VUITTON s’expose au musée Carnavalet

tout d’abord, rentrer dans le musée Carnavalet, et traverser la salle des enseignes que j’aime tant … !

Et me voilà attentant patiemment que l’on m’autorise à entrer ( et oui, il y a 5 minutes d’attente au moins !).

Spotted :  un Chanel frétillant  , un Longchamp pas vraiment dans son élément, et un Vuitton triomphant !

Je pénètre donc dans l’exposition : une superbe malle bombée trône sous une enseigne VUITTON en vitraux multicolores.

Un peu d’histoire sur Louis, son fils et son petit fils.

Le premier arrive à Paris à 14 ans en 1835,  ouvre son prmeier magasin dans un quartier en plein réaménagement grâce aux travaux du baron Haussmann, puis démenage en 1871 au rez de chaussée de l’hôtel Scribe, face au grand hôtel.

Il va bénéficier ainsi de la proximité de riches clients potentiels, mais aussi des gares en plein essor, associées à une révolution industrielle qui boulverse les déplacements des touristes français.

voici donc pour la dimension  » historique » . On comprend donc que le coup de maître de Vuitton sera de s’adapter , vite, d’inventer des malles plates, empilables, où linge et objets en touts genres sont parfaitement rangés et protégés ( serrure inviolable mise au point en 1890)  et facilement accessibles.

La toile damier date de 1888, et la  » Monogram  » de 1896.

Vuitton sera également présent sur toutes les expositions universelles.

On voit donc des dizaines de malles, de toutes tailles, contenant de la trousse à pharmacie au lit de camp en passant par Barbie et sa garde robe.

Une tentative est faite de projeter Vuitton dans l’art avec l’installation qui clôt l’exposition, à base de malle et de vidéos qui en animent l’intérieur . Si vous me demandez mon avis : bôf !

Si je devais résumer cette visite : une ocasion de redécouvrir le Musée Carnavalet, en glanant au passage quelques informations sur la génèse De VUITTON et l’inventivité dont ses créateurs ont su faire preuve à l’époque.

Est ce que Marc Jacobs fait renaître VUITTON à mes yeux : sans aucun doute .. .

D’ailleurs, pour en apprendre au moins autant sur VUITTON, je vous invite à aller faire un tour du côté du Flagship des Champs elysées : les vitrines y laissent rarement indifférent !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

15 Comments

  1. 1

    C’est dingue le parcours de ce type quand on y pense!! A l’époque, il ne pensait sans doute pas que ses créations deviendraient légendaires.
    Merci pour l’info, je n’étais pas au courant.
    La photo du type est géniale.

    PS: Dis…ça a l’air de mieux fonctionner depuis hier, sur Canal. Pourvu qu’ça durrrrrrrrrre!!

  2. 2
  3. 3
  4. 4

    Canal marche mieux ? C’est une excellente nouvelle )

    bon, bien sur, la deuxième photo, je l’ai récupérée sur Internet .. je n’ai pas la chance de connaitre Marc en personne )

    EDIT: canal ne marche pas mieux, je viens d’avoir le message d’erreur) !

  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10

    @e-milou: tu me diras ce que tu en as pesé? franchement, le lien avec le musée Carnavalet … bôf?
    @Thib : je dois aller poser la question aux Champs Elysées .. Je reviens vers toi avec la réponse, et en attendant .. ne l’achète pas de suite pour ta douce
    @electroménagère : tu as raison ! PAs de regret
    @elsaxelle: on est deux )

  11. 11
  12. 12
  13. 13
  14. 14
  15. 15

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>