vous avez du talent ?

alors vous pouvez devenir auto – entrepreneur !

Et oui, je commence à envisager de me lancer dans l’aventure des auto-entrepreneurs … !

Alors j’ai googlesié  » devenir auto-entrepreneur  » et j’ai trouvé ce qui semble être LE site de référence :

www.lautoentrepreneur.fr

vous connaissez ?

Alors là, surprise ! En parcourant rapidement le site pour comprendre les modalités de ce statut, le constat est le suivant : tout semble trop simple !

Tout d’abord les conditions pour en béneficier : aucune ! Si ce n’est gagner moins de 32 000€ par an pour les prestataires de service !

Ensuite les démarches pour s’inscrire : simplissimes ! Un scan de pièce d’identité, une inscription en ligne, et c’est fait !

Et en plus, dès le premier Euro gagné, on cumule des trimestres pour la retraite, on a le droit à l’assurance maladie . Et pas un euro d’impôt à payer si on n’a pas de bénéfices !

alors je vous pose la question : où est le loup ?

Certaines d’entre vous ont adhéré à ce statut …. alors, s’il vous plait, dites moi tout ! Dites moi quelles sont les précautions à prendre, si il y en a ! Dites moi tout, les avantages, les difficultés rencontrées, les lourdeurs administratives, TOUT ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager

Streets of Paris

Vous aimerez aussi...

14 Comments

  1. 1

    Hello, je suis auto-entrepreneur (je vends des objets en lien avec la Polynésie et des tableaux d’un peintre de Bali) depuis octobre 2009.
    Tout d’abord, que celles et ceux qui ont vu le reportage de Capital dimanche soir ne prennent pas au pied de la lettre ce qui a été dit. Le cas de la personne qui faisait les DVD est un cas particulier: elle etait chomeur beneficiaire de l’ACCRE => cotisations ultra limitées.
    Pour ma part, je trouve que Laeticia a très bien expliqué à quoi servait ce statut: job à mi-temps en étant déjà salarié et/ou tester une activité avant de se lancer et donc changer de statut.
    L’Auto entrepreneur n’est absolument pas fait pour développer une activité qui est censée faire vivre un foyer.
    Ayant un certain niveau de revenu lié à mon activité salarié, je ne peux pas bénéficier du prélèvement libératoire. Vérifie ce point avant de te lancer.
    Je me donne 1 an pour faire le bilan.
    Si tu veux d’autres infos, n’hésite pas.
    Raphaël

  2. 2

    j’ai l’intention également d’adhérer à ce statut; En tant que créatrice, c’est tellement difficile en France d’être répertoriée (on est artiste si on dessine et peint, créateur si on fait du textile, du graphisme etc., artisan si on peint sur porcelaine ou fait des bijoux … bref ! en même temps et on est taxé trois fois !!! un système de cinglés qui n’a toujours rien compris au principe de créer!).
    Ce nouveau statut d’auto-entrepreneur est hyper simple, une bouffée d’oxygène, c’est le but … Enfin !!! mais le hic est juste que lorsque l’on fait du chiffre d’affaires, il n’y a aucune réduction de frais, on déclare son chiffre et on paie en conséquence. a nous de bien calculer nos tarifs et d’y intégrer les frais (qu’il vaut mieux réduire au maximum).
    Sinon, je connais la personne qui est à l’origine de cette idée formidable, qui l’a proposée au ministre qui, sans hésitation a adopté et mis en oeuvre l’idée;
    voilà,il n’y a pas d’entourloupe… dans un pays écrasé par les charges sociales (héritage de monsieur Mitterrand et de toutes les idéologies socialistes où on n’a pas le droit d’exercer librement une activité indépendante… Il vaut mieux rester fonctionnaire ), il était temps qu’on nous laisse enfin libre de bosser sans être obligé de débourser 8000 euros par an (de charges sociales) à chiffre d’affaires de base tout de même égal à zéro.)autrement dit bosser comme des dingues pour rien dutout et dépot de bilan trois ans après.
    je te souhaite une très belle réussite !

  3. 3

    C´est un sujet très intéressant. Et le commentaire laissé par aji, lui aussi.
    Je vous lis et j´essaye de faire les comparaisons entre votre économie et la notre. En fin, il n´y a pas beaucoup de différences. La plus important est que le mien est un pays moins developpé et qu´on a beaucoup de monde en chomage. On a toujours l´idée de devenir auto-entrepreneur mais en lisant l´article je me souviens de ce que maman disait: personne te fait de cadeau. Je m´excuse, c´est ma traduction
    À très bientôt
    Elisa, Argentine

  4. 4
  5. 5

    Vaut mieux demander le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu (même si tu n’es pas imposable). Ca t’évitera de payer la taxe professionnelle pendant 3 ans parce que elle, bénéfices ou non et ça peut casquer.
    Alors on va me dire suppression de la taxe en 2010. Ouais mais y aura toujours la CET entre 200 et 2000 euros suivant la commune…

  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9

    @aji : bonne chance !
    @Elisa: c’est sur, les conditions chez vous et en France sont différentes !
    @Madame Kevin: pourquoi tu ne t’es pas lancée ? qu’est ce qui t’a retenu ?Bon, je vais voir ce que dit Carole !
    @La Mère joie: je note !
    @Carole : je le lirai avec intérêt
    @Sandra: cool! Merci! Je vais lire ça de très près! en fait, maintenant que je le vois, je me souviens que je l’avais vu quand tu l’avais publié mais je ne me sentais pas concernée ! merci encore

  10. 10
  11. 11
  12. 12

    Salut!
    Je baigne dans le sujet depuis 6 mois, car je crée mon entreprise.
    Et si l’auto-entrepreneur peut paraître le top, il ne correspond qu’à certaines classes d’entrepreneurs :
    -ceux qui veulent exercer cette activité à mi-temps (en restant salarié ailleurs) car le nombre de trimestres de retraite validé est fonction de ton chiffre d’affaire,
    -ceux qui souhaitent tester une activité avant de changer de statut si ça marche bien,
    Attention au prélevement libératoire, notamment si tu fais une déclaration de revenus conjointe (avec un mari ou un concubin). Ton revenu est pris en compte dans le calcul même si tu as déjà payé tes impots dessus (c’est très compliqué, je peux t’envoyer un lien qui explique tout si tu le souhaites).
    A priori, pour ta situation, cela me semble le bon choix!

  13. 13
  14. 14

    Hello, je suis auto-entrepreneur (je vends des objets en lien avec la Polynésie et des tableaux d’un peintre de Bali) depuis octobre 2009.
    Tout d’abord, que celles et ceux qui ont vu le reportage de Capital dimanche soir ne prennent pas au pied de la lettre ce qui a été dit. Le cas de la personne qui faisait les DVD est un cas particulier: elle etait chomeur beneficiaire de l’ACCRE => cotisations ultra limitées.
    Pour ma part, je trouve que Laeticia a très bien expliqué à quoi servait ce statut: job à mi-temps en étant déjà salarié et/ou tester une activité avant de se lancer et donc changer de statut.
    L’Auto entrepreneur n’est absolument pas fait pour développer une activité qui est censée faire vivre un foyer.
    Ayant un certain niveau de revenu lié à mon activité salarié, je ne peux pas bénéficier du prélèvement libératoire. Vérifie ce point avant de te lancer.
    Je me donne 1 an pour faire le bilan.
    Si tu veux d’autres infos, n’hésite pas.
    Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>