GUIMARD – l’âme de l’architecture parisienne du début du XXème siècle

Guimard obtient avec cet immeuble le 1e prix de la plus belle façade de la ville de Paris en 1898, concours organisé par le journal Le Figaro.

Tout dans cet édifice s’inspire des théories de Viollet-le-Duc: rejet de la symétrie, de la planéité, utilisation de matériaux modernes (fer, fonte, verre) auxquels on donne une véritable fonction ornementale.

C’est un véritable manifeste de  » l’Art Nouveau « .

Et comme le XVIème est riche en « villas » et villages parisiens, je ne tarderai pas à y retourner …

Et si vous souhaitez découvrir les créations d’Hector Guimard à PARIS, cliquez ICI !

A demain !

C’est la propriétaire du terrain, Madame Veuve Fournier, amateur d’insolite, qui demande à Hector Guimard encore jeune et pratiquement inconnu de construire un immeuble de rapport (36 appartements).

elle voulait de l’insolite, elle n’a certainement pas été déçue 😉

L’immeuble sera construit de 1895 à 1898.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

8 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3

    Je suis folle de cet immeuble!! La dernière fois que j’ai voulu le prendre en photo, la concierge a papotait dans le hall avec une copine. Et je n’avais pas envie de mes avoir dans mon champ, donc je suis repartie bredouille…

  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>