The Parisienne se rebiffe ! Un sourire, c’est trop demander ?

Assez ! J’en ai assez ! Assez d’être reçue et traitée come une malpropre, assez d’être agressée par des visages revêches et des remarques acerbes, quel que soit le commerce, quel que soit le standing prétendu du lieu.

Mais de quoi parle-t-elle me direz vous ??? C’est simple : je vous explique ….

Comme toute parisienne je fais mes courses, achats utilitaires ou plaisir, je rencontre des commerçants, vendeurs, vendeuses, serveurs et serveuses, et tout autre personne dont le métier, à priori, est de vous recevoir avec le sourire, de vous choyer, de faire en sorte que le moment soit le plus agréable possible …

Oui mais voilà … Souvent, TROP souvent,ces expériences tournent mal : de sourire point , de service, aucun !

Au mieux, un mot de bout des lèvres, au pire, une agressivité non dissimulée, un faciès qui dit  » je suis ici, face à vous,et j’aimerais tant être ailleurs ! »

En ce qui concerne les enseignes multi boutiques …

Il y a ceux dont on sait qu’ésperer un service est peine perdue …

Si je vous dis ZARA ? Vous me répondez quoi ? Mais si, vous savez, les rayons dévastés comme si la 3ème guerre mondiale venait de démarrer, et puis la file d’attente aux cabines d’essayage, qui est invariablement tenue par une personne à l’air hagard , qui finit toujours pas vous dire qu’il vaudrait mieux que vous remettiez sur cintre, et en rayon aussi !

Quand ça se produit une fois, je me dis  » pas de chance », quand c’est plusieurs fois, dans des magasins différents de la même enseigne, je me dis  » la formation du personnel devrait être-être revue … ! « 

Il y a aussi, et voilà un signe d’espoir , ces franchisés où vous savez que l’accueil sera parfait : « 1,2,3 » est pour moi l’exemple parfait, même si je ne suis pas une inconditionnelle de leur ligne, je sais qu’au moins sourire et professionalisme seront au rendez vous !

Mais le pire, c’est quand on me prend par surprise … quand je m’attends à la perfection , et je fais face à une vraie déception …

Tenez, aujourd’hui, je suis allée au Bon Marché ; le temple du bon chic bon genre parisien, élégance, atmosphère feutrée, sourire imposé .

Et de fait, tout avait si bien commmencé … J’ai dévalisé le rayon chaussettes pour homme, et le service était à la hauteur du lieu : parfait !  ( oui, oui, je sais, j’aurais pu faire plus glamour, mais bon, il faut dire que c’est le plus beau rayons de chaussettes pour homme du monde … !)

Seulement voilà, pour poursuivre ce moment parfait, je n’ai pu résister à me diriger vers le rayon pâtisseries de la Grande Epicerie de Paris – celles qui connaissent ce rayon me comprennent, j’en suis sure !

Et voilà ! C’est là que la perfection s’est fissurée, pour laisser place à tas de ruines …

 Deux sorcières au service, apparentées visiblement aux demi soeurs de Cendrillon … Encaisser trois articles de plus que mes 4 gâteaux ? Impossible ! Et le fait que , n’ayant pas pris de panier, je prenais le chemin vers une chute d’objets garantie pour aller aux autres caisses qu’elles me désignaient : un problème ? Pas le leur en tous cas !

Alors celles d’entre vous qui ont lu certains de mes derniers tweets vont finir par penser que je passe mon temps à râler …. FAUX !

Il m’arrive même de remercier pour une qualité de service irréprochable ..

Je revois la tête abasourdie de la directrice de mon Monoprix de quartier quand je me suis dirigée vers elle pour lui dire que la personne qui s’était occupée de moi aux caisses avait été si gentille et aimable qu’il fallait que je lui dise !

Donc je dis STOP ! STOP à l’attitude revêche, ou caustique,  des erveurs de café ou de restaurants ! STOP aux vendeurs qui estimenet que le seul fait de vous adresser la parole est un honneur ! STOP aux services clients téléphoniques où vous finissez par vous faire hurler dessus parce que vous ne comprenez pas assez vite des instructions, par ailleurs confuses !

