Paris – restaurants cachés

Et si on profitait des plus jolies adresses de la capitale avant qu’elles ne soient envahis par la foule ? L’été 2020 est unique : après une période surréaliste dont on se demande si on l’a vécue ou bien rêvée, nous sortons petit à petit de notre torpeur. Alors, avant le retour des touristes, et maintenant que beaucoup de parisiens s’apprêtent à quitter la capitale pour les vacances, à nous les adresses nichées dans de jolis jardins méconnus, les terrasses dissimulées. En somme, à nous les restaurants cachés de Paris !

Restaurants cachés – Caché paris

A tout seigneur tout honneur ! C’est lui qui porte le mieux son nom, et il s’agit là de ma toute dernière découverte. Pour y accéder, c’est un parcours exigeant.

Etape 1 : réserver.

Et là, sachez qu’il faut s’y prendre vraiment à l’avance. Par ailleurs Caché fait partie de ces restaurants qui gèrent le « no show » en prenant votre empreinte de carte bleue. Cela peut surprendre, mais en y réfléchissant, cela prend tout son sens quand on sait que le lieu n’accueille que peu de couverts et qu’une annulation non annoncée représenterait une perte conséquente.

Etape 2 : se rendre sur place.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, avoir l’adresse ne suffit pas ! D’abord, il faut trouver la Villa Riberolle : facile.

On passe la grille ( la porte est ouverte), et on fonce vers le n°23. On croit y être : on y est pas ! Une affichette invite à continuer jusqu’au fond du chemin et à prendre à gauche (derrière les tables et chaises) !

Et elle est là, la grille qui ouvre sur ce chemin terrasse au fond duquel se trouve la partie « intérieure » du restaurant.

Etape 3, découvrir, s’attabler et déguster !

Et voilà, nous y sommes ! On s’installe en extérieur puisque le temps le permet.

Ne négligeons pas cependant l’intérieur qui a beaucoup de charme également !

En quelques mots le concept est simple : Caché est un lieu qui accueille tous les deux ou trois mois un nouveau chef en résidence. Actuellement, et jusque début août, il s’agit du chef de MARA. MARA, c’est un petit restaurant qui a ouvert ses portes mi février dans le Marais, pour fermer le 15 pour cause de confinement !

C’est donc chez Caché qu’on peut déguster sa cuisine ensoleillée avant de le retrouver chez MARA rue Saintonge à la rentrée. Une très bonne adresse que je vous recommande chaleureusement.

Caché PARIS 23 villa Riberolle 75020 Paris 

Hotel particulier Montmartre

A quelques pas de la si pittoresque Villa Léandre, l’Hôtel Particulier Montmartre se mérite.

Il vous faudra tout d’abord passer la grande grille sur rue. Elle s’ouvrira lorsque vous aurez sonné à l’interphone. Puis c’est en suivant un charmant chemin de pavés que vous pourrez pénétrer dans le jardin secret de l’Hôtel Particulier.

On peut diner du mardi au samedi, et le dimanche soir, ce sera assiettes d’entrée à cumuler et à partager, pour un apéritif dinatoire dans un cadre magique.

La burrata est coulante à souhait, et les tomates savoureuses.

La Patanegra fond dans la bouche. Ceux qui l’aiment riche l’apprécieront tout particulièrement.

Et bien sur, tout finit avec un dessert, beaucoup plus savoureux que photogénique !

Les ingrédients parfaits pour une soirée délicieusement romantique.

L’Hôtel Particulier 23, avenue Jugnot pavillon D 75018 Paris
teatime tous les jours /  brunch samedi et dimanche / déjeuner lundi jusqu’à vendredi / diner mardi jusqu’à samedi

Le Café Jacques

Pour vous installer à la terrasse du Café Jacques, il vous faudra simplement procéder comme si vous vouliez vous rendre au musée du Quai Branly. Puis suivre les indications qui vous mèneront au but.

Pour commencer vous la verrez, cette superbe terrasse à la vue imprenable.

Et si le temps ne permet pas de s’installer à l’extérieur, l’intérieur est lumineux, et la vue tout aussi plaisante.

Le nouveau chef du café Jacques, passé tout d’abord par le restaurant Les Ombres, juste au dessus, a apporté son twist personnel à la carte tout en maintenant ses essentiels.

Le résultat est idéal pour un déjeuner frais, léger et savoureux. Pour commencer, je vous recommande de partager  quelques tartinades.

Les salades sont aussi fraiches que l’été l’exige, aussi bien la salade César que la salade aux crevettes.

Pour une plus grosse faim, le poulet est moelleux comme je n’en avais pas mangé depuis longtemps.

Et la cuisson de la bavette précisément telle que l’on l’avait demandée !

Quant aux pâtisseries, impossible d’y résister, sauf si vous avez un caractère extrêmement trempé ! Personnellement, ce n’est pas le cas, et donc, voilà …

Et pour finir, pourquoi pas un tour au musée ? C’est le bon moment, il n’y a personne !

Café Jacques 27 Quai Branly, 75007 Paris fermé le lundi

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager

Déguster

Vous aimerez aussi...

3 Comments

  1. 1
  2. 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>