Le Grand Véfour – l’art de vivre à la française

Certains lieux parisiens sont chargés d’histoire. Le Grand Véfour en est un exemple parfait. Ce restaurant installé dans les galeries du Palais Royal existe depuis 1784. Longtemps rendez-vous du tout Paris, ses habitués ne sont autres que Bonaparte, Georges Sand ou encore Victor Hugo. Colette y avait également ses habitudes en voisine de quartier. Une plaque indique d’ailleurs le siège où elle s’asseyait. Les salles principales sont aujourd’hui inscrits aux Monuments Historiques. Bienvenue au coeur d’une adresse mythique.

Passez la porte du Grand Véfour, et vous voilà transporté à la grande époque des galeries du Palais-Royal. C’est au XVIIIème siècle que les jardins du Palais-Royal connaissent leur apogée. Ouverts au public, ils sont la destination de tous les parisiens en quête de distraction et de découverte. Au XIXe siècle le Grand Véfour est le rendez-vous du tout Paris politique et artistique.

Les boiseries ainsi que les tentures peintes, désormais protégées par des plaques de verre, témoignent de cette belle époque. Enfin, de petites plaques dorées discrètes indiquent les places attitrées de quelques clients célèbres. Comme par exemple Colette, qui venait là régulièrement, en voisine, elle qui habitait dans un des immeubles donnant sur les jardins.

Cuisine traditionnelle – carte néoclassique

La carte de ce restaurant doublement étoilé évolue avec les saisons sans jamais se départir de ses classiques.

Le Grand Vefour - ravioles de foie gras

Le Grand Vefour – ravioles de foie gras

Ainsi, vous aurez la certitude de toujours pouvoir déguster les ravioles de foie gras et leur crème foisonée truffée, le parmentier de queue de boeuf aux truffes ainsi que le pigeon Prince Rainier III.

pigeon prince Rainier III

pigeon prince Rainier III

Ici, tout commence par un rituel : humer le parfum d’une sublime truffe géante. S’il s’agit de votre première fois ( au Grand Véfour) vous êtes également prié de faire un voeu !

Homard bleu servi tiède ou pressé de rouget barbet servi rosé, chaque plat est une oeuvre artistique, visuelle et gustative.

 

L’oursin est sublimé par les grains de caviar qu’il dissimule en son sein.

Les noix de Saint-Jacques fondent en bouche, parfaitement accompagnées de leurs salsifis confits.

Quant aux desserts, ils réservent des surprises d’associations de saveurs totalement inattendues ! Une façon explosive de conclure ce repas hors normes.

L’ananas Victoria rôti, purement graphique pour le regard et parfaitement subtile en bouche.

Quant à la surprenante crème brulée artichauts et légumes confits, elle restera gravée dans votre mémoire.

Guy Martin – chef et propriétaire

C’est Guy Martin qui aux manettes de cette grande adresse parisienne doublement étoilée au Guide Michelin. Ce chef au parcours atypique commence par être pizzaiolo à l’âge de 17 ans. Il obtient sa première étoile chez en un temps record. C’est en 1991 qu’il fait son entrée au Grand Véfour pour ne plus le quitter. En 2011 il en fait l’acquisition. Il est donc chez lui à tous les sens du terme dans ce restaurant à la cuisine connue et reconnue dans le monde entier.

Le Grand Véfour 17 Rue de Beaujolais, 75001 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  1. 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>