STOP !

Et vous, vous êtes vous habituées à être mal traitées, ou est ce que vous ausi , vous vous rebiffez ?!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager

Streets of Paris

Vous aimerez aussi...

47 Comments

  1. 1

    ah c’est clair que c’ets désagréable d’etre traitée ainsi! moi e sont plutot les clients que je remarque en mode negatif. genre je ne vous vois pas (je double la queue), ou je suis enceinte mais la caisse reservee est deja prise par 10 mecs ou nanas normaix…
    de gros bisous

  2. 2

    L’hiver dernier chez Etam j’ai eu droit en sortant de lacabine à « oh mais c’est dingue d’avoir d’aussi longues jambes, aucun pantalon ne vous ira ici. Pour avoir de la longueur, il faut prendre un 40 mais voyez plutôt dans le 42 ». Donc chez eux, si tu es grande, il faut viser le pantacourt ou être au dessus du 38…
    Et la vendeuse de continuer : « non mais ça ne sert à rien de regarder autre chose, vous n’êtes pas faite pour nos articles ». J’ai cru rêver !

    Tiens aller, pour te redonner le sourire, je vais te concocter une petite série sur mon blog. Rien que pour toi, tu vas vite comprendre…

    Des bises et du soleil pour les jours à venir.

  3. 3
  4. 4

    Le client est roi, d’accord. Mais un roi se doit d’être aimable avec ses sujets, non ? … Et, bien sûr, les sujets doivent respect et sourire à leur roi

    Il faut reconnaitre que le parisien est souvent râleur et fait la gueule ! Alors, pour tous ces vendeurs et serveurs, avoir en face de soi tte la journée des gens qui, trop souvent les ignorent ou les méprisent, il faut vraiment avoir la vocation !! Et quand on ne l’a pas, c’est pénible pour tout le monde ! (J’ai été guichetier ds une autre vie, j’ai quelques souvenirs !!)

    ;-D

  5. 5

    @nath : quand je craque, je craque !
    @missebene : et bien je suis d’accord à 100% !
    @Elsaxelle : pour moi ? rie, que pour moi ? C’est vraiment gentil ! J’attends avec impatience )
    @Thib : donc, que je comprenne : tu suggères que je n’étais pas aimable et que la réaction était donc explicable ? non, parce que là, j’attire ton attention qu’on parle d’un cas concret, avec moi comme protagoniste , et je ne suis ni méprisante, ni revêche !!

  6. 6

    malheureusement, c’est bien connu, La france est au top du tourisme mais également au top du mauvais accueil … Hotelerie, restauration, etc etc etc ….
    Donc, oui, bien sur, ca nous est je pense tous arrivés … Selon les cas et mon humeur, je me rebiffe mais la plupart du temps, je suis tellement surprise que les mots me manquent … Bizarre hein pour une bavarde comme moi ?!

  7. 7
  8. 8

    Meuh non, Nath ! Je ne parlais pas de toi !! Surement pas ! Méprisante et revèche, toi ? IM-POS-SI-BLE !!!
    Et rassure-toi, il m’arrive aussi de renvoyer dans ses buts une vendeuse ou un serveur désagréable !
    Seulement, ayant été « de l’autre coté » dans une autre vie, et voyant aujourd’hui le quotidien de ma Douce, qui travaille ds un office du tourisme, je voulais juste préciser que parfois, les mauvaises têtes sont des 2 côtés !
    Mais encore une fois, ce n’est pas de toi que je parlais ! Sinon, qu’est ce que je ferais sur ce blog…

  9. 9
  10. 10

    Comme je te comprends … j’ai constaté également que le Lafayette Gourmet n’était pas en reste question vendeurs aigris … ayant moi-même travaillé aux GL dans une autre vie, je ne comprends pas cette attitude, certes il existe des clients chiants, mais la majorité est plutôt sympathique voir « neutre » …
    C’est vrai qu’il devient difficile de faire ces courses, car les commerçants sont de plus en plus désagréables … et je dis ça alors que je suis moi-même commerçante
    Dans mon quartier (le faubourg Saint Martin) j’ai boycotté la moitié des boutiques à cause de vendeuses malpolies voir détestables … ça craint, et c’est chiant pour faire les courses … mais désolée je ne donne pas mon argent (durement gagné) à des c… !

