Grand corps malade – casino de Paris

Il s’appelle Fabien , et c’est bien lui qu’on voit sur scène. Il nous raconte son histoire, celle qui a fait de lui celui dont-il chante  » appelez moi Grand Corps Malade « 

Il a l’air d’un roseau, long et frêle, et , comme lui, il plie sans se briser un seul instant, e ce quelque soit la force de la tempête .

Un concenté d’émotion et surtout de vie. Des textes si poétiques que nos classiques n’ont qu’à bien se tenir, si justes qu’on en a des frissons, si pleins d’émotions que les larmes coulent – une première en ce qui me concerne en concert !

Il se joue des mots … comme des maux de sa vie. Il a un tel appétit de vivre qu’il ne nous reste plus qu’à lui emboiter le pas.

Il s’éclaire au « clair de sa plume« , il « remet à aujourd’hui ce qu’il pourrait faire demain« .

Le temps est précieux, il le sait, il le dit, « il est déjà midi vingt« .

Il aime la vie, comme un fou, comme quelqu’un qui en a compris le prix.

A l’école de la vie « il a géré les trous noirs« , et il ne nous reste qu’ à tirer des leçons de la sagesse et de la lucidité qui émanent de ce jeune homme de 28 ans qui a bien plus de recul et d’intelligence face à l’existence que bon nombre de ses ainés.

Il « tutoie les nuages« , et ça nous fait du bien .

Un public différent de ce que j’imaginais, où toutes générations et toutes origines se mêlent et s’unissent dans une même émotion l’espace d’un concert.

Il nous dit que la vie vaut la peine d’être vécue, et on le croit !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

14 Comments

  1. 1

    Je pense que ton billet la lui rend bien…sa force. « Il est déjà midi vingt », j’avais remarqué cette précision dans la préciosité du temps comme tu dis !

    Je vais voir Marc Lavoine au Casino de Paris fin juin, une première pour les deux, le chanteur et la salle !

  2. 2

    @emiliepicasso : tu me rassures, je ne suis donc pas la seule
    @Lili : tu me les envoie tes amis, je vais les convaincre moi
    @hell62 : )
    @Elsaxelle : merci
    @dame Skarlette : je peux juste dire que pour moi, qui ne le connaissais que de loin ( pas d’album, pas de chanson vraiment connue) ça a été une vraie découverte !

  3. 3
  4. 4
  5. 5

    Très beau texte!
    J’ai pu voir Grand Corps Malade à plusieurs reprises et c’est la 1ère fois que je versais ma larme aussi lors d’un concert.
    Ses concerts sont vraiment très bons, on en ressort rempli de force!

  6. 6
  7. 7
  8. 8

    Une force incroyable, il impose le respect. Des textes d’une vérité à en frissonner. A chaque fois j’écoute, à l’affût des paroles et j’en ressors vidée. Touchée en plein coeur. Dans ton texte, tu as tout résumé.

  9. 9

    Il y a bien longtemps que je n’ai pas laissé de commentaires. A vrai dire je n’accroche pas mais à vrai dire aussi je ne l’ai jamais vraiment écouté il y a des artistes comme cela tu ne sais pas pourquoi mais tu changes de radio lorsqu’ils passent où tu ne fais pas attention alors je ne porterai pas de jugement. Bon week end à toi

  10. 10
  11. 11

    Je pense que ton billet la lui rend bien…sa force. « Il est déjà midi vingt », j’avais remarqué cette précision dans la préciosité du temps comme tu dis !

    Je vais voir Marc Lavoine au Casino de Paris fin juin, une première pour les deux, le chanteur et la salle !

  12. 12

    @emiliepicasso : tu me rassures, je ne suis donc pas la seule
    @Lili : tu me les envoie tes amis, je vais les convaincre moi
    @hell62 : )
    @Elsaxelle : merci
    @dame Skarlette : je peux juste dire que pour moi, qui ne le connaissais que de loin ( pas d’album, pas de chanson vraiment connue) ça a été une vraie découverte !

  13. 13
  14. 14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>