK… j’ai commencé à te répondre sur twitter mais 140 caractères, ca n’est définitivement pas assez ^^

    Donc, je ne suis pas juriste donc ce que je peux dire est à vérifier avant d’être pris pour parole d’évangile, mais :

    1/ ca pue l’avocat désarmé qui cherche à mettre la pression avec un courrier à entête, ça … je vois vraiment pas comment une telle requète pourrait tenir plus de 2 secondes devant un tribunal si toutefois les magistrats en face sont intelligents.

    2/ élément à vérifier mais, après vérifications, je me suis rendu compte que le domaine laparisienne.fr n’avait visiblement jamais été utilisé depuis sa création en 2006. Ce qui voudrait dire, si j’en crois quelqu’un qui aurait suivi des cours de droit d’Internet, que aujourd’hui c’est toi qui est en droit de mettre en demeure le propriétaire de laparisienne.fr de te céder le domaine vu qu’il n’en a fait aucun usage depuis sa souscription (je crois que le délai est de 5ans)

    3/ Autre chose qu’il va falloir qu’on m’explique : les domaines leparisien.fr et laparisienne.fr n’appartiennent pas à la même entité !
    Alors quelle légitimité aurait réellement leparisien.fr à défendre quelque chose qui ne leur appartient pas ? J’ai quand même un gros doute sur la faisabilité.

    Demande un conseil juridique quand même hein (Maison de la justice et du droit ou avocat de famille) mais pour moi, ca ne tient pas !

    Bon courage 😉

  9. 17

    Déjà eu un cas assez similaire, c’est tout simplement HONTEUX!
    J’espère que le buzz créé suffira à mettre cette histoire de côté, et que ça t’évitera de payer un avocat…
    Bon courage!

  10. 18

    Salut,

    Techniquement, parisienne est un nom commun, si la marque est déposé à l’inpi, tu peux pour les faire chier, demander un recours en annulation de la marque pour le motif que c’est un nom commun, bla bla :p

    Bon courage

  11. 19
  12. 20
  13. 21

    Non mais j’hallucine !
    Tu as déjà tweeté pour le compte de la maire et personne ne t’a reproché d’utiliser ce nom qui dit seulement que tu es parisienne !
    Et 20 000 €…
    J’espère que tu as ce qu’il faut comme assistance juridique personnelle… Ça peut couvrir une partie de tes frais d’avocat.
    Courage, tu as des soutiens ♥

  14. 22
  15. 23

    Créez TheParisienne.info et paf dans les dents !!
    C’est le FR qui fout la m…. vous savez bien que nous sommes dans un pays bloqué au 19ème siècle !
    Et FR est le domaine national !! mdr !!

  16. 24

    Première ( ou une de plus) victoire pour vous, j’ignorais l’existence de votre blog et, grâce à cette assignation c’est fait! Merci au Parisien -non libéré- et plein succès à The Parisienne!

  17. 25
  18. 26
  19. 27

    On est à fond avec toi ! Si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésite surtout pas.
    On est sur le cul, franchement, de lire ça. Le monde devient fou.
    On relaie sur nos réseaux sociaux, si ça peut aider…

  20. 28
  21. 29
  22. 30

    C’est grotesque.
    Ce qui m’attriste dans cette histoire c’est que ce journal de marde va juste se prendre un énorme badbuzz, un community manager stagiaire de base va faire ses plus plates excuses et c’en sera terminé.
    La justice conventionelle condamnerait ces irresponsables à une lourde amende, de quoi remettre un peu les pendules à l’heure ; parce que ça leur prendra quoi… Un mois pour trouver quelqu’un d’autre sur qui se déchaîner (et qui cédera) ?

  23. 31

    Ca ne tient pas plus de 5mn devant n’importe quel tribunal. Les précédents commentateurs ont bien résumé l’aberration. A la limite, tu peux porter plainte pour abus du droit d’ester en justice.
    Celà dit, ton assurance habitation qui est également ta responsabilité civile procure en général une assistance juridique qui est de bon conseil dans ce genre de cas (j’ai déjà testé…)
    Bon courage !

  24. 32
  25. 33
  26. 34
  27. 35
  28. 36
  29. 37
  30. 38

    Je propose que tu attaques pour contrefaçon tous les jambons beurre de France et de Navarre.

    Sans rire, le blogueur fait peur, c’est fou, il pique de la visibilité aux plus grands !

    Un bel aveu d’échec je trouve, de la part d’un bon gros vieux media qui ne sait pas comment se dépatouiller avec internet et dont les ventes stagnent voire baissent… Ils attaquent une petite blogueuse (no offense :)) parce que ce sont sans nul doute des ringards désespérés qui ne savent ni innover ni s’adapter au monde actuel

    De tout coeur avec toi (et on file tous à l’INPI http://www.inpi.fr/fr/marques/deposer-une-marque.html)

  31. 39
  32. 40
  33. 41
  34. 42
  35. 43

    Je pense que tu devrais voir un avocat via les consultations gratuites dispo en mairie, car la contrefaçon a des règles précises, qui me semblent bien ne pas voir ici… L’avocat gratuit pourra te donner conseil et te diriger vers la bonne personne… Bon courage…

  36. 44

    Très chère, je suis de tout cœur avec toi ! Moi je veux bien qu’on te soutient en t’aider financièrement pour payer les frais d’un avocat car ça, tu en as bien besoin, au vu de ce qui s’est passé à la blogueuse qui a critiqué un resto. Ca paraissait invraisemblable mais elle a perdu faute d’avocat. Regarde avec tes assurances, parfois il y a des assistances juridiques incluses. Courage Nathalie et ne baisse pas les prix !

  37. 45

    Petite question : Le Parisien n’a-t-il rien de mieux à faire ? Encore un département juridique qui s’ennuie… Faire un truc pareil, c’est non seulement ridicule, mais complètement inutile. Je fais tourner sur les réseaux sociaux pour te soutenir. L’histoire de Madame Figaro bis, si c’est pas triste !

  38. 46
  39. 47

    Je ne suis pas une lectrice de ton blog (que je découvre d’ailleurs grâce à Angelita et je viens de faire aussi le rapprochement avec le livre Naufrages) mais sincèrement je suis stupéfaite qu’un journal puisse attaquer un blog pour contrefaçon.
    Bon courage pour la suite et s’il faut signer une pétition de soutien je suis partante !!

  40. 48

    Il me paraît difficile de confondre votre blog et celui du journal, ce qui de mémoire me semble être un des critères de la contrefaçon. Sans parler du fait que c’est un nom commun… M’enfin je ne suis pas une spécialiste & votre avocat sait déjà tout cela :).
    Ps sur le plan financier :
    – Lorsque vous gagnez votre procès, les frais engagés peuvent vous être remboursés par la partie adverse.
    – Je plussoie ce que dit Oum, j’ai par exemple une assurance juridique incluse avec mon assurance habitation.
    – Il existe par ailleurs une association d’avocats bénévoles : https://www.facebook.com/Fonds.BPS, peut-être pourront-ils vous aider ?

    Bon courage !

  41. 49
  42. 50
  43. 51

    affligeant ! ils n’ont que ça à faire ! ma pauvre quel scandale , tu as tout mon soutien et je te lis depuis longtemps sans une seule seconde avoir pensé à eux ou que tu t’en inspirais ! des bises et des hugs … quelle bande d’abr………

  44. 52

    Ca prouve que tu commences à leur faire de l’ombre !!!!
    Mais c’est n’importe quoi, cette réaction !!
    Et les cigarettes « La Parisienne » aussi, ils les attaquent ?
    En tout cas, tu as tout le soutien d’un de tes plus anciens (j’ai failli écrire « vieux » !!) lecteurs !

  45. 53
  46. 54
  47. 55
  48. 56
  49. 57

    Comme dit Anissa, ils n’ont vraiment que ça à faire… lamentable ce qu’on peut faire pour grappiller un peu de pognon…

    Pour moi la contrefaçon n’est pas caractérisée. Il faudrait que le journal arrive à démontrer que ton appellation crée la confusion dans l’esprit du public. Objectivement, je ne pense pas que ce soit le cas.
    http://www.juritravail.com/Actualite/atteintes-a-la-marque/Id/86171

    Mais prends conseil auprès d’un avocat spécialisé en droit de la propriété intellectuelle, sinon tu vas te faire dézinguer, et ça peut te coûter autrement plus cher.
    Vois du côté de ton assurance pour le conseil juridique, peut-être ta mutuelle et ta banque aussi, parfois ils ont des services inclus dans les forfaits qu’ils nous vendent. Et il n’est pas trop tard pour en souscrire un, au cas où (voir s’il y a un délai de carence, et quelle est l’étendue du service proposé).

    Sinon renseigne-toi pour voir si tu peux bénéficier de l’aide juridictionnelle :
    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F18074.xhtml

  50. 58
  51. 59
  52. 61
  53. 62
  54. 63

    c’est tellement n’importe quoi ! j’en reviens pas ! Je ne connaissais pas ton blog mais j’ai suivi un lien de partage justement sur cet article et je suis outrée…

    Courage a toi et, ne faiblis pas ! naméo !

    Coralie

  55. 64

    Raaah 2014 et on continue ce genre de choses, ça me fait hérisser le poil. Je suis de tout coeur avec toi.

    Concernant le dépôt de termes génériques attention c’est un peu plus compliqué il me semble, je cite : « Toutefois, les termes du dictionnaire peuvent être déposés comme marque dans la mesure où ils ne sont pas destinés à identifier un produit ou un service de même nature (par exemple : il est possible de déposer la marque  » chocolat  » pour des vêtements). » (via l’inpi)
    D’ailleurs si vous cherchez « le parisien » sur http://bases-marques.inpi.fr/ et vous verrez que plusieurs marques ont été déposées dans des domaines différents.

    Du coup avocat et solution juridique de rigueur ? Courage :)

  56. 65
  57. 66

    Aberrant !! Pour qui ils se prennent… Ils feraient mieux de s’occuper de vérifier leurs infos avant de publier leur torchon.

    Ceci dit, une lettre ouverte de ta part et pourquoi pas en partenariat avec plusieurs blogueurs et blogueuses te soutenant pourrais peut-être les faire réagir.

    Si jamais ça t’interesse et que tu souhaites que j’écrive une lettre ouverte au parisien je serais ravie de le faire !

    Bon courage !! Ne te laisses pas faire.

  58. 67

    C’est surréaliste ce truc ! Franchement c’est … non seulement scandaleux, mais surtout débile !
    J’vois pas comment on pourrait faire l’amalgame entre leur journal et ton blog… Sérieusement, ils feraient mieux de passer du temps à améliorer leurs papiers plutôt que d’intenter des procès totalement injustifiés…

  59. 68
  60. 69

    ….un truc marrant pour aider ton avocat: on fait tourner une lettre demandant à des parisiens d editer un site ou blog gratuit en choisissant un nom qui joue avec les mots « le » « la » « parisienn(e) »…si on est des milliers ils vont devoir en tenir compte…

  61. 70

    C’est un SCANDALE ! C’est pathétique et délirant. Voilà un cas d’école de Copyright Madness. Tu as mon soutien le plus entier et le plus sincère ! Courage, tu vas finir par avoir gain de cause, j’en suis sûre !!! Des bulles de bisous !

  62. 71
  63. 72
  64. 73

    Hallucinant ! Je ne vois pas comment une telle requête pourrait aboutir, c’est du délire complet… Je me demande ce qui leur est passé par la tête. Je suis parisienne et je n’ai jamais lu ce canard, bin ça ne risque pas d’arriver ! Bon courage pour toutes les démarches désagréables qui s’annoncent ! :(

  65. 74
  66. 75
  67. 76
  68. 77

    Peut-être que c’est juste pour te faire peur, parce que tu n’es « qu’un blog » justement et pas une boite à centaines d’employés (qui fait un peu peur soit dit en passant). Normalement un nom n’est jamais déposé tant qu’il est dans le langage français (ex : parisienne / parisien) – s’il y a déformation alors oui le nom est considéré comme une identité et plus comme un simple « mot » comme la marque de bijoux rennaise Parisrennes. Peut être que je me trompe mais je trouve ça vrmt dur comme manière de procédé…

  69. 78
  70. 79

    Bonjour m’autorisez-vous à mettre une petite partie de votre article sur mon site avec bien entendu votre URL car ceci ne peut rester sous silence…et si vous créez une pétition bien sûr je signe des deux mains!
    Cordialement
    Lyne

  71. 80

    Complètement hallucinant! S’ils commencent à attaquer toute personne utilisant le mot « Parisien » ou « Parisienne » ils n’ont pas fini! Je pense aux blogs (dont le mien, une Parisienne s’émerveille!! – devrais-je attendre un courrier?!), aux livres, au parfum d’YSL…bref le concept est utilisé à profusion. Quel aveu d’échec de la part de ce torchon qu’est Le Parisien! Je te souhaite bon courage, et surtout, suis les conseils de Maître Eolas, prend un avocat. Les blogs semblent être devenus une cible en vue ces temps-ci! Je pense notamment à cette bloggeuse qui avait été condamnée après une mauvaise critique de restaurant (http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/blogueuse-condamnee-pour-une-critique-de-resto-l-exemple-a-ne-pas-suivre_1558569.html)
    En attendant de savoir la suite, je partage à tout va! Sarah

    • 81

      Ne soyons pas trop manichéens : il n’y a pas d’un côté les méchants entrepreneurs, et de l’autre les gentils blogueurs.

