Jacques WEBER – seul en scène

Seul en scène … ?

Mais c’est faux ! Comment peut-il nous mentir de la sorte ?

Ils étaient tous là…

le collégien, brillant en récitation, qui lutte contre son dégoût pour manger un oeil de veau, puis un second … qui lui restera en mémoire pour le reste de ses jours !

Vient ensuite Sheila, qui chante  » l’école est finie « , et qui est là, elle aussi, sur scène, avec nous !

Suivie par .. Soeur sourire … si! si !

Et l’adolescent qui tremble à l’approche de son premier rendez vous en tentant d’apprendre par coeur la phrase qui emportera le coeur de sa promise … (  » je voudrais être une larme, pour naitre dans tes yeux, vivre sur ta joue et mourir sur ta bouche … »)

Et puis il y a Molière et Flaubert, qu’il aime tant, ou encore Lamartine, dont il dit  » qu’il n’a jamais pissé que de l’eau claire …  » !

Et voilà qu’il s’adresse à nous, ses spectateurs, pour nous expliquer ce qu’il ressent en entrant en scène … mais non, il nous conte son premier cours d’art dramatique !

Et puis, en toute confidence, il nous révèle l’origine profonde de sa vocation … les lycées n’étaient pas mixtes à son époque … et le voilà parti dans une tirade à la gloire des seins !

Le voilà maintenant qui évoque les grands maitres, et leur dimension excessive …

Et voilà Julien Clerc, qui interprète là, en live, pour nous, un des plus beaux textes d’Etienne Roda-Gil…

 » comme un volcan devenu vieux
Mon coeur bat lentement la chamade
La lave tiède de tes yeux
Coule dans mes veines malades … « 

suivi de Jacques  Brel qui  » attend Madeleine «   !

Et puis Chopin, Vian , et tant d’autres que je ne saurais les citer …

Sans oublier son interprétation de la fable  » Le corbeau et le renard  » , qui m’a juste fait pleurer de rire !

Une voix qui envahit la salle, une présence tour à tour électrisante, envoutante, touchante ….

Alors courrez, ne manquez surtout sous aucun prétexte cette prestation hors du commun par un acteur extraordinaire !

et, s’il vous dit une fois encore qu’il est seul en scène, ne le croyez pas un instant !

Informations pratiques:

Théâtre Marigny

Carré Marigny – 75008 PARIS
Tél : 01 53 96 70 30
Fax : 01 53 96 70 31

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

17 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

    ça donne vraiment envie.
    D’autant que je suis fan du bonhomme.
    Depuis que petite fille je l’ai vu en Cyrano (c’était d’ailleurs amusant qu’il joue un second rôle dans le film ensuite…).
    Il n’était pas crédible : même avec un faux nez il était plus beau que Christian
    Je file me renseigner et merci pour ce super plan !
    Bisous
    Anne

  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10

    A la base ça ma plairait mais mes soirées de sortie étant comptées, je préfère les passer avec des amis! et comme je me fais déjà beaucoup de spectacles pour enfants et dans le cadre de mon boulot… ben je laisse de côté le théâtre!
    ce sera dans une autre vie (retraitée?!!)!

  11. 11
  12. 12
  13. 13

    @Carole: c’est sur, à chaque période de la vie ses priorités ! Mais de là attendre la retraite pour aller au théâtre
    @Muriel: à vrai dire je ne sais pas ! D’ailleurs, au départ il ne devait passer qu’en août à PAris, et puis il a prolongé, mais de là s’expatrier hors de la capitale …? je ne sais pas!
    @Madame Kevin : renseigne toi, ça vaut vraiment la peine!

  14. 14

    oh la la la !!!! il faut que j’y aille !!!!
    ça tombe super bien ton post Nath, dis donc ! car 1-j’ai besoin de me divertir, 2-j’adore Weber, 3-j’habite en banlieue parisienne, 4-j’ai du temps de libre ! ce serait vraiment dommage de manquer une telle occasion dans pareille circonstance… surtout lorsqu’on a le privilège d’habiter Paris ou sa banlieue (…je pense à tes fidèles lectrices/lecteurs qui habitent en Province et pour qui c’est moins évident)… merci pour l’info

  15. 15
  16. 16
  17. 17

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>