Jour 28 – oups, I did it again !

Je vous le disais, la tension monte. Et avec elle, mon seuil de résistance baisse. Résistance à tous ceux qui assènent leurs certitudes, aux donneurs de leçons. Et pire encore, à ceux qui garantissent qu’ils auraient mieux fait, qu’ils savent aujourd’hui ce qu’il faut faire, et qui l’exigent, en toute arrogance. Alors voilà, aujourd’hui, en ce jour 28 du confinement en France, et à quelques heures du discours du président, j’ai encore réagi à des propos qui m’ont mise hors de moi. Promis, je ne recommencerai pas.

Jour 28 – Twitter, pour moi, le silence sera roi

Aujourd’hui donc, je suis tombée, tout à fait par hasard, sur un tweet en anglais d’une journaliste américaine qui exprimait ses exigences vis à vis d’Emmanuel Macron. J’ai toujours été stupéfaite par l’arrogance de façon générale.  Asséner des certitudes ne m’a jamais convaincue. Et encore moins lorsqu’elles sont émises par par celles et ceux qui n’ont aucune autre légitimité que l’amour qu’ils ont d’eux même. Alors c’est vrai, sur Twitter, ce ne sont pas les simili experts qui manquent. Pourquoi me suis-je arrêtée à ce tweet en particulier ? Parce qu’il était en anglais ! De deux choses l’une : ou bien cette personne, journaliste pour un hebdomadaire américain de grande qualité d’ailleurs, n’habite pas en France, et dans ce cas, qu’elle se préoccupe d’abord de la situation dans son pays. Et il y a beaucoup à dire sur ce sujet ! Ou bien elle réside effectivement ici, voire même a la nationalité française, auquel cas pourquoi cette double peine : des exigences et des directives sur un ton péremptoire, et sans faire l’effort de le faire dans la langue du président interpellé ? Voilà pourquoi je me suis énervée ! Il y avait le fond, il y avait la forme, la coupe était pleine ! S’en est suivi un échange sans intérêt, comme c’est toujours le cas sur Twitter d’ailleurs… Et voilà, je m’étais encore laissée prendre dans la spirale infernale de ce réseau trop souvent asocial. Alors c’est décidé, désormais, le silence sera ma seule réaction. Pour ma santé mentale, et pour me concentrer sur l‘essentiel, qui bien sur, est ailleurs. Et puis finalement, cela m’a permis de pratiquer un peu mon anglais. Ne dit-on pas « every cloud has a siver lining » ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

3 Comments

  1. 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>