      Bien sûr c’est dur pour la blogueuse culinaire. Mais la loi est la même pour tout le monde, et on ne peut pas tout dire, sur Internet comme ailleurs.
      Diffamation et injure sont des délits pénaux, le dénigrement commercial est un délit civil.
      Dans le cas de cette blogueuse, le juge avait estimé que le dénigrement était constitué.
      La décision est discutable, mais pas son fondement.

      Mais rien à voir avec l’histoire de « The Parisienne ». On ne peut pas comparer, ce n’est pas le même terrain.

  72. 82

    C’est complètement aberrant cette affaire ! Alors chaque fois qu’on écrit le mot « parisien », il faudrait leur verser des droits car ils s’estiment propriétaires du mot ?! Ils ont trop fumé, eux ! J’espère vraiment que la justice te donnera raison et que c’est eux qui devront te payer des dommages et intérêts pour le tracas causé. Tu as tout mon soutien

  73. 83

    Cet avocat et complice d’une agression !
    QUEL EST SON NOM ?

    Il serai temps de faire payer individuelement ceux « qui ne font qu’executer les ordres ! » . Faisons payer cet avocat et Le Parisien BOICOTTE !!!

    Car cet avocat sait que si il gagne ce sera de la chance et par défaut, il participe a une opération de menace, dintimidation et de « coups » au porte monaie contre cette Dame.

    #BoicotteLeParisien longue vie à #TheParisienne.fr

  74. 84
  75. 85

    Cette histoire est purement un abus du gros mastodonte contre une seule personne ! Un abus ubuesque ! De plus, même avec le mot « Parisienne », ce blog n’a strictement aucune ressemblance avec le journal « Le Parisien », dans la présentation comme dans le contenu, comme dans les aspirations !

    Large soutien ariégeois et courage 😉

  76. 86

    hé bé merde alors
    jamais je n’aurais imaginé ça
    en te lisant je n’ai jamais pensé à ce fichu journal
    ils sont trop craignos eux
    parisien, parisienne ca ne leur appartient pas!!!
    OUI au boycot et à la diffusion de ton article partout pour que tout le monde sache

    • 87

      je leur avais laissé un message sur leur compte facebook hier soir mais ils ont effacé mon message, j’ai été censuré et pourtant je n’avais pas été méchante
      je viens de voir ce message twitter « on se parle ce mardi? », ca fait pas tres journal ca comme message
      je suis vraiment perplexe quant à leur attitude

    • 88

      hier soir, j’avais laissé un message sur leur page facebook qui a été effacé, censuré, super pour un journal…
      j’ai vu le twitter « on se parle ce mardi »
      ca ne fait pas tres journal comme declaration ceci, ca me laisse perplexe quant à leur attitude

  77. 89

    Mais ils sont complètement dingues ! Attaquer une blogueuse parce qu’elle a TheParisienne dans son url … Tu n’es pas la seule, ils vont tous se les faire ? C’est révoltant.
    J’espère qu’ils vont abandonner les poursuites, ou bien que tu vas gagner si vous allez jusqu’au tribunal.
    Bon courage

  78. 90

    ma première réaction, c’est « n’importe quoi ! » comment peut on en effet déposer un nom commun et si ce qui est déposé est « laparisienne.fr » je ne vois pas le rapport avec « theparisienne.fr » surtout que le contenu de ton blog n’a pas vraiment à voir avec le contenu du journal si on excepte quelques chroniques culturelles que tout le monde fait partout ailleurs !
    je pense aussi que ce cas n’a aucune chance dans un tribunal mais j’espère que tu n’arriveras pas jusque là…
    Et ils ont attaqué le livre d’Inès de la Fressange aussi ?!!!
    par contre moi je suis plus twitter le compte du Parisien car le hashtag ne suffit pas et n’est pas assez efficace…

  79. 91

    Ça ressemble plus à de l’intimidation qu’autre chose… Mais quand on en arrive à l’assignation au tribunal tu vas devoir passer par la case avocat, car ensuite c’est bien l’avocat le plus malin qui gagne pas forcément le droit… Je suis de tout cœur avec toi !

  80. 92

    Ils ont vraiment ça à foutre au Parisien… Après tous les moyens sont bons pour faire rentrer de l’argent apparemment, ce qu’ils n’arrivent plus/pas à faire avec leur feuille de choux.

  81. 93

    du grand n’importe quoi
    s’il faut t’apporter mon soutien, d’une manière ou d’une autre…
    je savais la presse papier en danger mais là si c’est ça la seule manière trouvée pour récolter du fric, c’est pourri !

  82. 94

    Du grand n’importe quoi. Je ne connais pas ton blog mais depuis combien de temps il est ouvert car ils seraient temps qu’ils se réveillent.
    De tout coeur avec toi et s’il y a 1 pétition, je signe !!!

  83. 95

    Bonjour, je ne connaissais pas ton blog avant de voir un partage de cet article et je dois dire que je suis totalement effarée par cette histoire ! Comme tu dis, il y a des dizaines de blog employant le mot « parisienne », ceux-là aussi devraient être assignés en justice ? Cette assignation montre bien là le malaise de la presse écrite de nos jours, elle coule au profit du web. Moi je ne vois là que de la peur de la part de ce quotidien. Cette histoire montre aussi le niveau d’intelligence de ses dirigeants, c’est affligeant ! #boycottleparisien #jesuisparisienne Bon courage à toi, nous serons nombreux et nombreuses à te soutenir !!!

  84. 96
  85. 97
  86. 98
  87. 99
  88. 100

    Pauvre journal!
    Serait-il en aussi mauvaise passe que cela pour s’en prendre à un blog?
    Et depuis quand s’est-il octroyé la propriété de « parisien » et visiblement de ses déclinaisons ? Quel culot!
    Cette direction est doué pour s’attirer tout sauf la sympathie…
    Un grand soutien à NOTRE Parisienne, n’en déplaise à ce journal qui ferait mieux de se consacrer à son métier d’information

  89. 101

    Le site Korben a eule même genre d’attaque et s’en est très bien sorti.

    Je ne connaiisez même pas votre site et je suis déjà de tout coeur avec vous !

    Lorsque je vois ce genre de chose, cela ne me donne vraiment pas envie de lire ce genre de journal… Breveté « Le Parisien » et pourquoi pas le terme « la baguette » histoire d’ennuyer tous les boulangers !!!

    D’après ce que j’ai lu, c’est vous qui pourriez les ennuyer !

    Ils comptent sur le fait que vous soyez sans défense (de leur envergure), un peu comme les assurances en cas de sinistres… C’est à celui qui pliera en premier… Tout est histoire d’argent !

    LAMENTABLE !!!!

    Allez, courage, ne cédez pas !

  90. 102
  91. 103

    Pour vous donner espoir : Durant des années a eu lieu le Tour de France à la voile. Las, les organisteurs du tour de France cycliste (dont Le Parisien fait partie il me semble, non ?) ont dans un premier temps obtenu que le tour de France à la voile ne s’appelle plus « tour de France à la voile », au motif – accrochez-vous – du risque de confusion entre la voile et le vélo…

    Mais l’histoire se termina bien car après bien des péripéties les deux formules finirent par cohabiter et le tour de France à la voile à pu conserver son nom.
    Dans votre cas je ne doute pas du résultats final, mais des embûches qui seront sur votre route pour obtenir gain de cause.

  92. 104

    Un petit message de soutien contre une injustice aveugle et déroutante de connerie.

    Je ne suis pas sûr de savoir à quelle presse je resterai fidèle mais je sais avec certitude que le parisien n’en fera jamais partie !

    Super ton blog !!!

  93. 105
  94. 106

    Je viens de voir cette histoire sur le blog de Korben. Et ça m’a agacé!
    Alors prend un bon avocat et bat toi.
    S’il le faut met un system de dons pour que les internautes t’aident à financer si besoin.

    Il y a beaucoup de monde prêt à défendre la cause. Surtout quand ces véreux de média viennent dicter leurs lois.

    Tout mon soutien.

    L’empereur Tomato-ketchup

  95. 107

    C’est tendance en ce moment d’assigner les bloggueuses en justice on dirait.
    Il ne faut pas écrire une mauvaise revue sur un restaurant, ne pas choisir un nom trop proche d’un autre…. Vu qu’on vit dans une ère numérique, ca commence à compliquer sérieusement l’équation!!!
    Bon courage et je te soutiens également!!

  96. 108
  97. 109

    Madame Milka avait perdu son procès contre la marque Milka, mais la charte graphique de son site avait joué. Dans le cas présent, une réponse ferme les fera sans doute abandonner.
    Certes, le parisien est plus gros que « Toga France », mais tu trouveras ici ce qui s’est passé pour un cas similaire : http://forums.jeuxonline.info/showthread.php?t=1214141
    Cette réponse en particulier est intéressante : http://forums.jeuxonline.info/showthread.php?p=25659411

    Bonne chance, même s’il n’y en a même pas besoin !

  98. 110
  99. 111

    A chaud je dirais qu’ils ont des chances de gagner, même si on ne sait jamais. C’est vrai que la parisienne aux premiers abords ressemble à un terme générique, descriptif, mais.. il y a un mais.
    Si on prend le journal « le monde » ou « la Provence » il viendrait à personne de sortir des journaux portant les même noms sous prétexte qu’on soit un citoyen du monde ou un provençal. Je ne suis pas sure que l’emploi du « THE » permette une originalité suffisante pour faire fasse à une accusation de parasitisme. Dior n’a pas besoin de réserver des noms de domaines pour être protégé. Si demain vous déposez DIORS.COM en stimulant l’ambiguité et en vendant des vêtements Dior, c’est la fin. La notion de notoriété est importante et non seulement « le parisien » en a mais en plus le site a aussi un blog « la parisienne » ( http://www.leparisien.fr/laparisienne ), et c’est ici qu’il y a la faille, parce que là on est exactement sur les mêmes terrains. Le mag comptabilise environ 1 400 000 vues par mois. Alors même si la bonne foi est essentielle, il vaut mieux se préparer à ce que ce soit chaud.
    Vos avantages :
    – votre bonne foi
    – l’emploi du « THE »
    – la qualité descriptive de parisienne
    – le fait que le blog ne vous rapporte rien si c’est le cas.

    Leurs avantages :
    – l’antériorité du nom de domaine et de la marque
    – la notoriété
    – les moyens

    Il est important de préciser que si vous allez en procédure et que vous gagnez, la partie adverse sera effectivement condamnée aux frais de justice au titre de l’article 700 de code de procédure civile. Mais un peu comme chez le dentiste, il y a un barème de remboursement qui est loin d’être réaliste ( entre 700 et 3500 euros ) quant aux frais d’avocats si la procédure dure un peu.

    Bon courage

  100. 112
  101. 113

    Ce n’est pas possible ce genre de bêtises.
    As tu une couverture juridique avec ton assurance habitation? Dans ce cas tu peux demander l’intervention d’un avocat ( ou en argent mais très souvent la somme versée ne couvre pas les frais d’avocat que tu choisis toi même)
    Renseigne toi si ce n’est pas déjà fait.
    Je te souhaite bon courage et je suis à tes cotés.

  102. 114
  103. 115
    • 116

      Je ne crois pas mes yeux!!!
      The Parisienne t’appartient puisque c’est toi qui l’a crée, ce sont tes histoires personnelles en tant que parisienne. L’URL est à toi, ils n’avaient qu’à le déposer eux mêmes avant toi.
      The Parisienne a été un soutien pour Zazazou depuis nos débuts! Et tu dois continuer à faire ce qui te rend heureuse depuis 5 ans, je vais activer mes reseaux sociaux.
      Tu t’en sortiras plus grande de cette mauvaise histoire, on est tous avec toi!
      La bise

  104. 117

    Bon courage à vous !

