RENOIR – j’y étais !

J’ai donc fait, pour la première fois, l’ouverture d’une exposition au Grand Palais. A ma surprise, pas de foule, pas de file d’attente.

Juste une première visite, seule, pour m’imprégner de l’atmosphère et de l’esprit de cette exposition, que je retournerai voir grâce à mon pass Sesame!

Première salle:  » Danse à la ville « , et  » Danse à la campagne « ; une photo « volée » (un gardien s’est précipité sur moi pour me dire que, même sans flash, no way !), mais aussi quelques gros plans pris du même tableau au musée d’Orsay il y a quelques semaines!

L’exposition est superbe. Mais qu’est ce que ça veut dire? Qu’on en oublie les boites de chocolats de Noël sur lesquelles on a vu si souvent  » Le déjeuner des Canotiers  » !

L’occasion nous est offerte de retrouver la  » magie  » de Renoir : voir un tableau, le sentir vivre et irradier en 3D, sentir la matière, pénétrer dans l’image ; parce qu’on aura beau dire, il n’y a pas une reproduction qui arrive à la cheville d’un tableau réél !

D’ailleurs, en repartant (je vous donnerai plus de détails au fur et à mesure de mes multiples « re » visites, parce que, n’oubliez pas, j’ai la carte Sésame!), je passe par la librairie, et bien sur, impossible d’ignorer les piles de « catalogue de l’exposition », cartes postales, magnets et marque pages en tous genres….

Et j’avoue, je suis la première à me jeter sur cette panoplie parfaite du visiteur averti, mais soudain, un flash : pourquoi avons nous besoin de repartir avec un objet, une preuve de notre passage? Est ce que les images gravées dans notre cerveau ne suffisent pas? Est-ce que l’idée est d’exhiber fièrement LE catalogue dans notre bibliothèque pour épater la galerie ? Ou encore est ce un pense bête pour notre mémoire défaillante ?

Question lancée dans l’espace sidéral de la blogosphère …. ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

6 Comments

  1. 1

    J’y vais lundi

    J’ai un billet FNAC pour lundi.
    Et un pour Tiffany mardi. Autant mettre l’attente dans la file a profit.
    Il y a de beaux Renoir aux States et aussi a l’Orangerie (pour les passionnes).
    Et toujours mon vieil adage « la culture c’est comme la confiture. Moins on en a, plus on l’etale »

  2. 2
  3. 3

    Je compte y aller aussi très bientôt!
    les catalogues sont souvent trop chers, je ne craque pas, je préfère acheter un « vrai » livre si j’adore le peintre… par contre je suis fan des magnets mais faut que l’image me plaise…
    J’y étais hier, c’était en effet très sympa et j’ai adoré tes chaussures!

  4. 4

    Salut,
    Je suis passée l´année dernière par Orsay et j´ai pris sans problèmes plusieurs photos, incluse la tienne d´aujourd´hui sur ton blog.
    J´ai cette passion pour photographier. Peut être pour me souvenir? Pour partager? Je ne sais pas bien…
    J´attends Tiffany…
    Elisa

  5. 5

    @Carole: merci pour les chaussures! Il faudra que tu me dises où tu es quand on aura les photos! vivement!
    @Elisa : moi aussi je vais aller voir Tiffany! On pourra échanger nos impressions … Quand est-ce que tu reviens à PARIS?

  6. 6

    Wow

    Bonjour Nath ! Merci pour ton passage sur mon blog. j’aime beaucoup les photos que tu as faites des détails de ce tableau de Renoir. Je trouve qu’elles répondent à ta question sur le pourquoi des souvenirs : elles te permettent de te rappeler quels éléments de l’expo t’ont marquée. Une main de danseuse, une fleur dans les cheveux… Des détails et une ambiance que tu aurais peut-être oubliés sans ces clichés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>