Restaurant ANTHOCYANE – rue Daguerre

Restaurant ANTHOCYANE

une découverte comme j’aimerais en faire plus souvent.

La rue Daguerre, tout le monde connait, et en particulier la petite portion piétonne qui débouche sur l’avenue du Géneral Leclerc du côté de Denfert.

Pourtant, la rue Daguerre est bien plus que cette partie piétonne, et elle a toujours abrité de nombreux restaurants. Qui commençaient un peu à dater…

Mais voilà qu’arrive le restaurant ANTHOCYANE.

La découverte

Décoration sobre, élegante et discrète. cuisine ouverte sur la salle, elle même intimiste et aménagée de telle sorte qu’elle garantit la tranquillité de tous les convives. Les fauteuils sont confortables, la lumière douce, toutes les conditions sont réunies pour un moment parfait.

C’est Jean Paul Da Costa, l’ancien directeur de la restauration du Lancaster, qui a créé ce nouveau lieu où il accueille le chef  Andrea Franceschi, natif de Toscane, qui est passé par des des étoilés italiens, puis, lors de son arrivée en France, il y a six ans, a exercé auprès de Joël Robuchon et Christian Le Squer.

A peine installés, on nous propose de commencer avec des amuses bouche, un classique de toute belle table ( étoilée ou non) qui se respecte.

Et le délice commence. Là, c’est une délicieuse tuile légère et croustillante, accompagnée d’un cromexquis aux fruits de mer.

ANTHOCYANE

ANTHOCYANE

La carte est riche et variée. On comprend rapidement que les vins sont au coeur des préoccupations des créateurs de ce lieu. que ce soit pour le choix à la carte ou encore le menu dégustation, on vous propose de vous reposer sur le savoir faire maison pour l’accord mets vins.

ANTHOCYANE - la carte

ANTHOCYANE – la carte

La dégustation

Les plats sont conçus et pensés pour qu’un repas « entrée plat dessert  » soit une vraie option.

ainsi, nous avons commencé par respectivement le poulpe croustillant et les raviolis de céleris. dans les deux cas, des éléments communs : l’élégance de la présentation, la finesse des mets, l’accord parfait des saveurs.

De nouveau un intermède en forme d’amuse bouche : sardines marinées sur purée de basilic. Et de nouveau, une réussite parfaite.

Que dire ? J’abuse de superlatifs et mon enthousiasme est débordant ? Oui ! Parce que ce repas était parfait !

Les plats donc : noix de Saint Jacques et canon d’agneau.

Noix de Saint Jacques à la cuisson parfaite, canon d’agneau d’une tendresse absolue.

Et bien sur, il y a les desserts…Précédés comme il se doit par un dernier amuse bouche sucré : brunoise de fruits exotiques et chantilly vanille, délicieusement acidulé et passablement addictif !

Et enfin, les desserts.

Bien sûr, on nous servira des mignardises, même si nous ne prenons pas de thé ni de café.

restaurant Anthocyane Paris

restaurant Anthocyane Paris

La conclusion

Parce que quand le service est parfait, il l’est jusqu’au bout !

Quand nous sommes partis, le chef s’est penché hors de sa cuisine pour nous remercier. Je lui ai retourné ses remerciements en lui disant à quel point nous avions adoré !

Pas de doute pour moi, il fonce droit sur son étoile ! A suivre de très prêt.

Anthocyane – 63 rue Daguerre PARIS Tél. 01 43 27 86 02

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>