    Cela laisse toujours sans voix de voir comment certains « puissants » veulent impressionner pour quoi au final : un bad buzz.

    Bien joué le Parisien, tu as perdu un lecteur périodique en province d’Aujourd’hui en France.

    J’espère que cette histoire sans lendemain fera pschitt et qu’elle n’ira pas plus loin que le #zeparisienne.

    A moins qu’à votre tour, vous ne les attaquiez en justice pour harcèlement injustifié (je ne connais pas les termes juridiques) en demandant des dommages et intérêts et que vous ne demandiez la publication judiciaire de leur connerie à la une de leur journal. L’arroseur serait ainsi arrosé :)

    Hop je vous rajoute dans mon feedly pour connaitre les tenants et les aboutissants de cette sotte histoire !

  105. 118

    Bonsoir

    Je ne connaissait pas ce blog et je viens d’apprendre ce qui vous arrive.

    Je viens d’envoyer un mail a ce journal pour leur faire comprendre que ce qu’il font est Abusé et que ça n’a aucun sens de vous attaquer de cette façon.

    Pas un mail d’insulte ça ne servirait a rien mais juste un mail pour leur dire que je désapprouve et que c’est abusé. Si on s’y met a plusieurs ça peut leurs faire comprendre qu’ils s’engagent dans une voie ou ils perdront plus de plume qu’ils n’en gagneront. c’est ça la force d’internet

    BON COURAGE

  106. 119
  107. 120

    Moi qui pensait qu’on avait touché le fond avec ma déplorable histoire de restaurant… et bien non. Malheureusement. Bon, le Figaro a reculé il y a quelques années, vu le bad buzz généré j’espère que le Parisien reculera aussi. De tout coeur avec toi !

  108. 121
  109. 122

    Oh lala, mais quelle histoire ! Ils ne savent plus quoi inventer pour gagner (malhonnêtement) de l’argent !
    Tiens bon, ne lâche rien, j’espère que cette histoire découragera d’autres tentatives similaires quand Le Parisien devra abandonner sa plainte. Car j’y croire dur comme fer, ils ne vont pas la gagner cette bataille. (:
    Je vais partager sur les réseaux sociaux. Bon courage !!

  110. 123
  111. 124

    Oh lala ! Mais quelle histoire ! Ils ne savent plus quoi inventer pour gagner (malhonnêtement) de l’argent.

    Tiens bon, ne lâche rien, c’est eux qui devront rebrousser chemin quand toute cette affaire leur rejaillira dessus, comme c’est déjà en train de le faire. J’espère que ça en dissuadera d’autres de suivre la même voie !

    Bon courage !! Je vais de ce pas partager sur les réseaux sociaux.

  112. 125

    Je prends seulement connaissance de ce qui t arrive.
    Effectivement le Parisien, a bien une rubrique « Parisienne », mais de là à en avoir acheté les droits…
    Le terme me semble n’être la propriété d’une marque ou d’un organe de presse, répondant à une identité. Une Parisienne, des Parisiennes il en existe quelques millions… Toutes les habitantes de Paris sont des Parisiennes.
    Je lis régulièrement ce quotidien, je ne vais pas manquer de leur écrire.
    Tu aurais du déposer le nom… Dommage que cela marche ainsi désormais.
    Je vais regarder sur twitter ton idée, j’ai pas tout capté là…
    Courage à toi, as-tu une assurance protection juridique ???

  113. 126

    C’est aberrant, mais juridiquement si la marque « La Parisienne » est antérieure à votre blog vous n’êtes pas en bonne posture. Je ne le dis pas pour vous embêter et je m’en désole, mais dans ce cas en effet il peut y avoir contrefaçon. Faites du bruit, tentez avec notre aide de faire connaitre cette situation absurde, Le Parisien a une image à laquelle il tient (oui oui) et se rendra alors compte qu’il se fait du mal à lui aussi en vous attaquant !

  114. 127

    Le bad buzz se prépare pour le journal qui ne devrait pas trop faire le malin par les temps qui court sur les ventes des quotidiens. Bon courage et longue vie au blog.

  115. 128

    ah ah ah, il sont fou…tue.
    les liens de Quild sont excellent ^^
    c’est avec délectation que je vais suivre cette histoire de géant qui veut se faire le petit poucet ^^
    courage.

  116. 129

    J’ai ouvert un sujet sur leur forum rubrique « actualités/humeur qui a été censuré. (mon compte est toujours valide).
    Vous avez tout mon soutien, ne lâchez rien, courage! Résiste Madame Résiste!

  117. 130
  118. 132
  119. 133

    De tout coeur avec vous, ne lachez rien ! Merci Korben pour avoir véhiculé l’info (http://korben.info/le-parisien.html).
    Bien mauvaise pub pour Le Parisien. S’il continue ainsi il va perdre beaucoup plus d’un point de vue médiatique que les gains d’un éventuel procès.
    Très sale méthode. Déstabilisante et disproportionnée. Vous avez toute ma sympathie et le soutien de beaucoup de personnes.
    Bien à vous,

  120. 134
  121. 136

    Quand on voit les précédentes affaires (Milka, paruvendu, etc.), les personnes ayant parfois été injustement condamnées (sur le plan moral) étaient dans des cas plus extrêmes que le vôtre. Vous avez pour vous le fait que votre nom de domaine ne reprend pas intégralement le nom de domaine de la marque Le Parisien. Qui plus est, votre marque repose sur un nom commun et, sauf erreur de ma part, l’organe de presse n’a pas son nom déposé à l’INPI, même si cela ne change rien puisque, par défaut, les sites dont l’extension est .fr sont soumis à la législation française.

    Bref, vous avez beaucoup de gens derrière vous, il ne faut pas reculer comme l’avait fait cette blogueuse, condamnée injustement pour avoir émis un avis négatif sur son blog. Elle n’avait pas pris d’avocat. Alors, certes, ce n’est pas tout à fait le même problème ici mais je suis persuadé que vous avez de grandes chances de les mettre à terre.

    Quoiqu’il en soit, je suis votre affaire de près car votre cas me touche particulièrement étant donné qu’il porte atteinte à la liberté, de plus en plus fragile dans ce pays.

    Courage !

  122. 137

    Bonsoir Nath (on se dit « tu »?)
    De ce que j’en sais, si le nom de domaine de ton site « theparisienne.fr », ne fais pas partie des noms de domaines (ou sous domaine) réservé par Le Parisien à la création de leur site, ils ne peuvent pas t’attaquer pour cela.
    M’enfin, comme rien n’est sure de nos jours, je t’invite quand même à te renseigner auprès d’un avocat.
    Si ca peut te rassurer -un peu, c’est déjà ça de pris-, tu peux me croire que ce genre de conneries n’iront jamais (jamais!!) à leur avantage, rappels toi, cette blogueuse qui a fait un article sur un restaurant très récemment…
    Pour info, ça s’appelle l’effet Streisand (here, please take: http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Streisand).

    Avec tout ca, tu peux tenter une expérience crowd funding. Les internautes te soutiennent via FB, Twitter etc… Je ne doutes pas qu’ils te soutiendrons pécuniairement parlant.
    En tout cas, tu pourras compter sur moi!

    Some bonus link, je ne sais pas si les infos sont toujours valides mais au cas où…
    http://www.village-justice.com/articles/Marques-noms-domaine-les-bonnes,17315.html

    http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/56235/conflit-entre-une-marque-et-un-nom-de-domaine—le-choix-du-recours-a-la-procedure-extra-judiciaire.shtml

    http://www.wipo.int/amc/fr/center/faq/domains.html

    En tout cas, La France, quel pays libre… Plus les années avances, plus mon pays me dégoute.

    Courage!

  123. 138

    Heureusement que les amies ont relayé sur FB, je viens de prendre connaissance de l’histoire. Je suis aussi aterrée, car il est temps après 5 ans de blog que le Parisien vienne te dire qu’il est « chagriné » de l’utilisation de ce mot, au demeurant, assez ordinaire. Comme si l’on déposait le mot « chat » demain, et que personne n’avait plus le droit de l’utiliser.
    Je crois que réagir au bout de 5 ans, le préjudice me semble un peu « éventé ».
    Oui, je comprends que tu aies voulu t’expliquer, mais effectivement, tu aurais dû te renseigner davantage au niveau de la mise en demeure.
    Je crois qu’il est à la mode d' »enquiquiner » les blogueurs, dernièrement, celle qui s’est fait condamner pour une critique de restaurant, et une autre pour avoir reproduit une « atteinte à la vie privée d’un people ». Idem, elle s’est présentée la fleur au fusil au tribunal et elle a été condamnée : voici ici : http://www.camille-fraise.com/2008/03/18/mefiez-vous-des-flux-rss-et-de-certains-comediens/ et là : http://www.camille-fraise.com/2008/03/27/on-a-perdu/
    Il me semble qu’il y a pas mal d’avocat sur le net, sur Twitter.
    Demander à une blogueuse non professionnelle des dommages et intérêts à hauteur de 20 000 euros, mais ils rêvent. Ont-ils des soucis de trésorerie ?
    Ce n’est pas classe, et c’est là dessus que nous pouvons faire le buzz.
    As-tu pensé demander l’intervention d’un médiateur ? En tout cas, cherche vite un avocat… Il faut fourbir tes armes.
    Cela devient difficile l’internet, après une grande époque de liberté, il semblerait que la justice s’empare du domaine.
    Egalement, je te conseille de vérifier ton assurance habitation si elle inclut une garantie « protection juridique », mais ce ne sont pas des contrats avec garanties au minimum, ou as-tu souscrit quelque part une protection juridique auprès d’une banque par exemple qui les propose ?
    Bien sûr, je vais relayer ton article, et taguer #jesuisuneparisienne.
    De tout coeur avec toi !

  124. 139

    C’est lamentable!!!!
    je découvre comme ça votre blog, c’est la seule chose positive de cette histoire! Mais quelle connerie! je trouve ça honteux, ils avaient que ça a foutre!?
    Au final cela vous fait un peu de pub , et à eux une très mauvaise! Et c’est bien fait! Même s’ils le sentiront à peine passer…
    Je vous souhaite une bonne continuation, et que tout se passe bien!

  125. 140
  126. 141
  127. 142

    Ma femme (chroniquesdecla) a relayé l’info sur son facebook et m’a parlé de ce qu’il vous arrive!! C’est révoltant, écoeurant et complètement débile!!! Pour ma part, je boycotte ce journal version numérique et étant de naissance parisien, je vous apporte mon soutien via twitter. Bon courage à vous.

  128. 143

    Dernière minute : L’Express porte plainte contre la SNCF, Minute contre une marque de jus de fruits, Le Monde contre la terre entière, Le Figaro contre Beaumarchais, Libération contre les commémorations de la libération de Paris, Le Canard enchaîné contre Delpeyrat et enfin la meilleure : le MEDEF contre Modes et Travaux parce que chaque semaine il y a un patron à découper.

    Rions un peu devant tant de stupidité. Courage ! Tiens bon !

  129. 144
  130. 145

    Ils vont découvrir l effet Streisand …
    Prêt a participer aussi frais juridique. Si chacun met ne serait ce qu un euro, tu peux tranquillement te prendre le meilleur avocat de la place. Est ce qu ils vont attaquer la course la parisienne, ou le restaurant la parisienne ? Juridiquement ils ont leur chance…mais l opinion publique est une arme redoutable contre une société qui ne gagne sa vie que grace a la publicité. Ne crois que c est a leur tour de passer une mauvaise journée :-)

  131. 146
  132. 147

    Je te soutiens complètement face à cette vérole qui ne produit rien et dont le seul but est de s’enrichir sur le travail des autres.
    Le bon sens commun nous crie que de tels actes devraient être sévèrement condamnés, mais ça n’arrivera pas car la loi est au service des oligarques et des nuisibles.
    Un bon avocat te débarrassera de cette vermine.

    Je te souhaite bonne chance et bonne continuation dans tes projets.

