Une folle envie – ma première projection équipe!

  Une première fois, c’est toujours émouvant, et ça reste gravé dans la mémoire, pour toujours … !

J’ai donc eu le plaisir d’être invitée à la projection équipe du film de Bernard Jeanjean :

  » Une folle envie « .

Alors, me direz vous, une projection équipe, qu’est ce que c’est ?

Si l’on n’y prête pas trop attention, on pourrait dire qu’au début, ça ressemble à une avant première classique – je dis ça, genre, je suis une habituée des avants premières, genre blogueuse aguerrie qui fait partie de tous les bons plans …

Mais en fait, des avants première, je n’en ai pas vu tant que ça ! Je disais donc, tout comme pour une avant première, il faut montrer patte blanche, et sortir nonchalamment son carton d’invitation, avec un air légèrement blasé, celui de ceux  » qui sont habitués  » .

 C’est ensuite que l’on commence à percevoir ces petites choses imperceptibles qui font comprendre que , clairement, nous sommes entre privilégiés … Tout d’abord, beaucoup d’embrassades, de coups d’oeil entendus, de petits signes de main ..

On se connaît, on est du même milieu .. Enfin ILS se connaissent, ILS sont du même milieu, parce que moi, rien ! Pas d’embrassades, pas d’accolades, même pas un petit signe de la main ! Mais bon, je ne leur en tiendrait pas rigueur …

Et puis arrive L’ACTEUR : Clovis Cornillac, papa attentionné, avec ses deux petites filles et sa femme ; une sortie au cinéma comme les autres en somme .. Sauf que c’est son visage qui va être sur l’écran pendant l’heure et demie qui va suivre ! Et puis il y a ces autres visages, connus, familiers, sur lesquels pourtant il n’est pas toujours possible de mettre un nom .

Et là, j’interpelle M. Steve JOBS : vous avez créé une appli qui permet de mettre un nom sur une musique, familière, mais dont le titre nous échappe ; à quand une application qui permettra de mettre un nom sur un visage, en pointant simplement son IPhone discrètement vers la personne concernée ! Finies les sempiternelles interrogations :  » mais qui est ce donc ? Pourtant il est connu ! J’ai son nom sur le bout de la langue « 

A la fin du film, après les applaudissements de rigueur, les spectateurs se dirigent tranquillement vers le buffet prévu pour les accueillir et permettre ainsi d’échanger avec les protagonistes du film , car finalement on se rend compte que TOUS les acteurs étaient là, et qu’ils sont maintenant à portée de voix et de regard, comme tous surgis de l’écrans sur lequel ils évoluaient encore quelques minutes auparavant !

Nous ne sommes pourtant pas restés … Peut-être par réserve, peut-être par pudeur … Mais la prochaine fois, je reste ! Si, si !

Venons en maintenant au film : 

le synopsis : Yann et Rose sont jeunes, amoureux, ils se connaissent depuis deux ans, et maintenant, ils veulent un enfant … Et, comme il est dit sur l’affiche …

 » il faut 104 rapports en moyenne pour avoir un enfant. Bon courage « 

Et bien du courage, ils en ont ! Et ils vont tout essayer; tout d’abord, toutes les positions du Kamasutra, puis, une fois rendus à l’évidence que cela ne marchera pas de cette façon, ils passent aux autres options …

Toutd’abord L’approche psychologique… qui donnera lieu à des situations curieuses pendant lesquelles Yann découvrira un certain nombre de choses sur Rose, et le voilà qui répète, encore et encore :

 » je ne regrette pas d’être venu « 

ou encore Rose qui ponctue toutes ses phrases de ces quelques mots, encore et encore  

 » le docteur Goldberg dit … « 

puis c’est L’approche médicale: injections, inséminations, attente, encore et encore …

et L’approche radicale :séparation, puis retrouvailles…

 

« tu veux qu’on fasse une pause dans notre break? « 

Une bonne partie de la palette des sentiments et des relations humaines sont abordées dans le film : parents trop présents .. ou père trop absent, relations fraternelles distendues, relations amicales . Et bien sur les affres de ces couples qui n’arrivent pas à réaliser leur rëve, celui d’avoir un bébé. 

Je dois avouer une vraie sympathie pour Clovis Cornillac … Elle n’est pas démentie dans ce film !

Je ne connaissais pas Olivia Bonamy : elle est charmante et très jolie, mais je ne la trouve pas tout à fait convaincante dans ce rôle de jeune femme en souffrance de ne pas parvenir à avoir en enfant … comme si la vie lui avait trop souri et ça se voit !

Les autres protagonnistes sont sympathiques  et l’histoire se finit ….. Mais je ne vous le dirai pas, pour garder la surprise pour celles qui gagneront des places pour aller voir  ce film très bientôt sur ce blog !

Nous en reparlerons ! Début mai !

sortie du film : le 18 mai

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

8 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5

    Je sais d’avance que ce sera un film à voir en dvd pour moi, pas un premier choix de ciné!
    La dernière fois que je suis allée à ce type de projo c’était un film avec Bruel et il était là
    sinon 104, ben j’ai eu du bol alors, 1 a suffit!

  6. 6
  7. 7
  8. 8

    @chocoladdict : j’ai une préference pour C.Cornillac
    @La Parisienne : tu me diras
    @Elsaxelle : disons que c’est mignon …
    @Sophie L. : tu as raison , je suis nulle )
    @Carole : Bruel ?!!! quelle chance ! tu lui as parlé ?? tu as raison , en DVD c’est parfait
    @Sonia : ne t’inquiète pas )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>