kitchen ter(re) – des pâtes avant tout

kitchen ter(re) – le petit dernier

Au commencement était Ze Kitchen Galerie. Cuisine fusion aux parfums d’Asie, c’est le premier restaurant de la galaxie de William Ledeuil. Cuisine ouverte en mode spectacle pour les convives, oeuvres d’art accrochées aux murs de ce restaurant à la décoration sobre urbaine. Puis vient le petit second. A quelques pas de là, c’est KGB ( Kitchen Galerie Bis) qui s’installe quelques années après l’ouverture de la première adresse.

Et soudain, on change de quartier, on change d’univers culinaire, et c’est kitchen ter(re).

Ici, ce sont les pâtes qui sont reines.

Elles portent des noms aussi insolites que leur composition et leurs recettes inspirées de procédés ancestraux.

Ainsi se retrouvent sur la carte dentelles de Cucugnan ou encore crêtes de coq.

kitchen ter(re) – ce qu’on y mange

Vous l’aurez compris, des pâtes. Des pâtes au blé dur, au Blé de Khorasan ou encore à l’Amidonnier noir. Mais qu’est-ce donc ? L’amidonnier est une céréale très prisée pour les bouillies ou les pains. Quant au blé de Khorasan, il doit son nom à la région d’Iran dont il provient, et il semblerait qu’il contienne moins de gluten que les blés traditionnels facilitant ainsi sa digestion pour ceux qui y sont intolérants.

Une vraie recherche dans les produits, et de belles recettes dans l’assiette.

Comme ces cargolettes (amidonnier noir) à l’agneau fondant en mode tagine, ou encore mes dentelles de Cucugnan aux poulpes snackés à point et algues.

Les plats étaient délicieux. Promesse tenue donc : des pâtes, que des pâtes, délicieuses, et pas comme les autres.

Seulement voilà….

kitchen ter(re) – est-ce que je reviendrai ?

Il faut le dire. Le service a été interminable. Et quand on fait le choix d’un restaurant à pâtes un samedi midi, c’est avec l’attente tacite d’un repas efficace et de qualité. Et une heure et demie pour une entrée et un plat de pâtes, c’est trop, bien trop.

Alors disons que nous retenterons l’expérience en semaine, pour contredire cette première cette première experience.

kitchen ter(re) 26 boulevard Saint germain 75005 Paris

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

1 comment

  1. 1

    Tout à fait d’accord avec votre article ! Je pourrais rajouter : lieu très bruyant (à midi), et surtout n’amenez jamais un gros ou moyen appétit avec vous, il sortira avec la faim.

    Et puis franchement, le prix est trop onéreux pour ce qui ne reste jamais … que des pâtes .

    Et puis faire payer l’eau du robinet … cela m’est encore resté en travers de la gorge

    Bref, à fuir pour ma part.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>