  133. 148

    Encore un combat David contre Goliath!!
    Bon courage pour cette épreuve… Il est arrivé la même chose à une cyber collègue enseignante ayant utilisé son patronyme « Mme Figaro » dans l’intitulé de son blog! Des négociations ont abouti, ce que je vous souhaite aussi. Je ne connais pas votre blog mais irai volontiers le découvrir… Cette situation grotesque me révolte!!
    Pour vous donner de l’espoir, l’article de clôture des mésaventures de Mme Figaro, cyber maîtresse qui aiment partager son travail!
    http://laclassedemmefigaro.eklablog.com/le-retour-de-la-classe-de-mme-figaro-a47367506

    Bonne chance!! Et ce soir #jesuis parisienne !

  134. 149
  135. 150
  136. 151
  137. 152

    Chère Nathalie,
    Courage!
    Étant donné que je suis parisienne du coeur, blogueuse et ta blogpote, je viens encore une fois te soutenir de tout mon coeur, même si je suis loin.
    On devrait arrêter toute cette connerie.
    Paris appartient à tous les amoureux de la ville, placés dans les quatre coins du monde.
    Je t´embrace
    Elisa, en Argentine

  138. 153
  139. 154
  140. 155

    a ne pas prendre a la legere, meme si l’accusation est tardive (si le blog a cinq ans)?
    meme si parisien est un mot courant/terme generique (mais la et the… helas?..) même si bien sur ce n’est pas un quotidien ou un mensuel calque que tu as créé et animes…
    mais un petit blog perso tout mimine, et qui ne leur fait ombrage en rien..

    il y a aussi bcp d’autres axes possibles de defense.

    as-tu suffisamment peu de ressources pour avoir droit a l’AJ (qui a aussi le bon effet de plafonner les honoraires demandables par l’avocat)

    d’ailleurs y en aurait-il un pret a assumer la defense pro bono ou pour le fruit d’un crowdfunding a l’arrache?

    aussi piste d’un petit groupe de soutien qui tenterait la mediation (et, moins neutre… obtention d’excuses?) du parisien? (tu peux utiliser notre adresse mail!)
    un peu
    ps: as tu mis en ligne dans un coin les copies (ou verbatim) de tes demarches initiales?
    pesons assez pour que le badbuzz les fasse annuler leur assignation et entamer serieusement des discussions avec toi, s’ils y tiennent vraiment..
    par ex tu rallonges/modifie ton titre contre de serieuses compensations mediatiques : cela ne leur coute rien (ils se tirent meme d’un mauvais pas et sortent un peu grandis).. et cela lance ton travail/creation… gagnant/gagnant??

  141. 156

    Bonjour chère consoeur blogueuse,
    j’ai eu vent de ta mésaventure via Korben.info, je passe donc te soutenir également et te proposer éventuellement de dupliquer ton blog via un autoblog ou de créer des Respawns de toute page qu’on souhaiterait te voir effacer.

    Au cas où tu ne le connaîtrais pas, je te passe également ce lien : http://www.maitre-eolas.fr/post/2008/03/25/909-que-faire-quand-on-recoit-un-courrier-d-avocat (il répond à ce cas précis)

    Bon courage et ne lâche rien !

  142. 157
  143. 158

    Bonjour,

    Je ne connaissais pas ton blog, je viens d’y arriver par l’intermédiaire de korben.

    Je voulais juste dire que je te souhaite du courage dans cette histoire allucinante et que je pense vraiment qu’avec la mobilisation, Le Parisien va découvrir ce que veut dire « bad buz ».

    Courage.

  144. 159
  145. 160
  146. 161

    C’est déjà parti pour l’effet Streisand. Ce qui est bien avec les cons c’est qu’hormis le fait que ça ose tout, ça n’apprend pas des erreurs des autres (Coucou Mme Figaro)

    Si vous voulez prendre un avocat, je pense que les internautes, même ceux qui ne sont pas vos lecteurs, seront prêts à vous aider.

  147. 162
  148. 163
  149. 164

    Je viens de lire la news via le site de « Korben », je n’ai hélas pas de conseilles à vous donner.
    à part peut être de ne pas lâcher l’affaire et si je peux être utile à qqchose.

  150. 165

    Je ne veux pas jouer les rabats joies, mais le mag « ELLE » a gagné son procès contre une jeune femme qui avait un blog d’idées cadeaux pour les femmes qu’elle avait nommé « Elle adore » (ou un truc dans le genre), ils se sont appropriés le pronom « ELLE » !!!
    Mais bon, tape « La parisienne » sur Google, et tu verras qu’il y a des tas de sites qui comporte ce groupe de mot, sans même avoir remplacer le « la » ! Prends un avocat, monte un projet participatif, on t’aidera à réunir la somme pour le payer ! Marre de ses gros cons qui nous écrasent par leur pouvoir !
    Bonne chance

  151. 166
  152. 167
  153. 168

    Je ne connaissais pas ton blog avant 1 partage sur FB
    Bon courage !
    L’avocat s’impose à mon avis pour avoir 1 argumentation légal et déceler les vis . Eux non plus ne sont pas au dessus de lois et les boulettes doit y en avoir
    Longue vie à The Parisienne 😉

  154. 169

    On vit une époque formidable hein …
    Je ne connaissais pas ton site. Merci au Parisien de me l’avoir révélé !
    (en même temps, j’ai pas fini de tout lire les internets … je verrai si j’ai le temps ce week-end :)

    Or donc, si ces nases du Parisien ne te proposent aujourd’hui qu’un deal financier, ou si tu veux à ton tour commencer une procédure pour tous les motifs déjà évoqués dans les commentaires précédents, tu devrais ouvrir un « financement participatif » digne de ce nom … (ulule, KissKissBankBank, etc … )
    Je suis sûr qu’en 24 heures tu recueillerais la somme nécessaire pour ester ;))
    Je serais en tout cas un des premiers à souscrire !

    Courage ! « ON LACHE RINE » comme ils disent sur les réseaux sociaux 😉

    Philippe

  155. 170

    Je ne comprends même pas comment on peut rendre inacceptable l’emploi de ce nom…
    Toutes les Parisiennes devraient se donner la main…
    Courage… et j’espère que vous aurez gain de cause.

  156. 171

    Bon courage !! :(
    Je suis actuellement dans le même genre de problème, « attaquée » (pas encore officiellement, je n’ai reçu « que » la lettre de mise en demeure et l’opposition à ma marque auprès de l’INPI, et j’espère que je n’aurai rien de plus :( ) par une marque avec le mot manège et qui vend de la joaillerie (pas envie qu’ils tombent sur mon com’ en les citant…). Je ne compte pas me laisser faire non plus !
    Je vous soutiens de tout mon coeur, je sais à quel point ça peut être difficile moralement !!

  157. 172

    Ne cédez pas à ce terrorisme juridique. Vous êtes dans votre bon droit. Faites-vous bien conseiller, défendez-vous et demandez réparation.
    Encore un journal qui va détruire son image de marque et voir ses ventes s’effondrer, quel bande d’imbéciles !

  158. 173
    • 174

      .
      .
      +42 pour les propositions de sites, collectes et réseaux de solidarité. A nous, en coordination avec les « victimes » de les créer.
      On ne peut les laisser seules face à ces mastodontes qui nous démontrent chaque seconde leur insensibilité à l’humain.
      Et comme il semble qu’il y ait d’autres cas et ce de manière tevurente… alors ce comité ponctuel peut être l’embryon d’une sorte de mutuelle du 2.0 ??

      Micro résistance en marche? Nouveau « collectif grain de sable » ?

  159. 175
  160. 176

    Bon. Je l’aime pas, moi, cette ville. Enfin, celle que je fréquente quotidiennement pour y venir travailler, parce que quand il s’agit d’aller boire un coup ou de flâner, c’est différent. Mais là, c’est carrément n’importe-quoi. Et le pot de terre contre le pot de fer, ça a le don de me « les briser menu »… Et pourquoi chaque parisien, chaque parisienne, n’assignerait pas ce journal, autrefois « libéré » pour confiscation éhontée et abusive d’un nom commun ? Hein, pourquoi, d’abord ?

    Bon courage pour cette lutte inégale. Tenez bon, vous n’êtes pas la seule blogueuse à subir ce genre d’intimidation totalitaire !

  161. 177
  162. 178
  163. 179

    Un ami spécialiste en Droit de la Propriété Intellectuelle me confie ceci.

    « Un cas bateau et qui se résout simplement. Theparisienne.fr est un nom de domaine et non une marque, donc aucune action en contrefaçon n’est possible (s’il invoquent le dépôt classe 38 pour leur action, ce sera encore plus ridicule ^^). Au pire, ils peuvent invoquer le parasitisme économique si le site a une activité économique et joue sur la confusion dans l’esprit des internautes, mais encore faut-il le prouver (critères d’accessibilité, marché similaire, logos proches, etc.). En plus, le terme parisienne seul est générique ce qui va donc à l’encontre du CPI, qui prévoit la nécessité du caractère original et distinctif de la marque. Le nom de domaine est licite car c’est l’adjonction du « the » qui permet l’originalité (grâce à l’anglicisme). »

    Prends un avocat, gagne ton affaire avec des sous (invoque le préjudice moral, tout ça) au nez et à la barbe d’un média où les journalistes ne sont pas les seuls incompétents racoleurs (des confrères qui me font honte à chaque nouvelle publication, chaque sujet survolé ou caricaturé), le service juridique fait honte à sa profession par sa nullité technique et sa méconnaissance du droit.

    • 180

      une des meilleure réponse, pleine de bon sens. J’appartiendrais au comité de surveillance de ce journal (assez naïf pour croire qu’il puisse y en avoir un) je m’inquièterais des retombées économiques causées par cette affaire. Effet « Streisand » garanti.

  164. 181

    Bin depuis qu’une brave couturière a été attaquée en justice par Nestlé parce qu’elle s’appelle Milka …. étant d’origine russe, c’est juste son nom, et elle a fait l’erreur de donner son nom a sa boutique, donc, depuis cette affaire il ne faut s’étonner de rien. Le plus coquin c’est quand même qu’un juge a statué en faveur de Nestlé dans cette histoire de fou. Ne s’étonner de rien dans l’avenir, j’hésite a ouvrir un blog portant mon nom ; si jamais une entreprise a fait de même … je suis mal. Courage face aux imbéciles, je suis très loin de Paris mais pour une fois je soutiens.
    Ah .. messieurs du Pari… (je refuse d’écrire des insanités) il faudrait penser a attaquer en justice tous les établissements de la capitale qui ont Parisen ou Parisienne dans leur nom, il faudrait aussi penser à agresser les cabarets qui usent à loisir du terme en question dans le nom de leurs revues etc… les avocats vont s’en donner a cœur joie.

  165. 182

    Courage, ce n’est pas drôle du tout. j’ai un ami qui vit un peu la même chose en ce moment. Il faut vraiment que tu vois un avocat spécialisé en droit de la propriété intellectuelle! Je suis de tout cœur avec toi!

  166. 183

    Un nom commun, me semble t-il ne peut pas être déposé comme marque
    Microsoft en son temps a essayé et il ont perdu avec Windows NT, le NT étant jugé trop généraliste (New Technologie)
    D’autres marques ont perdues aussi, je vous conseille la lecture de cet article :
    http://www.lecentdeux.com/un-nom-commun-peut-il-etre-un-nom-de-marque-deposee

    une chose est sûre, hélas, vous devrez, en cas de poursuite, passer par un avocat.
    sauf à faire un tel boucan que « le parisien » abandonne, le parisien étant un nom commun il me semble, c’est pour cela qu’ils ont rajouté « libéré » en autres choses.
    Avez vous essayé de parler de votre cas à BFM TV, je sais qu’ils sont friands de ce genre d’histoire, et en terme de pub, ça risquerait de nuire à votre « adversaire »..
    Bon courage

  167. 184

    Le parisien aurait mieux fait de protéger les déclinaisons de son nom avec les 20.000 euros en jeu…
    Quand on choisit un nom de domaine, il est soit déjà utilisé soit pas…dans ton cas, je ne vois pas en quoi il peuvent maintenant revendiquer l’appartenance de ce nom de domaine.
    Un conseil, au pire des cas, vend leur ce nom de domaine à la hauteur de tes frais.
    Quant à eux, ils feraient mieux de se soucier de la qualité de leur rédaction et de la profondeur de leurs analyses…

  168. 185

    Incroyable de bêtise! Ne lâchez pas et surtout bon courage! Je partage votre histoire sur ma page fb et sur twitter signé d’une bordelaise (si on a encore le droit d’utiliser ce mot qui désigne une habitante d’une ville??!)

  169. 186

    c’est dingue ce qu’il tarrive ma pauvre et le journal se reveille apres 5 ans de blogging. je pense qu’il ont tout faut quil abuse. Il faudrait enlever du dico parisienne pour leur faire plaisir ?

