Un artisan comme il n’en reste plus

Ernest Stern

sellier

Voilà ce qui est inscrit sur la porte d’entrée de l’antre de l’artisan le plus attachant que j’ai rencontré.

Quand on pousse la porte, c’est une véritable caverne d’Ali Baba que l’on découvre: des peausseries posées dans tous les coins de cette boutique / atelier, des boites du sol au plafond, et des outils, encore des outils, autour de l’établi, et ailleurs.

Le maitre des lieux, Ernest Stern, vous accueille avec le sourire, l’oeil vif bleu pâle, inquisiteur et curieux .

Il a clairement vécu plusieurs vies avant celle là, d’acteur à photographe . Et puis cette passion qui l’anime, et qui le pousse, encore, malgrè ses 85 ans passés, à continuer à travailler et à fabriquer sa pièce maitresse : la bourse en cuir.

Comme il le dit lui même :  » il préfère mourir en artisan qu’en vieillard « , car c’est ainsi qu’il a la certitude  » d’être vivant jusqu’ à la mort  » ! Et sur ce point, il n’y a aucun doute, parce quil ne peut s’empêcher d’attraper une ceinture, faite à la main, pour fignoler un détail …

Il est connu dans le monde entier, des journaux américains le citent, ses clients viennent d’ici et d’ailleurs dans cette boutique d’une rue où personne ne passe !

Il a travaillé avec les plus grands de la place de PARIS, comme en témoignent ces pièces de cuir  » Goyard  » posées dans un coin . Mais il vend désormais exclusivement à des clients particuliers .

Attention, ne passez pas sans appeler, car il prend son temps, et vient quand bon lui semble.

Il m’explique sa philosophie de  vie et le secret de sa longévité :

 » il faut retourner à son avantage tous les évènements de la vie, y compris les plus difficiles « .

Et de me donner des exemples :

 » regardez, les gens se plaignent d’insomnie ; moi, je suis éveillé toutes les nuits de 02h00 à 04h00; et bien j’ai un bon fauteuil bien confortable, mes journaux, et je peux lire Le Monde du début jusqu’à la fin «  !

Ou encore :

 » quand j’étais jeune je voyais bien, et du coup un défaut minuscule me terrifiait; maintenant, je n’y vois plus très bien, alors, quand je regarde ma femme, elle aussi belle qu’il y a 40 ans ! « 

C’est dans Le Monde d’ailleurs qu’il glane les dernières tendances de la mode :  » il parait que la fourrure revient à la mode ? «  me demande t-il . Je confirme, et il s’attaque à sa prochaine pièce : une bourse, mais avec de la peau de panthère en incrustation !

Et, sachez le, je le connais depuis 6 ou 7 ans, et les premières bourses achetées chez lui sont comme neuves ! Le seul problème : impossible de rentrer dans sa boutique sans en ressortir avec une ou deux de ces petits bijoux !

Les tarifs :

tout cuir 40€

cuir et croco ou cuir et autruche  50€

N’hésitez pas, vous en aurez pour votre argent !

informations pratiques

65 rue Vasco de Gama 75015 PARIS

         01 45 32 63 98      

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

15 Comments

  1. 1
  2. 2

    Ca donne envie, autant l’artisan que ses créations. J’adore les « vieillards » comme ça qui sont bourrés de talents et de bonne humeur, c’est un réel plaisir de tomber sur leurs boutiques, en général par hasard.

  3. 3
  4. 4
  5. 5

    @Elisa : les deux sont une merveille !
    @lamysse: il est exceptionnel, et il FAUT aller le voir !
    @Mlle Figolu : garde l’adresse pour une visite à PARIS !
    @Sandrine : merci pour l’article, et en ce qui concerne les bourse, rien de tel que de les voir en 3D !

  6. 6

    @Elisa : les deux sont une merveille !
    @lamysse: il est exceptionnel, et il FAUT aller le voir !
    @Mlle Figolu : garde l’adresse pour une visite à PARIS !
    @Sandrine : merci pour l’article, et en ce qui concerne les bourse, rien de tel que de les voir en 3D !

  7. 7

    Ton article est passionnant…
    On n’a qu’une envie, rencontrer cet homme et l’observer travailler le cuir en buvant ses paroles.
    Enfin je mentais… on a une autre envie : vider sa bourse pour lui acheter toutes celles qu’il aura en stock
    Merci Nath !!!
    Bisous
    Anne

  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12
  13. 13
  14. 14
  15. 15

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>