  11. 11

    Je suis quelque d’assez Zen et dotée d’une grande patience…malgré cela ce que tu décris m’a fait « péter un câble » plus d’une fois.
    Mon copain hallucinait au début, il est maintenant habitué: dès qu’une vendeuse est trop malpolie, je pose tout et je m’en vais. Quitte à ce que ça me déchire le cœur de laisser une fringue sur laquelle j’ai flashé !

    Ce que tu décris vaut aussi pour les fameuses et célèbres brasseries français, on dirait que parce qu’on a cette réputation il faut la tenir: les garçons de café DOIVENT être désagréables !
    C’est révoltant, on a envie de leur dire de changer de métier si le contact avec le client les mine tant…

    Ah et ce n’est pas typiquement parisien non, c’est typiquement français (et j’ai honte de voir des touristes se faire traiter de la même
    manière).

  12. 12

    Je laisse tout en plan !

    Lorsque je me sens agressée, je laisse tout en plan à la caissière et je m’en vais !!! Pour moi, le service est très important, je préfère payer plus cher et être bien reçue. Je n’hésite donc pas à faire connaître mon agacement et à m’en aller, quitte à devoir refaire mes courses dans un autre magasin.
    Dans mon quartier (5ème arrondissement), les commerçants sont très accueillants, c’est très agréable et cela change en effet des grandes enseignes.
    Bonne journée à toi

  13. 13

    ouahh le coup de gueule ! le gros avantage de la Province c’est que on t’accueille avec le sourire, voire même par ton nom lorsque tu as tes habitudes (et même dans les hyper si tu vois toujours les mêmes caissières) – ça n’empêche pas les exceptions : ZARA par exemple, les vendeuses sont tellement occupées à discuter entre elles qu’elles ne te regardent même pas, même en te répondant ! je ne connais pas le Bon Marché mais tu prends le BHV j’ai terriblement dérangé la vendeuse de la mercerie qui m’a envoyé chercher le rouleau de ruban que je désirai parce que « elle n’avait pas que ça à faire de se déplacer dans tout le rayon » – et je ne parle pas des serveurs de brasserie ! bien que je connaisse aussi pas mal d’exception avec du personnel aimable et souriant – allez, il faut faire comme on dit « contre mauvaise fortune bon coeur » !

  14. 14
  15. 15

    D’accord

    D’accord pour toutes ces constatations! je suis parisienne, j’aime le 6é et le Bon Marché mais j’aime aussi le sourire, l’amabilité, l’accueil et la gentillesse et il est bien triste d’être obligé de constater que tout cela devient denrée rare. Ainsi, j’en suis venue à remarquer la gentillesse de certains commerçants (quand même!!!) alors que dans ce métier cette qualité est indispensable.
    Pour ce qui me concerne, je boycotte les adresses où l’énergie des vendeurs(euses)ne me convient pas faute d’intérêt. Boycottons!!
    Une parisienne solidaire. E.B.

  16. 16

    Je comprends ton agacement, depuis mon retour du Québec il y a 3 mois, j’ai explosé de colère à au moins 4 reprises devant des commerçants pour leur comportement ou leur service « déplacé ».

    Le reste ud temps mon humeur est suffisamment bonne pour que je reste zen mais franchement parfois tu te dis qu’ils le font exprès.

  17. 17
  18. 18

    Moi je suis habituée, à Groland, ils ont tous des gueules de con. D’ailleurs maintenant on va faire les courses dans les bleds-à-côté, un peu plus chers, moins de choix MAIS le sourire et un mot gentil.

