Osiris à l’Institut du Monde Arabe

C’est l’histoire d’Osiris, fils de la Terre et du Ciel, qui fut tué par son frère Seth.  Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Seth démembra le corps de son frère en 14 morceaux avant de le jeter dans le Nil. C’est Isis, soeur-épouse d’Osiris, qui remembra son corps, grâce à ses pouvoirs divins.  Enfin, elle put lui rendre la vie et  concevoir leurs fils : Horus. Osiris devint alors le Maître de l’Au-delà et Horus, victorieux de Seth, eût l’Égypte en héritage.
C’est donc l’histoire d’un drame familial divin, qui fournit tous les ingrédients nécessaires à ce qui est appelé la « célébration des Mystères d’Osiris « et que l’on découvre au fil de l’exposition-événement Osiris qui met en lumière les dernières découvertes issues des fouilles sous-marines dirigées dans la baie d’Aboukir.
Ce sont aussi ces Mystères qui ont donné leur nom à l’exposition : Osiris – Mystères engloutis d’Egypte .
Osiris Expo
Vous y verrez notamment d’énigmatiques vestiges des temples d’Héracléion et Canope qui accueillaient dans le plus grand secret les rites et processions religieuses, ainsi que de nombreux objets témoins de la célébration des Mystères d’Osiris précédemment cités.
Grâce à la stèle, dite de Canope, découverte en 1881, à Kom el-Hisn (238 av. J.-C.), on savait que dans le grand temple d’Amon, d’une ville nommée Thônis située dans la ville d’Héracléion, étaient célébrées, comme dans la plupart des villes d’Égypte, les cérémonies des Mystères d’Osiris. Elles se terminaient, selon le texte de la stèle, par une longue procession nautique sur le Nil qui emmenait Osiris du temple d’Amon à son sanctuaire de la ville de Canope.
Vous pourrez suivre cette procession, comprendre les cérémonies. vous pourrez également admirer les superbes statues, sculptures et bijoux découvertes en parfait état au fond de l’eau.

Avant que vous ne vous rendiez sur place, voici quelques uns de mes coups de coeur.
Le dieu Hâpy.
OsirisHapy

Une superbe statue féminine d’une modernité assez inattendue.
OsirisStatueFeminie
Un pendant somptueux que je verrais à mon cou avec plaisir.
OsirisPendant
Et ma préférée, la déesse Thouéris ! Notez vous comme moi une ressemblance frappante avec les jolis hippopotames dansantes de Fantasia ?
OsirisCoupdeCoeur
HippoFantasia

Enfin, pour ceux qui, comme moi, n’ont jamais rien compris à la mythologie grecque et aux dieux romains, voilà enfin le tableau de correspondance !

OsirisTableauxDieux

Et pour un avant gout…

 Osiris à l’Institut de Monde Arabe 

du 8 septembre 2015 au 31 janvier 2016

1 rue des Fossés-Saint-Bernard Place Mohammed V
75236 Paris Cedex 05
Tel : 01 40 51 38 38

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>