Restaurant de grenouilles et autres rainettes : le retour !

Restaurant de grenouilles à Paris

Les cuisses de grenouille ? C’est fini, passé, dépassé. Seuls les touristes en mangent, et dans les restaurants que les parisiens ne fréquentent certainement pas depuis des décennies.

C’est ce que je prenais plaisir à dire quand mes amis venus de l’étranger me demandaient une adresse pour gouter ce met « so frenchy « .

Mais ça, c’était avant !

Parce que figurez vous qu’en quelques semaines, deux nouveaux lieux parisiens mettent la grenouille à l’honneur.

Et même si je n’ai pas encore eu l’occasion de les tester, il fallait que j’en parle : la tendance est là, saisissons la !

Alors comparons les deux dernières adresses en date dans la catégorie « restaurant de grenouilles  »  !

Roger la grenouille

Ici, on est dans le restaurant version historique. Un restaurant créé en 1930, dans une ancienne cordonnerie, repris par Roger Spinhirny, dit « Nini », né en 1900. Bien connu des parisiens, bénéficiant d’un emplacement unique au coeur du triangle St Germain des Prés, Odéon, St Michel, il a accueilli pendant de longues années toute la crème de la crème de Saint Germain.

Il réouvre donc ses portes avec une nouvelle équipe de passionnés et quelques beaux et discrets aménagements.

A la carte : des grenouilles bien sur, et des escargots mais pas que ….

Crédit photo Roger La Grenouille

Crédit photo Roger La Grenouille

Roger La Grenouille propose une cuisine française de saison et de proximité, exclusivement composée de produits ‘bien traités’. Viande de Bœuf de chez Alexandre Polmard, poissons de chez Miko (pêcheur de Port en Bessin), crèmerie et fromages de la Ferme d’Alexandre …

Chez Roger La Grenouille, on prête avant tout la plus grande attention  à la sélection de ses fournisseurs.

Parce que la volonté de proposer une cuisine française de saison et de proximité, exclusivement composée de produits bien traités est ce qui guide la carte.
Viande de Bœuf de chez Alexandre Polmard, génisses « Blonde d’aquitaine » élevée en plein air, maturée entre 3 et 9 semaines selon le muscle.  Rumsteak 5 semaines.
Les grenouilles fraiches sont préparées en France par la Maison Fenouillet et /ou Patrice François.
Agneau et foie de veau, Guillaume Verdin de la ferme de Clavisy en Bourgogne. Cochon, et veau de la maison Conquet.
Les poissons proviennent de chez Miko, pêcheur de Port en Bessin qui livre sa pêche en direct deux fois par semaine.
Les  fruits et légumes sont travaillés de saison et proviennent  des Vergers St Eustache et de leurs petits producteurs.
Tout est fait maison, les pâtisseries, les frites, les buns, et même les pâtes. Seules les glaces provient d’un voisin  : Grom

Les vins aussi sont sélectionnés un par un, bios pour la plus grande part.

Et quand vient le moment de l’addition, arrondi solidaire Orphelins d’Auteuil, pour perpétuer la tradition de Roger lui-même orphelin qui avait institué les orphelins d’Elancourt

Et pour un ordre d’idée des tarifs :

« Greenwich », Le burger de grenouilles, frites, sauce tartare 22 €

Grenouilles à la persillade 35 €

Roger la grenouille  28 Rue des Grands Augustins, 75006 Paris Tel 01 56 24 24 34

D’un côté donc, un restaurant historique qui se réinvente.

De l’autre, une nouvelle adresse, un bar à grenouilles.

Rainettes – bar à grenouilles

 

 

Rainettes - bar à grenouilles

Rainettes – bar à grenouilles

Chez Rainettes, le bar à grenouilles, on pourra déguster les cuisses de grenouilles « à la française », sous forme de plat ou d’apéritif à partager, dans une ambiance conviviale au coeur du Marais à Paris.

Murs de briques, carreaux de ciment, plancher, tables en bois massif, suspensions en cuivre…, l’environnement chaleureux de « Rainettes » se décline sur deux espaces, entre le rez-de-chaussée et le sous-sol, pour que chacun puisse, selon son humeur et ses envies, déguster la grenouille dans tous ses états :

elles seront provençales (sur leur lit de purée d’ail et de persil), normandes (pommes, calvados, crème fraîche), sichuanaises (coriandre, gingembre, oignon, ail, piment, sauce soja, miel), alsaciennes (Riesling, échalotes, persil) ou encore ibériques (chorizo piquant, citrons confits, basilic, poivrons rouges).

« Rainettes » propose un plat complet et copieux avec accompagnement (différentes variétés de riz ou légumes selon les saisons) à 25€. Un bon rapport qualité/prix ! Et si l’on hésite, de la catégorie à laquelle j’appartiens, perdue face à un choix trop large, il suffit de commander un triptyque de grenouilles à partager pour 35€.

Enfin, pour ceux qui accompagnent le gourmand adepte de batracien mais qui préfèrent se régaler autrement, il y aura le choix : des planches de foie gras, de charcuterie ou de fromage et au restaurant : un plat végétarien, de viande ou de poisson (17€)

www.rainettes.com

5 rue Caron, 75004 PARIS Tel 09 86 59 63 85

Métro : Saint-Paul (Ligne 1)

 

Alors, vous êtes plutôt bistrot historique revisité rive gauche ou nouveau lieu branché rive droite ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>