    Je n’ai jamais compris comment une ville pouvait regrouper à elle seule autant de cons, alors que les villages environnants ont eux des habitants « normaux »…

  19. 19
  20. 20

    Je ne rajouterai rien, tu as complètement raison concernant les marques et enseignes dont tu parles. Mais je tiens à dire que c’est un peu pareil en province et surtout à Aix. Combien de fois une vendeuse m’a râler dessus parce que je l’empêchais de finir une conversation avec sa copine …

  21. 21

    @Sophie L : Je crois qu’on dit tous bonjour aux commerçants, non ? Mais à Paris, c’est à se demander ce qu’il faut faire pour se faire traiter normalement…. Moi aussi, je me rebiffe (mais dans ma tête)

  22. 22

    alors la…je suis entierement ok avec toi…..
    moi la provinciale quand je « monte » a paris garder mes loulous(tous les 2 mois)je suis assez choquée de certain comportement ……je faisais mon shopping dans le 6ieme….bon marché…il pleuvait j’avais la poussette..le parapluie un peu encombrée… PERSONNE ne m’a tenu la porte ….les gens sortaient et faisaient comme s’il ne me voyait pas…..et dans le metro …idem…je me descendais la poussette a bout de bras….
    pour la grande epicerie …ils doivent embaucher des constipés…..
    je ne dis pas que chez moi (marseille) c’est different …mais a la moindre remarque desobligeante …je leur laisse tout en plan!!!!

  23. 23

    Il n’y a malheureusement pas qu’à Paris que cela existe………CELA DIT je pense que c’est quand même le « pompon »!! Je me souviens d’un serveur que j’aurai pu étrangler tellement il était infect!!!!!!
    Bon courage!!!!

  24. 24
  25. 25

    @Au fil du temps : mais oui, il y en a aussi parfois qui sont aimables .. Mais parfois, la goutte d’eau fait déborder le vase
    @Heidi : ah bon , en fait, ça ne m’étonne pas .. La rançon d’une célébrité garantie !
    @foodcoaching : je suis avec toi : boycottons !!!
    @Jul : c’est ça : on supporte, on supporte, et pârfois ….!!
    @Sophie L. : je peux t’assurer que dans ce cas précis ça n’a pas marché !!!
    @Memy : ouïe .. ça a l’air aussi grave que PAris .. ou bien C’EST PAris ,!
    @Zaromcha : alors rejoins notre mouvement : boycottons !!
    @Faust’in : tu vois, ça envahit la france ! au secours
    @Delphine : et une de plus dans le mouvement : on se rebiffe, on boycotte !!!
    @lamomo : j’ai regretté de ne pas avoir eu le reflexe de tout laisser sur le comptoir et de repartir .. !
    @Vanille : j’y pense .. puis j’oublie … jusqu’à la prochaine fois
    @Xtinette : on est bien d’accord .. PArce qu’en lus, dans un restaurant, ça dure .. !

  26. 26
  27. 27

    Ca m’est déjà arrivé chez Paul où l’une des vendeuses me critiquait auprès de sa collègue parce que j’avais pris 30 secondes pour choisir mon dessert. Elle était tellement discrète que j’ai tout entendu alors je lui ai demandé de répeter ce qu’elle venait de dire, bien évidemment elle a tout nié. J’ai laissé mon repas et je suis partie.
    Etudiante j’ai travaillé chez Zara et les vendeuses me reprochaient d’être trop gentille avec les clients parce que je prenais le temps de les renseigner…

    Je peux comprendre qu’ils soient de mauvaise humeur parfois parce que certains clients ne sont vraiment pas faciles à gérer. Mais quand tu arrives et que tu essaies d’être polie, agréable et qu’on t’envoie bouler moi perso je m’y fais pas.

    Je ne me fatigue même plus. Tu me manques de respect je laisse tout en plan et je me tire!!