    J’espère que tu auras gain de cause et que ton blog ne fermera ou ne changera pas d’url et surtout que tu donneras zero centimes à se torchon pleins de courage

  170. 187
  171. 188
  172. 189
  173. 190
  174. 191

    Bonjour,

    voici ce que nous dis l’AFNIC :
    —————————————————–
    Nom de domaine : leparisien.fr
    Date de création : 9 février 2009 16:29

    Nom de domaine : theparisienne.fr
    Date de création : 30 août 2009 18:13
    —————————————————–

    Gloablement vous avez déposé vos noms de domaines « en même temps » :
    donc qu’ils aillent bien se faire enculer !!

    Ils n’ont pas une « antériorité » de réputation à faire valoir,
    je sais pas genre « lemonde »:
    —————————————————–
    Nom de domaine : lemonde.fr
    Date de création : 2 août 2005 16:16
    —————————————————–

    Je pense qu’un effet « FLAMBY » serait le bien venu pour ces gens là :
    http://www.cyroul.com/wp-content/uploads/flamby-effect.jpg

    http://www.cyroul.com/reseaux-sociaux/dis-papy-cest-quoi-leffet-flamby/

    Bon courage et levée de bouclier !!

    L.

  175. 192
  176. 193
  177. 194

    Voilà une grande surprise! Le parisien se revendique donc comme le seul parisien! Pas si libéré que ça le parisien! Que ne faut il pas faire pour faire parler de soi..Jusqu’à s’en prendre à un blog. Serait ce un aveu de désarroi de la presse écrite?
    courage
    chris.

  178. 195
  179. 196

    Bonjour,

    C’est un peu nul la démarche du Parisien surtout que le contenu de votre blog n’a absolument rien à voir avec le leur. Je ne sais pas ce qui a pu passer dans leur tête pour imaginer une seule seconde que vous risquez de leur faire de l’ombre ou que vous nuisez à leur image de marque.

    Juste pour savoir : vous n’aviez pas déposé le nom de votre blog à l’INPI au moment de sa création?

    Bon courage pour la procédure et j’espère que vous allez gagner.

    Cordialement,

    Thierry

  180. 197
  181. 198

    On vit clairement dans un monde de malade. Il faut faire attention à tout!

    Je viens de tomber sur ton blog grâce à la team Hellocoton. Je dois avouer que je suis choquée de ce qui t’arrives! De tout coeur avec toi car ce genre de problème ne devrait pas exister. Courage.

  182. 199

    Ding Dong ils sonnent à la porte, on leur casse les oreilles, mais les demandes de dialogue sur tweeter sont pathétiques. Qu’ils vous contactent directement ! Et qu’ils vous lâchent avec une convention de non agression pour le futur.
    Courage Madame, ne lâchez rien !!!

  183. 200

    Moi je vais déposer « mais », « ou », « et », « donc », « or », « ni », « car » et à chaque fois que « The parisien » les utilisera, je lui ferais un procès.

    Ne te laisse pas faire, tiens bon.

  184. 201
  185. 202

    Continue et merci à ceux qui l’aident (buzz/droit).

    Je ne sais pas si ça peux aider l’anecdote, mais je crois que Windows n’est plus copyright Microsoft car c’est déjà un mot du dico et trop utilisé en informatique, ils doivent utiliser Microsoft Windows (…).

    Bon courage

  186. 203
  187. 204

    +42 pour les propositions de sites, collectes et réseaux de solidarité. A nous, en coordination avec les « victimes » de les créer.
    On ne peut les laisser seules, (juste avec deux trois gentils mots d’emotion et réconfort), face à ces mastodontes qui nous démontrent chaque seconde leur insensibilité à l’humain.
    Et comme il semble qu’il y ait d’autres cas et ce de manière recurente… alors ce comité ponctuel peut être l’embryon d’une sorte de mutuelle du 2.0 ??
    Micro résistance en marche? Nouveau « collectif grain de sable » ?

  188. 205

    Good luck!
    Je pense que dans ton public, il y a bien un avocat spécialiste en droit des marques pour te conseiller. Ca vaut toujours la peine de t’informer ^^

    Rapidement et à vérifier (n’ayant pas eu l’assignation entre les mains):
    1/ La « contrefaçon » porte-t-elle sur la marque ou le contenu? Si c’est la marque, c’est du droit des marques et donc ils t’attaquent sur une classe. Sache que Novapress (comme radio Nova, je me demande s’ils sont assignés d’ailleurs) détient « Les Parisiennes » sur ces classes ci.
    2/ S’il s’agit du contenu éditorial, tu es protégée par ton droit d’auteur puisque ce sont tes textes.

    Je pense qu’avec un petite levée de bouclier sur les réseaux sociaux, le soutien d’autres journaux (ben oui!) et qq conseils juridique, tu devrais t’en sortir. Sache dans tous les cas que ce genre de procédure peut durer tellement longtemps que tu as le temps de voir venir. Toutefois, méfie toi quand même: Madame Milka n’a jamais pu gagner contre Milka. Ca reste la loi du plus fort.

    Mon opinion est qu’ils souhaitent développer un site web à la « madame figaro » et ont donc besoin de ton nom de domaine. Si tu vois que ça coince, tu n’as qu’à leur vendre pour un montant adéquat (oui c’est relou mais 50 000 euros c’est bien). Avec un contrat bien ficelé contenant des clauses de rémunération proportionnelle au traffic de la première année sur la base de tes stats par exemple.

    Bref, c’est dur d’expliquer ici, mais c’est ce que j’aurais fait à ta place.

    Good luck pour la suite

    Good luck!

  189. 206
  190. 207
  191. 208

    bonjour!
    je suis moi aussi blogueuse et je découvre un peu par hasard ton blog et cet article où tu racontes ta mésaventure qui me semble totalement surréaliste!! c’est dingue!!! ça ne serait pas grave ça donnerait presque envie de rire: un grand journal comme Le Parisien a peur d’une blogueuse qui lui ferait de l’ombre???! incroyable!!! je te soutiens à 100%. Je vais partager sur mes pages FB (perso et liée au blog) et si tu as besoin d’autres relais, n’hésite pas!!! c’est scandaleux qu’ils puissent tenter de t’intimider parce qu’ils sont puissants…. encore faudrait il comprendre pourquoi……. bon courage

  192. 209
  193. 210

    Tellement honteux ce type de bullying par les grandes entreprises!
    Mon ami travaille pour une compagnie aerienne, dont le nom URL a été pris par un particulier il y a qques années. La compagnie a du ACHETER ce URL!!! Pas envoyé une lettre d’avocat pour demander quelque chose qui n’appartenait pas à eux au début!

  194. 211

    Il paraît même que « Le Parisien » veut assigner en justice toutes les boulangeries de France qui s’obstinent à vendre des pains dits « Parisien »….

  195. 212
  196. 213

    Bonjour,
    J’ai lu en diagonale certains posts et travaillant dans ce secteur d’activité depuis 14 ans, je peux vous dire que c’est une pratique courante, rien de dingue la dedans malheureusement. :-)
    Je vous conseille de prendre conseil auprès d’un Cabinet en Propriété Intellectuelle. Je peux vous en conseiller plusieurs. Je ne vais pas rentrer dans les détails juridiques car cela a déjà été fait dans les post ci-dessus mais chaque cas est différent et il faut absolument en discuter avec un bon juriste. Un coup de téléphone ne coûte rien.

  197. 214
  198. 215

    Bah, a tous les coups ils veulent créer une édition feminine du Parisien (un peu comme l’édition Madame Figaro), et ils savent pas trop comment faire pour que tu degages du nom de domaine afin qu’ils puissent le prendre….

  199. 216

    J’espère que tout cela aura une fin heureuse pour ton blog.
    Pour qui se prennent ils? vraiment… j’hallucine!
    Ca fait 5 ans que tu fais vivre ce blog, cette prolongation de toi, et je ne vois pas de quel droit ils font ça…
    Ton blog n’est pas la pour prendre la place de leur journal, mais sont ils en mal de boulot pour leur avocat pour n’avoir que ça à faire, et te poursuivre.
    Peut être veulent ils tous simplement utiliser ton nom de blog pour des projets qu’eux seuls connaissent.

    Ne baisse pas les bras, il me semble que de bonnes personnes sont autour de toi pour te soutenir et t’apporter leur aide.

    C’est le combat de David contre Goliath, mais souvent toi toujours qu’à la fin c’est David qui gagne!

    Je t’envoie plein de pensées affectueuses, et je partage autour de moi cette incroyable histoire.
    Belle continuation The Parisienne, j’adore le nom de TON blog que je viens de découvrir!!!

    Bises

  200. 217
  201. 218

    C’est la triste réalité de la vie…tout petit l’on intéresse personne mais lorsque l’on grandi et se fait un nom là, c’est autre chose…il s’agit d’un procès contre un « grand » journal et je n’ai aucun doute que face à une telle médiatisation des avocats pourront vous proposer leur intervention gratuitement…la publicité est déjà un très beau prix pour eux…n’hésitez pas à adresser un courrier à plusieurs cabinets pour leur soumettre votre problème…et leur demander leur aide…bonne chance 😉

  202. 219
  203. 220

    Ils n’ont aucune chance de gagner. Ils font les caïds pour t’intimider. Mais si tu leur réponds : « OK, on se voit au tribunal », il vont probablement tout annuler.

    S’il sont assez cons pour comparaitre, t’as de fortes chances de gagner. Fais une levée de fonds pour payer l’avocat (crowdfunding ?). Si tu gagnes (c’est probable), ces connards devront te rembourser les frais (et tu pourra rendre l’argent aux contributeurs). Si tu perds, ce qui est déjà fort peu probable, il y a encore moins de chances que le juge te fasse cracher les 20 000 € de leur menace. Il n’y a aucune dommage.

  204. 221
  205. 222
  206. 223

    Salut Nathalie, on ne se connaît pas, j’ai juste cliqué sur le lien de ton article partagé par une amie… mais je tenais à te dire que je te soutiens aussi, c’est dingue une histoire pareille!
    J’espère que tu t’en sortiras et que tu n’auras rien à changer sur ton blog, ni aucun centime à débourser ! Je suis ravie de voir la solidarité qui t’entoure et j’ajoute ma petite pierre à l’édifice en partageant ton article !

    Bon courage,
    Stéphanie (#banlieusarde mdr)

  207. 224

    Bonjour,

    Je ne te connaissais pas jusqu’à il y a 2 minutes via Korben. Mais je peux te dire que je trouve dégueulasse ce qu’ils osent te faire, et je vais faire tout mon possible pour partager et dénoncer cette pratique partout où je peux.

    J’espère que tu les combattras jusqu’au bout. Quitte à passer devant la Justice. Je suis certain que tous ceux qui sont derrière toi répondrons à un appel aux dons si besoin est.

    Courage !

  208. 225

    J’espère que vous n’allez pas vous laisser faire. Certaines marques font vraiment de l’abus. Vous pouvez faire une campagne de crowdsourcing afin de demander aux internautes de payer les frais d’avocats.

    Je m’en vais donner un coup de main pour que cet article soit visible !

  209. 226

    Quelle honte, il faut vraiment être à la ramasse quand on est un « grand » journal comme celui-là pour aller chercher des poux à un blog… surtout avec un motif aussi peu défendable ! On pourrait croire que TheParisienne leur fait de l’ombre, ce serait presque flatteur :) Je tweet et diffuse ! Bon courage !!!!

  210. 227
  211. 228

    Je comprends ton incompréhension et aussi bizarre que ça puisse paraître je crois comprendre la raison qui a poussé le journal à agir ainsi : la visibilité internet. Je n’ai pas vérifié mais je suis prête à parier que si je tape « la parisienne » dans Google ta page arrive proche de celle de La Parisienne du Parisien et ça ça dérange Le Parisien qui ne veut pas, pour son image et éventuellement une histoire de gros sous j’imagine, être associé à toi. Les dommages et intérêts qu’ils te demandent c’est certainement parce que les gens, au lieu de cliquer sur La Parisienne, cliquent sur « The Parisienne » et donc, en gros, tu leur « voles » des visites et donc de l’argent (venu des pubs de leur site). Ce que je ne comprends pas c’est qu’ils n’aient pas essayé de discuter avec toi… parce que s’ils te trouvent dangereuse au niveau de tes statistiques ils auraient bien dû se douter que tes visiteurs allaient te soutenir…

  212. 229
  213. 230

    Coucou!! Petit commentaire car j’ai découvert ton blog et l’affaire grâce Charlotte (nouslesnanas). C’est une histoire de dingue! J’espère que le journal entendra raison. Il faut vraiment être atteint pour aller chercher des noises à une blogueuse qui n’a rien demandé! De quoi ils se mêlent franchement! Je te souhaite bon courage et j’espère que tu gagneras le droit de revendiquer publiquement ce que tu es, car c’est limite de cela qu’il s’agît : le blog est le reflet de ce qu’est la blogueuse. Un nom de blog, ça se réfléchit, ça s’apprécie et ça nous ressemble, ou ressemble au message que l’on veut faire passer. Je suis de tout cœur avec toi et quoi qu’il arrive, tu resteras The Parisienne, n’en doute pas! Gros bisous!!

