La rentrée à PARIS – expositions, théâtre, ce qu’il ne faut manquer à aucun prix !

L’été est fini, voilà, c’est dit !

Une raison de se réjouir : la rentrée théâtrale et celle des musées qui se profile à grands pas !

Alors, un petit best of de ce qui semblerait intéressant pour vaincre la grisaille de septembre …

Les expositions qui vont faire la rentrée

Le Grand Palais

La Nef du Grand Palais

Biennale des antiquaires
Du 15 au 22 septembre 2010

2e nuit électro au Grand Palais / SFR live concerts
Samedi 9 octobre 2010

FIAC
Du 21 au 24 octobre 2010 

Les expositions des Galeries nationales du Grand Palais

Claude Monet.1840 -1926
Du 22 septembre 2010 au 24 janvier 2011

Pinacothèque de Paris Rond-Point. Cette fois, il joue et met en scène une pièce de jeunesse de Guitry, et partage l’affiche avec Julie Depardieu, Xavier Gallais et Brigitte Catillon. Belle promesse.

À partir du 7 septembre, Théâtre de la Madeleine. 01.42.65.07.09.

et pensez à l’Opération
« soyez les premiers aux premières »
50% du 7 au 16 septembre 2010

Le Prénom

Avec Patrick Bruel.

Bernard Murat « délaisse » un temps son compagnon de route fétiche, Pierre Arditi, pour Patrick Bruel. Dans cette pièce signée Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière, le chanteur-acteur incarne un futur père dans un repas de famille qui tourne mal, à la suite d’une discussion sur le prénom de l’enfant à venir… À ses côtés, Judith El Zein et Valérie Benguigui.

À partir du 7 septembre, théâtre Edouard VII. 01.47.42.59.92.

Le roi se meurt

Avec Michel Bouquet.

Dans une mise en scène de Georges Werler, le rôle lui avait valu le Molière du meilleur comédien. Retour de Bouquet, immense, royal, dans Le roi se meurt, farce tragique signée Ionesco.

À partir du 8 septembre, Comédie des Champs-Elysées. 01.53.23.99.19.

La médaille

Avec Zabou Breitman.

Son dernier spectacle, adapté de Depardon était d’une douce et profonde humanité. Zabou Breitman porte à la scène le texte terrible et drôle de Lydie Salvayre qui explore un rituel grotesque et omniprésent : la remise de médailles. Le monde du travail à la loupe…

Du 9 septembre au 9 octobre, théâtre du Rond-Point. 01.44.95.98.21.

Kramer contre Kramer

Avec Frédéric Diefenthal et Gwendoline Hamon.

Robert Benton en avait fait un film poignant, avec Dustin Hoffman et Meryl Streep. Frédéric Diefenthal et Gwendoline Hamon, époux à la ville, se déchirent à la scène, dans la peau des Kramer, sous la conduite de Didier Caron.

À partir du 10 septembre, théâtre des Bouffes-Parisiens. 01.42.96.92.42.

Le Retour au théâtre

De Bertrand Blier.

Treize ans qu’il n’avait pas écrit pour le théâtre, depuis Les Côtelettes, qui réunissait Philippe Noiret et Michel Bouquet. Cette fois, Anny Duperey et Myriam Boyer se donnent la réplique dans Désolé pour la moquette, improbable rencontre entre une grande bourgeoise et une clocharde. Noir, grinçant, écrit et mis en scène par Blier.

À partir du 10 septembre, théâtre Antoine. 01.42.08.46.28.

Voilà ! Pas mal non pour attaquer le mois de septembre … !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

11 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4

    Une vraie mine d’or ce post. Je le garde précieusement. J’ai déjà repéré des endroits pour aller trainer mon objectif. Mais enchainer la nuit blanche avec les 10 km de Paris, va falloir que je me dope !
    Un grand merci à toi pour toutes ces infos.
    Bonne soirée.

  5. 5
  6. 6
  7. 7

    Merci pour les infos!
    La pièce « le roi se meurt » m’a rappelé un super souvenir. C’était le début de mon histoire avec mon homme et un soir je l’ai invité à voir cette fameuse pièce dans un tout petit théâtre rafistolé des pentes de la croix rousse (Lyon).Les jeunes comédiens, leur costumes et le décor « fait maison » furent à la hauteur de cette belle pièce. Comme quoi, « la valeur n’attend pas le nombre des années »!
    Heureux comme pas deux, nous sommes sortis du théâtre et avons décidé d’aller prendre un verre. Là, un chant particulier nous a attiré et nous avons fini notre soirée à boire une bière au son d’un flamenco époustouflant. Des guitaristes-chanteurs et deux danseuses d’un certains âge (espagnols) nous ont mis des frissons: énorme!
    Bref, des soirées comme celle là, (un peu improvisée et sans aucunes attentes de notre part)lorsqu’elles sont aussi belles…on les garde en soit à tout jamais…Alors « le roi se meurt » est un très bon souvenir!!

    Merci beaucoup pour ta carte de Sicile qui m’a très plaisir!!

  8. 8
  9. 9
  10. 10

    l’expo MONET au Grand Palais c’est réservé – se sera pour le 2 octobre juste avant AIDA au Stade de France : que du plaisir en perspective pour cette soirée !
    « le roi se meurt » : je ne l’ai pas revu depuis l’époque du lycée (ouf je dis pas quand !)

  11. 11

    @Elsaxelle : de rien ! Et pour la nuit blanche suivie des 10 kms, je suis sure qu’avec un peu d’entrainement et une bonne nuit la veille …
    @Binchy : de rien!
    @Princesse Pia: c’est ça le vrai luxe : avoir le temps, et cesser de courir après!
    @Isa : ça c’est un vrai bezu souvenir ! Merci de le partager avec nous
    @Anne hélène : on dirait, oui !
    @au fil du temps : bravo, c’est ce qu’il faut faire : s’organiser!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>