FRAME brasserie – le brunch

FRAME brasserie – le brunch dont tout le monde a parlé

Quand on s’approche du FRAME, l’environnement met naturellement dans de bonnes dispositions.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Là donc, à quelques mètres de cette merveille, vous trouverez le FRAME , abrité par l’hôtel PULLMAN Paris Tour Eiffel.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lieu est spacieux et aéré et l’accueil volontairement souriant. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le ton est donné quand on découvre un DJ qui se prépare à animer la journée, ou la soirée parce qu’un dimanche matin à midi tapantes, on ne peut pas vraiment dire que la salle soit prête pour ses talents musicaux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etant donné que nous avons réservé, la table qui nous est reservée donne judicieusement sur la Tour Eiffel, et c’est tant mieux, puisque ce n’est pas le cas de toutes.

Le brunch ici est à la carte, que j’ai malencontreusement oublié de photographier. Elle est cependant assez simple à relater : en effet, le choix est concentré sur l’assiette principale, le reste étant de façon très traditionnelle composé des éléments classiques : panier de viennoiseries, beurre, confiture, boisson chaude et jus ( orange ou pamplemousse en bouteille).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les assiettes donc.

L’assiette « bagel saumon fumé », que je commande, mais qui n’est plus disponible ! elle est remplacée par une « gaufre salée saumon fumée », chaleureusement recommandée par la serveuse. Mon conseil : ne pas suivre les conseils d’une serveuse trop insistante, cela peut cacher une déception.

framesaumon

 

Et puis il y a l’assiette  » oeuf bénédicte  » .

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Et l’assiette végetarienne, de crudités.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’expresso est en supplément, mais je ne saurai pas dire si le café inclus est à volonté. Apparemment pas.

Si je résume, et vous l’aurez peut-être perçu à la lecture de ces quelques lignes, je n’ai pas été transportée. Un lieu agréable peut-être, mais froid et sans beaucoup d’âme. Une carte triste, sans surprise.

Peut-être est ce le syndrome du Brunch blues qui vient de me frapper de plein fouet ? Je repense à ces quelques lieux parisiens qui annoncent fièrement que le brunch ne passera pas par eux. 

Et s’ils avaient raison ? Et si il était temps de cesser cette mode citadine pour revenir au bon petit déjeuner copieux à la maison ?

Parce qu’avec les 30€ par personne que coûte ce brunch, ou un autre d’ailleurs, on peut en avoir de belles viennoiseries me semble-t-il. Sans oublier le jus d’orange frais, les riches oeufs brouillés ou que sais-je encore.

Enfin, pour l’anecdote, si vous êtes sur Safari, faites un tour sur le site du FRAME, ou plutôt essayez, le phénomène est assez unique !

Frame brasserie 18 Avenue de Suffren, 75015 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

8 Comments

  1. 1
  2. 3
  3. 5

    Les brunchs sont de plus en plus chers à Paris… Pas si évident d’en trouver qui se distinguent vraiment.
    Celui-ci nous avait plu mais il n’était pas un prétendant au podium des meilleurs brunchs.

  4. 7

    j’aurais aimé avoir des renseignements sur la journée yoga brunch du 23 juillet mais ce site n’en parle pas .Je serais intéressée et voudrais m’inscrire
    merci de bien vouloir me renseigner à ce sujet.
    cordialement
    yveline mimart

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>