  28. 28

    ah c’est clair que c’ets désagréable d’etre traitée ainsi! moi e sont plutot les clients que je remarque en mode negatif. genre je ne vous vois pas (je double la queue), ou je suis enceinte mais la caisse reservee est deja prise par 10 mecs ou nanas normaix…
    de gros bisous

  29. 29

    L’hiver dernier chez Etam j’ai eu droit en sortant de lacabine à « oh mais c’est dingue d’avoir d’aussi longues jambes, aucun pantalon ne vous ira ici. Pour avoir de la longueur, il faut prendre un 40 mais voyez plutôt dans le 42 ». Donc chez eux, si tu es grande, il faut viser le pantacourt ou être au dessus du 38…
    Et la vendeuse de continuer : « non mais ça ne sert à rien de regarder autre chose, vous n’êtes pas faite pour nos articles ». J’ai cru rêver !

    Tiens aller, pour te redonner le sourire, je vais te concocter une petite série sur mon blog. Rien que pour toi, tu vas vite comprendre…

    Des bises et du soleil pour les jours à venir.

  30. 30
  31. 31

    Le client est roi, d’accord. Mais un roi se doit d’être aimable avec ses sujets, non ? … Et, bien sûr, les sujets doivent respect et sourire à leur roi

    Il faut reconnaitre que le parisien est souvent râleur et fait la gueule ! Alors, pour tous ces vendeurs et serveurs, avoir en face de soi tte la journée des gens qui, trop souvent les ignorent ou les méprisent, il faut vraiment avoir la vocation !! Et quand on ne l’a pas, c’est pénible pour tout le monde ! (J’ai été guichetier ds une autre vie, j’ai quelques souvenirs !!)

    ;-D

  32. 32

    @nath : quand je craque, je craque !
    @missebene : et bien je suis d’accord à 100% !
    @Elsaxelle : pour moi ? rie, que pour moi ? C’est vraiment gentil ! J’attends avec impatience )
    @Thib : donc, que je comprenne : tu suggères que je n’étais pas aimable et que la réaction était donc explicable ? non, parce que là, j’attire ton attention qu’on parle d’un cas concret, avec moi comme protagoniste , et je ne suis ni méprisante, ni revêche !!

  33. 33

    malheureusement, c’est bien connu, La france est au top du tourisme mais également au top du mauvais accueil … Hotelerie, restauration, etc etc etc ….
    Donc, oui, bien sur, ca nous est je pense tous arrivés … Selon les cas et mon humeur, je me rebiffe mais la plupart du temps, je suis tellement surprise que les mots me manquent … Bizarre hein pour une bavarde comme moi ?!

  34. 34
  35. 35

    Meuh non, Nath ! Je ne parlais pas de toi !! Surement pas ! Méprisante et revèche, toi ? IM-POS-SI-BLE !!!
    Et rassure-toi, il m’arrive aussi de renvoyer dans ses buts une vendeuse ou un serveur désagréable !
    Seulement, ayant été « de l’autre coté » dans une autre vie, et voyant aujourd’hui le quotidien de ma Douce, qui travaille ds un office du tourisme, je voulais juste préciser que parfois, les mauvaises têtes sont des 2 côtés !
    Mais encore une fois, ce n’est pas de toi que je parlais ! Sinon, qu’est ce que je ferais sur ce blog…

  36. 36
  37. 37

    Comme je te comprends … j’ai constaté également que le Lafayette Gourmet n’était pas en reste question vendeurs aigris … ayant moi-même travaillé aux GL dans une autre vie, je ne comprends pas cette attitude, certes il existe des clients chiants, mais la majorité est plutôt sympathique voir « neutre » …
    C’est vrai qu’il devient difficile de faire ces courses, car les commerçants sont de plus en plus désagréables … et je dis ça alors que je suis moi-même commerçante
    Dans mon quartier (le faubourg Saint Martin) j’ai boycotté la moitié des boutiques à cause de vendeuses malpolies voir détestables … ça craint, et c’est chiant pour faire les courses … mais désolée je ne donne pas mon argent (durement gagné) à des c… !

  38. 38

    Je suis quelque d’assez Zen et dotée d’une grande patience…malgré cela ce que tu décris m’a fait « péter un câble » plus d’une fois.
    Mon copain hallucinait au début, il est maintenant habitué: dès qu’une vendeuse est trop malpolie, je pose tout et je m’en vais. Quitte à ce que ça me déchire le cœur de laisser une fringue sur laquelle j’ai flashé !