  214. 231
  215. 232
  216. 233

    Bonjour,
    je pense que face à un avocat pour défendre votre dossier, vous pouvez gagner. Comme dit plus haut, les avocats en droit d’auteur essayent souvent d’intimider des individus en sortant l’artillerie semi lourde comme les courriers recommandés signés par un cabinet d’avocat. ( = intimidation, harcèlement et donc beaucoup de stress dans 99% des cas)

    1- Le terme La Parisienne est un mot du dictionnaire, ils ne peuvent pas se l’approprier. (voir jurisprudences favorables, il y en a beaucoup notamment avec des noms de ville comme Bordeaux je crois de mémoire)

    2- Aussi l’imaginaire collectif est important : La Parisienne c’est d’abord une course dans Paris, beaucoup plus connue que leur magazine. Ce qui est sûr c’est que le terme « Parisienne » ne fait pas immédiatement penser à leur magazine : le risque de confusion (dans le cas ou vous souhaiteriez leur « voler » leur notoriété) est minime.

    3- De nombreuses marques déposées utilisent déjà ce terme : chercher sur http://bases-marques.inpi.fr/ (la liste est longue)

    4- L’antériorité de votre marque ? Un nom de domaine en .fr – EFFECTIVEMENT UTILISE (pas juste reservé – c’est à dire qu’il y a un site internet avec de l’activité dessus) prévaut sur un dépot de marque effectué à une date postérieure.
    Le nom de domaine theparisienne.fr a été reservé le 30/08/2009.
    LeParisien est propriétaire de la marque « La Parisienne » depuis 2013.. Mais la marque avait déjà été déposée en 2003 : http://bases-marques.inpi.fr/Typo3_INPI_Marques/marques_fiche_resultats.html?index=34&refId=3234169_201412_fmark
    Mais il semble qu’ils aient lancé leur magazine en 2010..

    Si vous lancez une campagne de crowdfunding pour financer l’avocat, je vous donne 10€ sans contrepartie.. Peut-être serait-ce une solution pour vous !

  217. 234
  218. 235

    #parisiennejesuisetjeresterai !
    Il existe Page FB La Parisienne pour un resto Halal, j’adore :)
    Il est dommage que personne n’ait d’ailleurs encore hashtagué la page FB du Parisien pour justement contrecarrer cette aberration. A moins que ça n’ait été fait mais que les commentaires soient effacés :(

  219. 236

    J’hallucine. Comment peut-on ne pas s’arranger à l’amiable dans une affaire comme celle-là ??? 20000€ de dommages… genre… on me demande ça je crois que je me déplacerais pour leur rire au nez.
    Comment comparer un blog d’une parisienne qui aime sa ville, en parle et a eu le malheur (??) d’appeler son blog theparisienne à un journal comme Le Parisien ?
    Et le site http://www.la-parisienne.net/, ils vont l’attaquer aussi ? Et http://www.la-parisienne-moto.fr/Home/Start/Home ? Et http://www.laparisienneliberee.com/ ?
    Non mais où va-t-on…
    Peut-être que je finirais par me faire attaquer par une marque qui s’appellera Breizhou… Mais qu’on ne vienne pas me demander un seul sou, j’en ai pas !

  220. 237

    Si tu penses prendre un avocat, n’hésite pas à demander la communauté de t’aider, ! Je pense qu’on est très nombreux à vouloir t’aider financièrement si tu penses te défendre avec des armes juridiques convenables !

  221. 238
  222. 239

    je ne suis pas parisienne et ne connais pas ton blog mais je te soutiens à fond contre ces ptits merdeux du journal « le parisien ».N’ont ils donc rien d’autre à foutre que d’emmerder une blogueuse qui raconte sa vie.En effet mériterait d’etre boycotté.Toujours le fric, le fric le fric!!!!!!!!!!!!!
    assures toi d’un avocat ou d’un juriste en premier lieu qui saura te diriger pour te défendre.
    « La maison de la justice »(y ait eu déjà recours et sont d’un grand secours):renseigne toi ,c’est gratuit.Si il y a une pétition je signerais bien sur.
    Courage à toi contre ces fumiers
    Isa

  223. 240

    Bravo pour votre courage, le jour où on célèbre l’anniversaire de la libération de Paris, de ne pas baisser les bras face à la bêtise d’avocats et d’ayants droits prêts à tout pour se remplir les poches. Avoir un comportement tel que le leur et ne pas ressentir une honte profonde de ce que l’on fait me parait épouvantable.
    Content de voir que vous avez reçu de nombreux soutiens et j’espère qu’il y en aura encore plus.
    Ne lâchez rien!

  224. 241

    J’ai déjeuné avec deux amis avocats spécialisés dans le droit des marques et droits d’auteur et on a abordé cette affaire. L’antériorité est déterminante. Les arguments pour la l’obtention du nom de domaine et l’interdiction d’exploitation sont fallacieux.
    En d’autres termes, ils n’iront surement pas en justice si vous vous faites assister juridiquement.
    Ils iront très certainement au bout de la procédure si vous ne faites que compter sur le bon sens.
    Ils vont certainement vous demander de modifier ci ou ça, de mettre un lien vers leur site, …
    Je serais prêt à donner 50€ voire 100€ pour vous permettre de vous faire représenter.

  225. 242
  226. 243

    Mais depuis quand la dénomination des habitants d’une ville appartient à un journal ? C’est n’importe quoi ! Je te soutiens aussi car #jesuisparisienne aussi sur Twitter (même si j’habitue à l’autre bout de la France ;)))

  227. 244

    Bonjour The Parisienne, je viens d’envoyer un mail, un peu décalé certes 😉 à la rédaction du parisien. Le voici :

    Bonjour,
    ce message partira probablement à la corbeille, mais on ne sait jamais, j’espère qu’il arrivera aux personnes concernées. Il est permis de rêver :-)
    Ayant eu connaissance de la procédure engagée contre le site Theparisienne.fr, je vous indique qu’à titre personnel, je sais ce que je vais faire maintenant (acheter Le Parisien en kiosque ou ne plus l’acheter – télécharger les applications ou ne plus les acheter – lire les articles du site ou ne plus les lire) et je vais en discuter avec les membres de ma famille qui lisent quotidiennement ce journal afin qu’ils apprécient à sa juste valeur la qualité de votre action. Je ne sais pas ce qu’ils décideront… J’ai déjà diffusé l’information auprès de mes collègues de travail afin qu’ils se forgent également une idée et je vais le faire sur les réseaux sociaux auprès de mes amis et de mes lecteurs « suiveurs, abonnés ». Libre à cette petite quarantaine de personnes de décider. Je demande à chacune de ces personnes de faire suivre auprès de leur propre réseau (çà fait du monde au bout d’un moment LOL). De cette façon, un MAXIMUM DE GENS sera informé et agira ou pas en fonction de la perception de l’affaire. Je pense que si j’avertis 40 personnes, et que chacune des 40 personnes avertit 40 personnes à son tour… Waouh !!! Le buzz que çà fait, c’est méga super génial : de la bonne pub bien efficace et MASSIVE !
    En vous souhaitant de bénéficier de ce buzz ultra positif, je vous prie de recevoir mes salutations les cordiales.

    PS : je n’ai écrit que du positif dans ce mail, je dis çà, j’dis rien, au cas où…
    Un admirateur de votre stratégie de communication (je vous donnerai mes coordonnées si vous me répondez, sinon, pas de réel intérêt).

  228. 245
  229. 246

    Mais mais… lol quoi. Enfin non pas lol parce que c’est pas marrant, mais je trouve ça tellement idiot que ça donne envie de rire (ou de pleurer, c’est selon).
    Surtout, pense bien à écrire ton problème aux journaux concurrents, ils seront ravis de casser du Parisien dans leurs pages 😉

    Allez courage, tiens bon !

  230. 247

    Je trouve ça… Mais lamentable. Le mot parisien ou même parisienne est écrit je ne sais pas combien de fois par jour dans des tritre d’article ou même dans le nom de certain blog. Je trouve que cette histoire et véritablement tiré par le cheveux, surtout que ton blog a été créé depuis plusieurs année, c’est a se demander, pourquoi maintenant?
    Ça me révolte des trucs comme ça, surtout de la part d’un grand magasine. Je trouve même que ça entache maintenant sa réputation.
    J’espère sincèrement que ça s’arrangera et qu’il abandonnerons cette poursuite ridicule et sans ni queue ni tête ! Bon courage !

  231. 248
  232. 249
  233. 250

    Bonjour, je ne connaissais pas ce blog et pourtant je suis friand d’infos sur Paris. Et bien grâce ou plutôt à cause de cette histoire ce blog va devenir mon site quotidien.
    Ces menaces sont pitoyables et j’espère que vous tiendrez bon.
    Bravo à vous.

  234. 251

    Quelle honte! J’aurais tout aussi bien pu appeler mon blog, « laparisienne » parce que je suis parisienne et que mon blog parle beaucoup de Paris! Quelle honte! Je trouve les blogueurs bien vulnérables ces derniers temps. Ton histoire me rappelle celle de » l’irrégulière » et, moins grave, d’overblog qui impose à tous ses blogueurs de la pub. Les grands bouffent les petits avec leur armée d’avocats et leurs textes de loi. Internet n’est plus une zone d’expression libre. C’est fini ce temps et toutes ces attaques sont des rappels à l’ordre. Bienvenue dans l’univers sans merci du 2.0! Ne pourrions-nous pas nous rendre à plusieurs blogueurs dans les locaux du parisien avec des journalistes? En tout cas, bye bye le parisien, ils ont perdu une cliente. Honte à eux!
    Je me permets de partager ton article sur ma page facebook

  235. 252

    Bonjour, je ne connaissais pas votre blog mais ai eu ouïe de vos histoire grâce aux réseaux sociaux (qui ne font pas que d’aider à semer la pagaille…), évidement cette information est choquante et frise hélas le ridicule. En vous souhaitant de ne pas perdre votre domaine, honte à ce média (et aux autres pour le principe soit dit en passant…). Soutien de principe donc!

  236. 253
  237. 254
  238. 255

    Le droit des marques est complexe, et la manière de le traiter encore plus.
    En tant que blogueur, je me sens forcément proche de toi, mais ce n’est pas gagné.

    Au passage, j’ai publié un petit article sur ton aventure sur le blog AxeNet.

    Bonne chance

  239. 256

    Je vois que tu as déjà été bien soutenue mais j’ai quand même envie d’apporter ma modeste pierre à l’édifice.
    Je ne connaissais pas ton blog, je le découvre grâce à cette triste histoire. C’est tout simplement ridicule. Les géants n’ont-ils rien d’autre à faire qu’essayer d’extorquer de l’argent à des blogueuses qui n’ont franchement rien demandé à personne ?! C’est honteux. Et ridicule. Tu ne peux que gagner ce procès, et si ce n’est pas le cas, la blogosphère aura du souci à se faire…

    Je vais faire tourner cette histoire idiote de mon côté aussi. Je connais cet amour que l’on peut ressentir pour son blog, pour les bouts de vie qu’on y a mis…
    Courage !

  240. 257
  241. 258

    Je ne connaissais pas ton blog, j’ai appris ce qui t’arrive par une copine blogueuse.
    je suis de tout coeur avec toi, car je n’ai malheureusement rien de plus à t’offrir. Plein de courage dans cette épreuve qui, je l’espère, se révèlera vite un mauvais cauchemard!

    France

  242. 259
  243. 260
  244. 261
  245. 262

    Encore une preuve que les organisations ont du mal avec Internet. Il n’y a pas eu assez de preuve que ce genre de choses est bien plus souvent transformé en badbuzz qu’autre chose ?

    Ce qui est étonnent c’est que la réaction arrive plusieurs années après…

    En tout cas nous sommes de tout cœur avec toi et espérons que tu t’en sortiras rapidement et surtout facilement !

