Cinéma – La saison des femmes

La saison des femmes – de Leena YADAV

Nous sommes en Inde aujourd’hui, dans l’état du Gujarat, au sud ouest du Rajasthan.

Deux femmes passent leur tête par la fenêtre du bus pour respirer l’air de ce désert qui les entoure, laissant leur voile tomber, découvrant ainsi leur chevelure sous le regard réprobateur des autres passagers.

AnneDesFemmes

Le ton est donné, et tout est dit dans ces quelques premières images.

La Saison des Femmes est un film nous raconte la société indienne avec ses interdits, ses mariages arrangés, le poids et la force de cette tradition ancestrale dans laquelle les femmes ne sont pas traités en humains mais en objets.

Une misogynie omniprésente qui est même transmise par les mères à leurs fils sans qu’elles n’y prennent garde.

Des rôles de femmes exceptionnelles, porteuses d’amour et d’espoir et qui savent garder sourire et humanité dans toutes les circonstances épouvantables de leur condition de femmes humiliées, maltraitées par leurs maris, méprisées par leurs fils.
Jusqu’au moment où elles parviennent à s’extraire de leur esclavage, chacune à sa façon, pour s’émanciper et prendre leur vie en main.
3 superbes rôles, 3 femmes exceptionnelles d’abnégation et de générosité.
Le film, réalisé par Leena Yadav, réalisatrice indienne de quarante cinq ans, nous plonge dans une des facettes de l’Inde d’aujourd’hui avec un regard et la sensibilité d’une femme qui a parcouru l’Inde durant toute sa vie et s’est arrêtée dans cet état du Gujarat, à la population régie par d’anciennes règles patriarcales décrétées par le conseil de chaque village, conseil composé quasi exclusivement d’hommes. Elle y a rencontré des femmes qui lui ont raconté leur histoire, et ce sont ces femmes qui ont inspiré les personnes principaux de Rani et Lajjo.

L’espoir est là, mais le chemin est particulièrement  long et douloureux.
L’émotion que dégage chacune de se femmes est d’une force telle que je n’en avais pas vue depuis bien longtemps au cinéma.
Et, de façon absolument inattendue dans un film de société tel que celui ci, la réalisatrice nous offre en prime une scène d’amour d’une sensualité rare.

De superbes images, une musique omniprésente, des personnages forts et l’onde mutifacettes en filigrane.

Pour résumer, je vous recommande donc tout particulièrement de vous rendre au cinéma pour découvrir ces merveilleux  portraits de femmes.

De telles perles cinématographiques sont bien trop rares, il est donc indispensable de les savourer image après image.

Et pour un aperçu …

 

La saison des Femmes

Sortie en salle le 20 avril 2016

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager

Culture

Vous aimerez aussi...

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>