    Ce que tu décris vaut aussi pour les fameuses et célèbres brasseries français, on dirait que parce qu’on a cette réputation il faut la tenir: les garçons de café DOIVENT être désagréables !
    C’est révoltant, on a envie de leur dire de changer de métier si le contact avec le client les mine tant…

    Ah et ce n’est pas typiquement parisien non, c’est typiquement français (et j’ai honte de voir des touristes se faire traiter de la même
    manière).

  39. 39

    Je laisse tout en plan !

    Lorsque je me sens agressée, je laisse tout en plan à la caissière et je m’en vais !!! Pour moi, le service est très important, je préfère payer plus cher et être bien reçue. Je n’hésite donc pas à faire connaître mon agacement et à m’en aller, quitte à devoir refaire mes courses dans un autre magasin.
    Dans mon quartier (5ème arrondissement), les commerçants sont très accueillants, c’est très agréable et cela change en effet des grandes enseignes.
    Bonne journée à toi

  40. 40

    C’est bien pour ça qu’il faut privilégier le commerce de proximité Maintenant la plupart d’entre vous préfère aller faire leurs achats dans les grandes chaines (ou sur internet). Les petits commerçants galèrent , les boutiques ferment, les centre-ville deviennent impersonnels(ou se ressemblent tous …) alors que nous participons au lien social !

  41. 41

    Un article qui fait (malgré tout) plaisir à lire ! Tu fais bien de te rebiffer ! J’ai l’impression que plus on monte dans le haut de gamme (parfois) plus le service est froid et « juge » sur la personne qu’elle a en face d’elle…C’est clair que beaucoup d’enseignes devraient revoir leur politique de service…

  42. 42
  43. 43

    Ce que j’aimerais surtout comprendre c’est le pourquoi ? Je suis une parigote vraie de vraie, et c’est vrai que je préfère maintenant faire mes emplettes en province quand je le peux. N’est ce pas juste parce qu’en IDF, la région est surpeuplée ? Le rythme de vie est infernal. On passe notre temps à courir. Même dans une grande ville comme Toulouse (je prends celle-ci en exemple parce que je la connais un peu)…pourtant réputée pour être dynamique. On ne retrouve pas cette impression. Les vendeuses et vendeurs sont charmants. Et c’est terrible à dire, mais la dernière fois que nous y sommes allés en famille…les magasins étaient quasi déserts. Evidemment on a plus tendance à vous chouchouter alors quand vous être le seul client. Alors peut être qu’il y a trop de monde à Paris…et que les gens sont saturés. Plus le temps de sourire, parce qu’ils sont épuisés, démotivés et font leur job juste pour « survivre ».

  44. 44

    Comme je te comprends !!!

    Je vais rentrer en France après 5 ans aux US et UK !! je me prends une grosse claque à chaque retour à Paris, alors devoir me réhabituer a la mauvaise humeur et grisaille Parisienne, je souffre déjà !!

    Bref, je vais continuer a dire pardon quand je bouscule, dire bonjour et au revoir avec un grand sourire, si tout le monde s’y met on va peut-être arriver a quelque chose !!!
    En tout cas j’y crois !

  45. 46

    Et bien mes petits ! Moi je me tire d’ici. Ras-le-bol de tout. J’ai toujours paru niaise parce que je souriais, j’étais aimable, qu’en général j’étais contente, en tout cas j’en voulais à personne. Surtout pas à mon prochain, ni à mon voisin, ni qui que ce soit !

    Et c’est vrai, chaque fois qu’on rentre de l’étranger, c’est la claque : depuis les douanes, en passant par le conducteur de taxi, les voisins envieux parce que tu voyages (en low cost mais voyages quand même) parce qu’eux ils préfère croupir tranquillement en Bretagne… Et ben chacun sa m…

    Pas étonnant qu’on la productivité se casse la figure partout, nous sommes un peuple de déprimés qui n’a qu’une idée en tête : son prochain JRTT.

    Bon bref, bientôt je dirai Au Revoir, la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>