  246. 263
  247. 264

    La honte pour Le Parisien !

    Je vous ne connaissais pas, je viens d’apprendre cette attaque ridicule de la part du Parisien.

    Je suis de tout cœur avec vous.

    Je suis parisien.

    #jesuisparisienne

  248. 265
  249. 266

    Si on suit la logique de ce journal, chaque parisien va pouvoir porter plainte contre ce journal donc .. s’approprier le terme est quelque peu arbitraire …
    Je suis de tout coeur avec vous dans cette bataille juridique, j’espère que vous n’y perdrez pas trop de plumes et que vous vaincrez !!!

    Courage !

    Je ne suis pas parisienne mais une lyonnaise qui n’aime pas les faux jetons !

  250. 267
  251. 268

    Coucou,

    Inutile de dire que je suis CHOQUEE ( et c’est un euphémisme ) devant tant de bêtise. Tu as tout mon soutien, et d’ailleurs je vais relayer cet article sur mes différents réseaux sociaux pour informer mes lecteurs de cette aberration.

    ( LeParisien, sandek, vous avez besoin d’argent ou quoi ?? )

    Bisous !

  252. 269
  253. 270
  254. 271
  255. 272

    Bravo pour Le Parisien, perso leur image vient de descendre au plus bas. Liberté de la presse. Et Liberté sur le net. Je n’encourage pas ce genre comportement de la part d’un tel journal. Tout simplement honteux.

  256. 273

    Je suis « parisienne », va t’on devoir changer de nom à cause d’un vilain canard ?
    Quelle idée d’attaquer une blogueuse, ils ont donc choisi la facilité, que de lancer leurs limiers sur un mot « Parisienne » ?
    Pour moi ils devraient avoir honte, je suis de tout coeur avec toi…
    Maryn.

  257. 274

    et bien je ne connaissais pas votre blog, j avoue.
    mais parce qu’y en a assez que les Gros emm…… ceux qu’ils pensent être Petits, je suis révoltée contre ce journal et j vais diffuser +++ votre article
    c’est injuste et y ‘en a marre!

    j imagine comme ça soit être difficile…
    des brassées de courage
    Karine

  258. 275
  259. 276
  260. 277

    Tout mon soutien face à cet abus. Si on brevète un gentilé, à quant une taxe sur les mots, les chromosomes, l’oxygène… Ça me rappelle cette dame prénommée Milka qui a connu une mésaventure similaire.
    Moi aussi je fais face à des attaques continuelles depuis que j’ai ouvert mon forum.
    Puisse un jour la Justice se faire.

  261. 278

    Je découvre ton site aujourd’hui et je tombe des nues. Ce doit être un poisson d’avril très en retard, je ne vois que ça – ou alors je rêve en plein jour. J’ai partagé sur mon Facebook. Bon courage, je croise les doigts pour toi !

  262. 279
  263. 280

    C’est du grand n’importe quoi mais malheureusement la procédure est lancée. J’imagine aisément que vous avez su vous entourer d’un avocat compétent dans ce domaine et qui saura vous accompagner au mieux. Quoi qu’il en soit et s’il s’agit d’une assignation en référé cela ne devrait pas prendre des siècles avant qu’une ordonnance soit rendue qui j’espère ira dans votre sens en déboutant purement et simplement le demandeur de toutes ses prétentions et vous accordera de l’article 700 (pensez à demander également une demande reconventionnelle en dommages intérêts pour procédure manifestement abusive). Quoi qu’il en soit bon courage et surtout continuez ce que vous faites !

  264. 281
  265. 282
  266. 283
  267. 284

    J’apprends ce soir que Jean Hornain (directeur général du Parisien) dit être en contact avec vous depuis 1 an alors que vous vous apprêtiez à déposer la marque « The parisienne ».

    Je n’ai vu aucune mention de cela dans votre article.

    Si c’est le cas, il est assez normal qu’il réagisse en terminant par une assignation.

    Pourriez-vous nous en dire plus ?

  268. 289

    The est il une boisson ou une Theorie ? That is the question. Lol parisienne c’est permis? Ou alors Une vrai parisienne. On ne choisit pas de naitre parisienne monsieur le juge comprenez-moi. Dur dur d’etre parisienne VDM ce sont mes initiales et quelquefois plus

  269. 290

    Incroyable…
    Je ne peux même pas croire ce qui t’arrive… Et ne peux espérer – comme toi – qu’un retour à la raison du journal…

    Comment peut on être aussi stupide après tout ?

    Avec tout mon soutien,
    Serena.

  270. 291

    ils ont juste compris qu’il y’avais de l’argent a se faire sur le dos des bloggeuses et youtubeuses et ils grattent ils sont trop pathétique, a fond derière toi ! ne lache pas prise !

  271. 292

    De tout coeur avec toi, en 2014, ces nabots ne connaissent pas Internet, ils vivent hors du temps, notre temps numériques, ne lâche pas, je suis persuadé que ca fera juste ‘plouf’ dans l’eau.

  272. 293

    Les juges vont bien rire mais ne t’inquiète pas tu devrais gagner le procès sans difficulté 😉
    J’ai heureusement choisi le nom de blog d’une oeuvre d’un auteur défunt sinon je n’ose pas imaginer les problèmes rencontrés…alala on ne sait plus quoi inventer pour faire chier le monde de nos jours! comme s’ils n’avaient pas assez de fric ceux là!

    hrrp://www.aubonheurdesdames.net

  273. 294

    Bonsoir,
    Je viens de lire votre aventure sur le Nouvel Obs.fr
    alors petit détour par votre site
    Courage
    Tenez bon
    J’espère que la justice sera reconnaitre l’absurdité de cette démarche
    Quand je pense que ces journaux,ces journalistes and Co ,il y a une bonne vingtaine d’années se gaussaient d’internet
    style la PUB Renault
    « ça ne marchera jamais  »
    On voit le changement de nos jours

    Cordialement
    un mécréant du fin fond de sa province

  274. 295

    A fond avec toi …. C’est n’importe quoi, dingue … Les « institutions » pensent encore pouvoir tout se permettre .. ahahaha … pitoyable!! Sur ce coup la, il s’agit de ne pas être blasé, comme d’hab …. Ras le bol de trouver ce genre de réactions normales. Et puis, de toutes façons, il n’y a pas assez de parisiennes et trop de parisiens . Allez Parisienne, soit de bonne bonne humeur ce matin …

  275. 296

    Je tombe par hasard via le réseau au zozio sur ce post ne vous connaissant ni d’Eve ni d’Adam et je lis votre article, interpellée par le titre (pensant à une blague soyons franche). Non sans déconner ????? C’est vrai de vrai ? Le parisien vous attaque ?? Non mais c’est du pure délire !!!! J’hallucine totalement, je suis outrée ! Non mais ils se prennent pour qui ? Ils peuvent en attaquer du monde c’est clair ! Pffff je ne peux pas faire grand chose à part partager cet article mais j’espère que vous aurez les moyens de leur clouer le bec !

  276. 297
  277. 298

    C’est d’une telle bêtise cette démarche du journal….
    Surtout continuez votre site, laissez-les aller jusqu’au bout, qu’ils s’embourbent une bonne fois en pleine lumière et que tout le monde en profite.
    Vous avez le droit de vous exprimer sur internet, ne lâchez rien, courage.

  278. 299

    si cela peut t’aider, http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1234948-le-parisien-assigne-le-blog-the-parisienne-le-journal-n-a-aucune-chance-de-gagner.html (si ce lien n’a pas déjà été diffusé)

    Mais, il est fort a parier que le parisien n’ira pas jusqu’au contentieux. Comme le dit « le nouvel obs » tu dois aller jusqu’au bout, je ne connais pas ton blog, mais étant en étude de droit, j’ai eu vent de cette « affaire » et je trouve horrifiant le fait qu’un journal national puisse procéder à ce genres de pressions .. Si je peux être d’un quelconque utilité..

  279. 300
  280. 301

    bonsoir, the parisienne, moi je te suis à la NL et autres et je te lis
    ce canard de merde ! franchement
    la-men-ta-bleuhhhhhhhhhhh
    je te tire mon chapeau pour tout
    je suis fan et je le reste

  281. 302

    le parisien !!!!
    pourquoi ne voit on rien sur leur page ?
    ils doivent supp ! moi j’ai mis
    hello, I am on the page facebook of the parisienne, so happy NOT to read you
    et je pense qu’on devrait tous leur dire leur connerie
    pfff
    tout mon soutien

  282. 303
  283. 304
  284. 305

    N’importe quel juriste vous confirmera la bêtise de leur action à votre encontre.

    Courage !

    Ils ne peuvent pas gagner.

    De tout cœur avec vous et votre blog fort sympa.

  285. 306
  286. 307

    Très bonne idée ! Good Job aux communicants du Parisien qui a su leur conseiller de t’assigner pour contrefaçon. J’espère qu’il n’y est pour rien sinon il va se faire virer… Hihi.
    Attention à ne pas prendre à la légère leur attaque, parfois on croit qu’on va gagner tranquille et en fait… Bah c’est eux qui gagnent avec des arguments bidons qui ne devraient pas tenir devant un tribunal.

    En passant, j’ai pu voir sur le blog « Axe Net » que La Parisien avait déposé sa marque dans la classe qui correspond à la viande, poisson, volaille et gibier…. Attention à ceux qui parlerait d’alimentaire sur Paris. On va tous finir par se retrouver en prison.

    Sinon quelques prochaines cibles pour Le parisien :
    – La parisienne moto
    – La course à pied La parisienne
    – La marque de détergent La parisienne
    – Le restaurant La parisienne
    – Le site de La parisienne libérée (il existe aussi…)
    – Le livre d’Ines de La Fressange : « La parisienne »…
    -…

    Bref, déposé un nom générique c’est bien mais si on doit attaquer tout le monde, ça va leur coûter cher en séance d’avocat…

  287. 308

    Ca commence à faire du bruit, c’est plutot pas mal : http://medias.blog.lemonde.fr/2014/08/26/le-parisien-vs-the-parisienne-notre-demarche-etait-amiable-au-depart/

    Ceci dit, le parisien dit que la marque est déposée depuis 2003, mais c’est faux : sur le site de l’INPI, le nom « LA PARISIENNE » est déposé depuis le 30 juin 2014, et certainement pas par ce journal !
    http://bases-marques.inpi.fr/Typo3_INPI_Marques/marques_fiche_resultats.html?index=7&refId=4104473_201431_fmark&y=570

  288. 309

    Le ridicule ne tue donc pas ce journal que je croyais, par ailleurs, disparu ?

    A moins que leurs propriétaires n’aient des vues sur le contenu de votre site
    pour se faire du fric facile faute d’avoir assez de talent pour en faire autant ?

  289. 310
  290. 311

    Je suis de tout coeur avec toi et , je pense que ce journal devrait avoir des choses plus sérieuses à traiter sinon ils n’auraient plus qu’a mettre la clef sous la porte !!

  291. 312

    Bonjour,
    J’ai découvert hier ce qui vous arrivait et je tenais à vous manifester mon soutien face à cette… je ne sais comment le qualifier. Certains ne doutent vraiment de rien… Tenez bon, vous avez des aminautes fidèles et déterminés. Je vous souhaite de pouvoir retrouver au plus vite l’apaisement et que cette histoire soit derrière vous.

    Mon blog s’intitule Ma Plume Fée dans Paris, peut-être recevrais-je une plainte d’une fée, on ne sait jamais? Cette histoire est tellement absurde.
    Bon courage en tous cas. Je découvre votre blog à cette occasion et je suis touchée par l’évocation de de l’évènement difficile qui a présidé à la naissance de votre journal en ligne. C’est aussi le cas pour moi. Le blog est une fenêtre sur le monde et une émanation de soi, humblement. Cela n’a rien à voir avec un journal qui a un pignon sur rue…

    Avec mon soutien, très cordialement et amicalement

    Cendrine

  292. 313
  293. 314

    Hey Nathalie, ce « parisien », pauvre feuille de choux, lu seulement par les habitués de la tribune de Boulogne, emploi des méthodes bien grasses.

    D’ailleurs, ou est la pétition pour interdire ce torchon ?

