Aéroports de PARIS – ou l’accueil à la française !

Attérir dans un de nos aéroports parisiens est un véritable périple , de ceux qu’on voudrait oublier à jamais .

Le mot clé de cette aventure peu plaisante est  » patience  » … encore et toujours, beaucoup de patience !

De retour du Vietnam, soit au terme d’un vol de 12 heures; il nous a fallu patienter un temps qui nous a semblé à tous interminable dans l’avion . Pourquoi ? Sous prétexte d’une opération sanitaire de désinsectisation non effectuée , qui finalement ne sera pas faite, nous ne saurons jamais pourquoi .

Puis, nous pénétrons dans l’aéroport, et les couloirs interminables du Terminal E de Roissy Charles de Gaulle .

Là, il faut arpenter d’interminables couloirs que d’aucuns qualifieraient de sobre, et que je préfère plus simplement qualifier de gris … un gris triste à mourir, comme pour faire écho à une certaine grisaille du ciel ! Mais surtout personne, pas âme qui vive pour acceuillir le touriste égaré, répondre à d’éventuelles questions proposer assistance ou soutien moral … Là, soudain, je m’imagine touriste arrivant à PARIS pour la première fois, des étoiles plein les yeux, des images plein la tête, avide de découverte , se heurtant à ce labyrinthe sinistre et sans âme …

Mais la véritable apothéose de ce circuit infernal : le tapis roulant , tournant dans le vide , pour d’hypothétiques bagages qui mettront à minima une heure à arriver !

Soyons honnêtes; dans ce domaine , ADP fait preuve d’une régularité et d’une constance inébranlables ! D’où que vous veniez, quelque soit votre terminal d’arrivée ou encore la compagnie empruntée, n’ésperez pas, je répète, n’espérez pas , récuperer la moinde valise avant ce délai incompressible d’une heure !

Vous aurez d’abord droit à un tapis qui tourne, encore et encore, à vide …

Et puis un affichage d’information …. d’une précision rarement égalée …

Alors on attend, encore, et encore, impuissants …

Et la foule de passagers prend son mal en patience … dificile de dire s’il s’agit là de résignation, ou simplement d’épuisement …

Et puis une chose est sure, aucun employé d’ADP à des kilomètres à la ronde .. Imaginez : il pourrait pris à parti, insulté, voire même agressé ! Alors le hall de livraison des bagages est aussi vide de personnel que les couloirs précedemment évoqués !

Bref, attérissage : 07h05 , pile à l’heure ; sortie de l’aéroport : 08h40 !

Et je ne vous parlerai pas de l’attente pour un de nos fameux taxis parisiens !

En bref, heureusement que PARIS est la plus belle ville du monde , sinon, je peux vous le garantir, les touristes auraient pris la fuite depuis belle lurette !

Et vous, ADP, ça vous inspire quoi ??

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

14 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

    très bel article et au combien vrai .. Malheureusement, notre réputation nous suit depuis longtemps sur ce sujet et d’autre .. l’accueil a la francaise est bien souvent mis a mal mais que dire ? cela me semble malheureusement souvent justifié !
    J’espère que ton voyage fut malgré tout agréable !
    bisous !

  6. 6

    Tout le contraire

    Je suis, moi aussi, rentrée du Vietnam samedi dernier : 5h30 à Paris et à 6h20, j’étais en voiture.
    Par contre, quelle affaire pour obtenir le visa à Hanoi ! Ils étaient 8 vietnamiens : j’ai attendu 55 min pour voir enfin l’autocollant salvateur attérir sur une des pages de mon passeport !

    Mes 15 jours furent pluvieux et dotés d’un somptueux brouillard. Mais quel plaisir ces paysages : comme des cartes postales.

    J’ai adoré et toi ?

  7. 7

    Et je ne raconte même pas quand on bloque les passagers d’un vol AF pour laisser passer ceux d’un low-cost !
    … ou quand les bus Air France s’arrêtent à 23h30 qd les derniers avions (de la même compagnie !!) n’arrivent qu’après minuit…

    Mais à Orly, que je pratique toutes les semaines, en général, ça se passe mieux

  8. 8

    Après 11h de vol, je sais que l’arrivée est toujours un exercice de patience. Je préviens toujours celui qui vient me chercher de compter une heure entre l’heure d’atterrissage et l’heure de sortie avec les bagages.
    Je suis d’accord avec toi, Roissy paraît particulièrement inhospitalier, inaccueillant !
    Pas simple de se repérer, de savoir ce qui se passe, pas d’info, c’est le grand système D !
    Mais en général, je suis tellement contente de revenir que je passe outre et que j’oublie tout une fois sortie.
    Chriss – Ile de La Réunion

  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12

    très bel article et au combien vrai .. Malheureusement, notre réputation nous suit depuis longtemps sur ce sujet et d’autre .. l’accueil a la francaise est bien souvent mis a mal mais que dire ? cela me semble malheureusement souvent justifié !
    J’espère que ton voyage fut malgré tout agréable !
    bisous !

  13. 13

    Tout le contraire

    Je suis, moi aussi, rentrée du Vietnam samedi dernier : 5h30 à Paris et à 6h20, j’étais en voiture.
    Par contre, quelle affaire pour obtenir le visa à Hanoi ! Ils étaient 8 vietnamiens : j’ai attendu 55 min pour voir enfin l’autocollant salvateur attérir sur une des pages de mon passeport !

    Mes 15 jours furent pluvieux et dotés d’un somptueux brouillard. Mais quel plaisir ces paysages : comme des cartes postales.

    J’ai adoré et toi ?

  14. 14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>