Tortuga Paris – le dernier né de Julien Sebbag

Tortuga, c’est le restaurant dont le nom bruisse dans les cercles initiés des gourmets parisiens. A sa tête, Julien Sebbag, la coqueluche de la capitale, et du toit des Galeries Lafayette ! Son premier restaurant était exclusivement dédié aux légumes : Créatures. Il garde donc la même adresse, la même vue, et propose une nouvelle aventure culinaire. Bienvenus chez Tortuga Paris.

Tortuga - restaurant with a view

Tortuga – restaurant with a view

Tortuga Paris – expérience iodée

Dès que nous sommes installés, le ton est donné.  Et on nous explique : ici, nous sommes au fond de l’océan. Le plafond est un plancher de Riva, avec ses lattes de bois luisantes, utilisées sur les ponts de ces hors bords de prestige.
Tortuga restaurant Paris - la déco

Tortuga restaurant Paris – la déco

Quant aux toiles tendues sur les murs, elle représentent des fonds marins. C’est Pierre Marie, directeur artistique et illustrateur pour Hermès, qui les a dessinés.
 
C’est donc naturellement que les serveurs se qualifient de matelots, à notre service pour une expérience aquatique mémorable, confortablement attablés sous cet auvent qui rappelle furieusement celui du vieux port de Marseille !
Alors si je vous dis que la spécialité de Tortuga  est le poisson, vous ne serez pas étonnés.

Tortuga – le poisson en partage

 La carte propose donc du poisson sous toutes ses formes. Mais l’expertise de la cuisine des légumes n’est pas loin. Ici, une carte conçue pour commander à son goût et partager. Pas d’entrées ou de plats, mais des assiettes alléchantes autour du légume et des produits de la mer.
Nous avons opté pour les choix suivants : le chou fleur doré en double cuisson, le carpaccio de dorade en dentelle, le lieu jaune snacké à la plancha, et le tartare de thon rouge.
Parfois il est bon de ne pas trop en livrer sur l’expérience vécue, et je ne saurais vraiment décrire le fondant du chou fleur, ou l’alliance parfaite des saveurs et des textures du tartare et de la dorade. Sans parler du côté purement addictif  du lieu jaune snacké et de sa baby pita. Désolée, il vous faudra tester par vous même !
Je n’ai même pas photographié les desserts. Et pourtant, comme ils étaient bons ! Trop bons pour perdre son temps à les immortaliser autrement qu’en savourant chaque bouchée. Mais si vous appréciez le sésame et les dattes, ce sera le moment de faire frémir vos papilles !
Tortuga - les desserts

Tortuga – les desserts

Tortuga – coup de coeur de la rentrée

Parfois cela tient à de simples détails. Et parfois c’est la quête d’harmonie dans chaque dimension : culinaire, architecturale, et même musicale !
Tortuga - la vue

Tortuga – la vue

Chez Tortuga, tout fonctionne. Pour commencer bien sur, la vue à couper le souffle qui vous accueille sur le toit des Galeries Lafayette. On a beau faire, impossible de s’en lasser ! Puis c’est le restaurant lui-même, son toit aérien, et la vue encore, même attablés. Et bien sur, il s’agit là de se régaler, avec des matelots attentifs et souriants, même si, en ces premiers jours ( le restaurant à ouvert au début du mois), ils peuvent être débordés à l’occasion.
Et pour finir, il y a la playlist, un bijou. De « J’aime les filles » à « Sous le ciel de Paris« , en passant par « Everybody loves somebody sometimes« , c’est un délice !
Tortuga 38-42 boulevard Haussmann et 1 rue Lafayette 75009 Paris (dernier étage des Galeries Lafayette)
Pour les informations de réservation, direction le compte Instagram du restaurant ou du chef !

Vous aimerez aussi...

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>