mercredi, c’est cinéma … Barbara

Barbara : affiche

jeu d’acteurs  scénario

Synopsis

Eté 1980. Barbara est chirurgien-pédiatre dans un hôpital de Berlin-Est. Soupçonnée de vouloir passer à l’Ouest, elle est mutée par les autorités dans une clinique de province, au milieu de nulle part. Tandis que son amant Jörg, qui vit à l’Ouest, prépare son évasion, Barbara est troublée par l’attention que lui porte André, le médecin-chef de l’hôpital. La confiance professionnelle qu’il lui accorde, ses attentions, son sourire… Est-il amoureux d’elle ? Est-il chargé de l’espionner ?

Une atmosphère …. De suspission, de crainte, de secret …. Des personnages dont on ne sait rien ou pas grand chose, et qui nous deviennent attachants au fur et à mesure qu’ils apprennent eux même à se connaitre. Un pays et un régime que l’on devinne sans avoir pour autant aucun détail sur ce qui s’y passe précisément .

Qui est Barbara ? qui est son amant, apparatchik qui bénéficie visiblement d’avantages et de passe droits. Et cette jeuen fille qui passe son temps à s’enfuir d’un « camp » dont on ne sait pas vraiment ce qu’il est ni qui il abrite .

Il s’agit là de suivre des humains dans un régime déshumanisé, de constater que l’âme peut encore être là, même au fin fond d’un hopital perdu en terre lointaine, battue par les vents.

Surtout ne pas chercher à creuser l’histoire personnelle des protagonistes, mais se laisser envahir par cette atmosphère lourde, qui était le quotidien en ces temps qui semblent maintenant d’un autre siècle …

Si vous voulez mon avis :  » LA vie des autres « , « Goodbye Lenine » et « Barbara », et vous aurez un aperçu assez précis de ce à quoi pouvait ressembler la vie derrière LE MUR .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>