Wanderlust : the place to be à Paris ?

L’endroit fait partie de ces lieux dont le nom frémit dans la bobosphère parisienne … Wanderlust …. Wanderlust …

J’ai donc bien sur cédé aux sirènes de la branchitude …

Wanderlust …Une envie de voyage, de découverte … C’est la traduction littérale, mais est ce le nom que j’aurais donné au lieu ?

Probablement pas après mon expérience Brunch bazar en tous cas !

Le Brunch bazar du dernier dimanche du mois donc : l’occasion de découvrir des dizaines de produits passionnants réunis sur une terrasse en bord de Seine ? Déguster des hamburgers, sandwichs bio et autres produits au goût du jour  parisien ? Venir prendre le soleil parisien, ou ce qui y ressemble, allongés dans des transats face à l’eau de la Seine qui s’écoule tranquillement ?

C’est la promesse de l’évènement ; mais la tient-il ? Je suis obligée de le reconnaitre : FAUX !

Tout d’abord payer : mais pourquoi ? Pour avoir le droit de payer encore après ? Pour accéder au graal, qui consiste éventuellement à patienter 2 heures pour accéder au restaurant, ou encore faire la queue au stand à sandwichs ! Certes, c’est le même concept à la foire de Paris, mais là, reconnaissons que la variété et la diversité des propositions sont telles qu’on peut y passer la journée ! L’enjeu n’est pas vraiment le même !

Dansl’air flotte une chanson de Souchon … Remixée bien sur …

Donc … La file d’attente pour les sandwichs …. Personnellement, je refuse de faire la queue pour manger … Ou que ce soit, et quoi que ce soit ! Mais cela n’engage que moi !

Puis, les stands pour découvrir …

Le concept du Wanderlust brunch bazar m’a rappelé le carnaval Colette de ce printemps , mais l’ambiance festive et bon enfant en moins ! Dire que c’est moi, qui ai tant décrié Colette, qui tient ce discours ! Mais il faut dire les choses comme elles sont !

Donc, pour en revenir au brunch bazar , des stands pour découvrir, ou redécouvrir les concepts branchés du moment : lomographie ou le retour de l’argentique à l’ère du numérique . et puis Impossible project, soit le retour du polaroid, toujours à l’ère du numérique !

Bien sur, à notre époque, aujourd’hui et à l’heure qu’il est, il nous faut un nail bar « , et il y en avait un  !

Mais je dois avouer que j’ai quand même fait une découverte : ces superbes étuis pour tous vos trésors Apple ! Iphone , Ipad, macbook, tout y est ! Couleurs fluo ou doré genre bling bling, mais aussi sobriété du blanc, ou encore du cuir mat ! J’aime !

La piñata était là, alors que je l’avais découverte au carnaval Colette, et je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller visiter sa boutique rue des Vinaigriers ! cela viendra, bien sur !

Après un tour, assez rapide car vraiment,  tout ceci n’était pas à la hauteur de mes attentes, nous avons tenté de nous diriger vers le restaurant permanent du Wanderlust, et là aussi, fiasco ! En effet, après quelques minutes d’attente devant un petit comptoir, le verdict est sans appel : pas de place, pas de place, pas de place, mais la possibilité d’attendre, longtemps, pour espérer être appelé !

Ce sera donc sans nous !

Et si vous envisagiez de vous faire une opinion par vous même, il y a encore deux Wanderlust Brunch Bazar programmés jusqu’à la fin de l’été !

Merci à Juliette de m’avoir permis de me faire une opinion par moi même ! Et je pense que je retenterai le restaurant, un jour de moindre affluence ! Histoire de ne pas rester sur un goût amer, et parce que je suis une éternelle optimiste !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

5 Comments

  1. 1
  2. 3
  3. 5

    Je comprends ta déception et tu sais bien la transmettre. Franchement, c’est vrai, ça fait kermesse ou fête à Neuneu. J’aime cet endroit lorsqu’il est désert, la terrasse en planche est reposante mais là vraiment, bourrée à craquer… et tout ça pour ça… non je n’y mettrai pas les pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>