Parce que La Parisienne, ça se prépare !

Donc, je vous le disais, cette année, je cours ma seconde édition de La Parisienne.

En d’autres termes, l’incroyable s’est produit. Depuis des décennies, j’affirme à qui veut m’entendre que la course, le jogging, le footing, trop peu pour moi. Le sport déjà, je dois le confesser ici, n’a jamais été mon activité favorite. Mais la course ! Là je peux parler d’aversion !

Et voilà donc que l’année dernière, histoire de me fixer un objectif qui pourrait me remettre dans le droit chemin de l’activité sportive, j’ai choisi cette course au nom emblématique, idéal, parfait !

Et oui, j’allais enfin pouvoir dire : The Parisienne court La Parisienne.

Et c’était parti ! La satisfaction personnelle éprouvée en passant la ligne d’arrivée m’a évidemment donné envie de recommencer.

Voilà pourquoi aujourd’hui je vais vous parler de ce nouveau défi : La Parisienne – deuxième édition.

Cette fois, tout est fait dans les formes. J’ai rejoint l’équipe de blogueuses mise en place par l’organisation de la course.

Shoesreebok

Je suis équipée des pieds à la tête, et je dois dire que j’ai compris qu’un matériel de pro était important pour être au mieux de son efficacité. J’ai même cédé au compteur de pas, parce que la montre Withings est suffisamment discrète pour ne pas me rebuter, et du coup je sais que je parcours globalement le bon nombre de pas quotidiens pour rester à un niveau d’activité correct, hors entrainement à la course à proprement parler.

Je n’ai pas encore participé à un des entraînements collectifs proposés par Coach La Parisienne, mais cela ne saurait tarder.

Cela dit je m’entraine en suivant les conseils prodigués.

On commence par connaitre son corps, l’apprivoiser, voire même prendre son pouls. Un peu de marche, un peu de course, un peu de marche, et c’est parti tout en douceur.

Et puis il y a la technique de posture et respiration. J’avoue que celle ci m’a beaucoup aidée.

Et enfin les étirements. Tout cela m’a permis de me remettre doucement à l’entrainement. Parce que bien sur, dès le lendemain de ma première édition, ma grand fierté, j’avais tout arrêté !

Et bien j’ai eu la bonne surprise de me rendre compte que j’avais gardé le bénéfice de cette première année. Que désormais, je pouvais courir 15 minutes à 8 km/heure sans m’essouffler, sans m’épuiser, sans le dire que je ny arriverais jamais !

Alors vous aussi, que vous soyez une grande sportive,  ou simplement que vous ayez envie de vous remettre au sport, venez, rejoignez nous pour courir cette  magnifique course.

D’autant que des séances de coaching sont organisée régulièrement pour répondre à toutes les attentes, et pour les coureuses de tous les niveaux. Aucune excuse pour ne pas se lancer !

Capture d’écran 2015-05-17 à 19.36.03

 La Parisienne 11, 12, 13 septembre 2015

Village Ecole Militaire Paris 75007 PARIS

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  1. 1

    Il faudra que je prenne le temps de regarder les vidéos. Je me suis mise au footing en fin d’été dernier. Après une baisse de régime en début d’année, je m’y remets. Comme toi, je détestais courir et n’y arrivais pas (je devais démarrer trop vite) et, finalement, ça vient !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>