Jour 7 – il fait si beau

Aujourd’hui c’est le premier lundi de cette période de confinement. Le Jour 7. Le soleil brille, et mon premier réflexe a été de me demander : je vais aller où aujourd’hui ? Et puis ça m’est revenu : j’allais bien sur rester chez moi, comme tout le monde ! Pas facile de se défaire de ses habitudes, de ce qui faisait notre quotidien il n’y a que quelques jours encore.

Confinement Jour 7 – Et maintenant, que vais-je faire ?

J’ai fini de corriger mes copies ( chers élèves de Sup de Pub et de l’Inseec, prenez soin de vous). J’ai fait des machines, rempli quelques sacs poubelles. Je confirme : ranger ses placards fait du bien à l’âme. Et maintenant ? Les livres vont sans doute me sauver.

Et en particulier les livres sur PARIS ! Pas de surprise, quand on aime, tous les moyens sont bons ! Si je ne peux pas sortir, si je ne peux aller à Paris, Paris viendra à moi.

Jour 7 – la sidération

Alors que j’écris, le premier ministre parle. Et les mesures se durcissent. Et c’est tant mieux. Mais la question que je me pose est la suivante : comment tout cela ça finir ? J’ai cette sensation diffuse de sidération. Comme si, jour après jour, nous sombrions dans un inconnu terrifiant. Les chiffres sont inquiétants, les images saisissantes, les témoignages poignants.

Alors je vous propose de finir sur la pépite du jour : Jean Jacques Goldman qui nous offre sa présence pour la première fois depuis si longtemps.

Alors MERCI !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager

Dépenser

Vous aimerez aussi...

1 comment

  1. 1

    Peut-être un tout petit espoir avec la Cloroquine, j’ai entendu Le maire de Nice qui appelle à l’étendre à certains malades.
    J’ai noté quelques livres sur Paris pour après…..
    Belle journée malgré tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>