    Bon et puis, tu ne parles pas du PSG dans ton blog !! Alors, ou est la contrefaçon ?
    Quelle bande d’as been…

    Garde ton sourire et ta bonne humeur communicative, les mauvais aux oubliettes !! :))

  294. 315
  295. 316

    Après la blogueuse qui se fait poursuivre en justice pour avoir donné son avis sur un restaurant du Sud voila qu’un journal veut renommer des blogs?
    Ça devient assez inquiétant et affolant de stupidité!
    Je lisais occasionnellement le Parisien, c’est terminé il a même sauté de mes favoris…
    De tout cœur avec toi dans tous les cas.

  296. 317

    Tu as bien fait de communiquer au sujet des « allégations » de la direction du Parisien, qui évidemment essaie de justifier sa prise de position. Je m’interrogeais à ce sujet.
    Tu reconnais n’avoir pas réagi au courrier te sommant de prendre un avocat : et depuis quand, oblige-t-on les gens à prendre un avocat ? surtout quand on sait le prix qu’ils coûtent !
    Cela m’étonnait aussi cette histoire de « marque » : marque de quoi ? T-shirt ? je ne pense pas que tu voulais te lancer dans la création d’un journal à toi toute seule ?
    Vu toutes les réactions qui s’enchaînent, tu es en bonne position, et effectivement, ne durcis pas le débat pour arriver à un accord… si possible comme pour une certaine « Madame Figaro », à l’autorisation d’utiliser « leur licence de marque », gratuitement, et non de façon payante comme il est évoqué, et puis quoi encore !
    quelle histoire qui a dû te causer beaucoup de souci et des sueurs froides !

  297. 318

    « Non content de demander l’abandon de l’URL, le transfert en pleine propriété de l’url à la SAS Le Parisien libéré, le journal exige une somme de 20000€ pour dommage et intérêts. »

    oui et 100 balles et un mars aussi non ?

    Si Le Parisien veut le nom de domaine, il n’a qu’à payer de sa poche, comme n’importe qui sur la toile. C’est pas la fête du slip. Quand aux dommages et intérêt, j’aime bien savoir la nature du préjudice, vu qu’il ont même pas été foutu d’acheter ce NDD avant…

  298. 319

    C’est pitoyable de la part du journal Le Parisien,courage je vous soutiens et pour la peine je ne vais plus acheter leur journal et je vais dire à tout mon entourage de faire pareil !

  299. 320

    Affolant ! quel tort leur fais-tu ? c’est incroyable ?
    encore ton blog s’appellerait « leparisien.fr » .. bon je pourrais comprendre.. mais ils ne peuvent pas s’approprier toutes les variantes ou conjugaisons de l’adjectif parisien tout de même !
    Je te conseille malgré tout de tenter un arrangement, ils ont l’air déterminés et faudrait pas que ça te coute des plumes en plus.
    Et pourquoi tu appellerais pas ton blog « je suis parisienne et je t’emm.rde! » Ils se reconnaitront peut-être 😉
    allez bon courage en tout cas et tiens nous au courant dans la mesure de ce que te permets l’avocat.

  300. 321

    La Pétasse Parisienne

    Marque française

    Déposant :
    M. Erick Fontaine, Mlle Océanne Trovo
    Numéro : 4091521
    Classe :
    14, 18, 25, 35
    Statut :
    Demande publiée

    =
    Je suis MDR

    Me demande si le Parisien, ne va pas aussi les attaquer
    Cela nuit gravement à leur image de marque
    Oups

  301. 322
  302. 323

    Salut

    Je ne sais pas quoi faire pour t’aider dans cette histoire, alors je poste juste un message de soutient…
    C’est absolument inadmissible cet abus, ils se prennent pour qui?? On a du pognon alors on écrase les petits. Même si je pense que ces 20000€ sont du bluff pour te faire peur…
    En même temps c’est une belle façon de se faire du fric si ils attaquent toutes les boites qui utilisent « Parisienne »!

    Enfin je pense que la mauvaise pub qui va s’étendre sur le net comme une tâche d’huile usagée va les faire réfléchir. C’est ta meilleure arme! Je crois qu’il y a du monde qui va leur pourrir leurs mails, forums et autres twit!

    Sinon une idée: Peut-être que Le Parisien a des collègues journaux qui ne l’aiment pas beaucoup? Peut-être certains seraient ravis de publier un bel article sur leurs pratiques? :)

    Courage, du monde te soutient, on va leur pourrir le net à ces goujats!

    Fabien

  303. 324
  304. 325
  305. 326
  306. 327
  307. 328

    Je me souviens encore de notre rencontre sur la terrasse du BHV.
    Comment un journal comme Le parisien peut assigner la femme aussi sympathique et débordant de passion que tu es ?
    Ces mastodontes de l’information (si tant soit peu c’est de l’information) se croient tout permis.
    Cette histoire est nauséabonde.
    Je ne suis plus près de lire ce journal s’il ne formule pas des excuses publiques rapidement.
    Bon courage!

  308. 329
  309. 330

    Coucou ,

    Je suis de tout coeur avec toi!
    Je suis juste outrée par l’attitude du Parisien!
    Non seulement ce n’est pas une marque déposé mais en plus de ça tu ne leur cause aucun tord et aucune perte!

    Les sujets des deux sont bien différents!!! Je ne vois absolument pas le motif de leur requête et encore moins les sommes réclamés

    C’est plutôt à eu de te donner des dommages & intérêts !

  310. 331
  311. 332

    Bonjour à toi,

    Un simple message de soutien d’un autre internaute qui est tout aussi navré de voir qu’une telle situation puisse exister …
    « Tonton » Korben aime a dire que notre vie numérique nous appartient et qu’il nous incombe de l’assumer, de la protéger et de contrôler les informations qui la composent.
    Je ne doute pas que tu feras tout ce qui doit être fait pour protéger ton blog et ta liberté d’expression.
    Voila encore un bon exemple que le gouvernement et la justice a bien besoin de prendre bien plus au sérieux son ministère chargé du numérique et qu’économie et industrie n’ont rien a faire avec celui-ci !

    Avec tout mon soutien
    Bon courage.

  312. 333
  313. 334
  314. 335

    bonjours
    Je t’assure de tout mon soutien et il est clair que ton affaire intéresse toute la blog sphère. C’est un peu tiré par les cheveux leur idée d’action. Il n’y a aucun confusion possible entre les deux noms et les deux sites. Rendez vous à l’audience. On viendra.
    Cordialement LN

  315. 336

    Je découvre par hasard ce qui t’arrive, en recevant la pétition lancée par Johanna, Working Mum. Je l’ai signée, bien sûr.
    C’est incroyable que Le Parisien se croie propriétaire du nom « parisien », et se sente menacé par un petit blog perso ! Quelle médiocrité.
    Tu sais quoi ? Ils vont perdre, et doublement : ils auront fait à ton blog la plus gigantesque des pubs !

  316. 337

    Je n’avais pas du tout suivi l’affaire, étant en vacances au moment où ça s’est produit, ce sont mes collègues de travail qui m’en ont informée… et je suis scandalisée!
    Un quotidien attaque une blogueuse… non mais où va-t-on! Et pourquoi ne pas, avant de t’envoyer une mise en demeure, te contacter simplement en te demandant de changer le nom de ton blog? Un accord à l’amiable aurait pu être trouvé!
    Et puis… 20000€… c’est à ça qu’ils estiment leur préjudice? Non mais quel préjudice?! Est-ce que les ventes du Parisien ont diminué à cause de ton blog? N’importe quoi! 20000€ c’est des broutilles pour eux, mais c’est beaucoup pour un particulier, il y a de quoi s’endetter! C’est n’importe quoi! J’ai vu qu’il y avait une pétition et je vais m’empresser de la signer!

  317. 338
  318. 339

    Salut, un conseil, lève des fonds via le web participatif pour tes frais d’avocats et rentre leur dans le lard ! 😉 Si tout le monde qui te soutient met 2€, tes frais sont payés.
    Bon courage !

  319. 340
  320. 341
  321. 342

    Bon courage pour ce combat, je vous souhaite d’avoir gain de cause, et vous l’aurez, et même au-delà. c’est tellement aberrant que ça donne envie de se mobiliser pour attaquer le parisien pour nuisances morales et dégradation de l’image de la ville de paris depuis 1986 (a minima) … A la sortie de tout ça, vous serez une parsienne LIBRE.

  322. 343

    Ce commentaire court pour t’indiquer mon soutiens morale. Continue à combatre, tu es en droit !
    Mes salutations depuis la Belgique … et non ils n’auront pas mon blog THEBRUXELOIS … JAMAIS ^^

    Amicalement

  323. 344
  324. 345
  325. 346
  326. 347

    Je ne connaissais pas ton blog avant cet article de Korben.
    Ne lâche rien face à ce pseudo journal qui ferait mieux de revoir sa position.
    Que ça leur fasse « bonne » pub.

    Courage !

  327. 348
  328. 349
  329. 350

    Ce serait bien que tu fasses une mise à jour à présent Nathalie, pour confirmer que tu n’as toujours pas rencontré Le Parisien malgré leurs promesses de dialogue.
    L’assignation doit indiquer une date d’audience, quelle est-elle ?
    Peut être Le Parisien veut-il finalement que la justice tranche, tellement ils se sont emmêlés dans cette histoire ?
    Ce n’est pas simple !

  330. 351
  331. 352

    Je découvre cette affaire et n’en reviens toujours pas !!! Comment un groupe de presse comme le groupe Amaury peut-il craindre le site web d’une blogueuse ? Sans aucune condescendance de ma part envers « The Parisienne ». Je tiens également un blog que j’ai baptisé « Le blog de l’Albatros ». Dois-je crainde une attaque d’oiseaux ?
    Difficile de ne pas vous soutenir en signant la pétition.
    Bon courage et tenez nous au courant e l’évolution du problème.
    Christine

  332. 353

    Bonjour Nathalie
    Quelle nouvelle ? Une rencontre vraiment en vue ? Si cela ne risquait pas de passer pour de la provocation je suggérerai de concourir pour Le Golden Blog Awards 2014.
    Tenez bon
    Toujours Solidaire
    Christine

  333. 355

    J’avais entendu parler de cette histoire il y a un mois, j’espère que tu arriveras à leur fermer leur bouche !
    Contrefaçon, ils ont que ça à faire d’assigner en justice des blogueurs, je te souhaite de tout coeur d’avoir gain de cause et que tu sois enfin débarrassé de cette histoire ! Que la force soit avec toi !

  334. 356
  335. 357

    Mince, je croyais que c’était sur la bonne voie. Effectivement, le Parisien diffuse un hebdomadaire papier « la parisienne » dans les kiosques depuis un mois et demi environ, mais ce n’est pas « the parisienne ».
    Tu n’as pas répondu, l’assignation normalement te convoque devant un tribunal ? mais pour quelle date ? est-elle passée ou à venir ?
    c’est certain que si tu vous ne trouvez pas un accord, c’est le tribunal qui tranchera, et ce n’est pas toujours et même souvent la meilleure solution, sans parler des frais de justice.
    Enfin, si c’est le cas, tu pourras évoquer toujours ton essai de dialogue avant l’intervention de la justice, ce qui peut être apprécié des juges qui se trouvent tellement surchargés.
    Il est difficile de penser que ton site représente une telle atteinte à leur chiffre d’affaires potentiel…
    continue à nous tenir au courant !

    • 358

      Tu as tout à fait raison, il y a déjà des dates d’audience qui approchent, et je n’ai plus aucune nouvelle du journal. Et bien sur, je vous tiendrai au courant. Pour l’instant, je veux continuer à croire à une bonne volonté de leur part, mais le temps passe.

  336. 359

    Bonjour,

    Je venais aux nouvelles… Comment tu t’en sort ? T’as des nouvelles du journal ? Ils ont l’intention de reculer ? Tu gardes le moral ?
    J’espère sincèrement pour toi que ça va s’arranger dans le bon sens.
    Bon courage et bonne journée.
    Amicalement
    Sylvia

    • 360

      merci Sylvia de toujours penser à moi. En fait, je n’ai aucune nouvelle du journal depuis la rencontre dont j’étais sorte optimiste. La question qui se pose est de savoir si mon optimisme est de la naïveté, ou si la bonne volonté annoncée par le journal met un peu plus de temps que prévu à se traduire en actions. Je vais dire que je reste confiante mais déterminée ! Je vous tiens au courant dès qu’il y a du nouveau bien sur ! Merci encore pour ton soutien
      NAthalie

  337. 361

    Je découvre l’addentum du 12 novembre et l’abandon des poursuites par le quotidien. Deo gratias, le bon sens – et la courtoisie ai-je envie de dire – ont repris leurs droits.

    Bon vent à la Parisienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>