Toutes à l’école – cela pourrait être si simple

L’école Happy Chandara de Toutes à l’école a été créée il y a 9 ans.

Elle accueillait alors sa première promotion de 92 petites filles.

Toutes A l'ecole

Toutes A l’ecole

Depuis, les petites filles ont grandi, et ont été remplacées par de nouvelles petites filles qui vont pouvoir accéder à une éducation qui va changer leur vie.

Je suis moi même marraine d’une petite fille. C’est une vrai grande joie de recevoir ses dessins, ses lettres, et ses bulletins !

Mais au delà de la satisfaction individuelle, c’est savoir que je participe, même de loin,même à une petite échelle,  à ce projet collectif mené depuis des années par Tina Kiffer et ses équipes.

Parce que le Cambodge a besoin d’initiatives telles que la sienne. Parce que les petites filles du Cambodge ont besoin que des personnes plus favorisées leur tendent la main pour espérer sortir de la pauvreté, de l’illettrisme, mais aussi de la maladie et de la maltraitante dans certains cas.

Ce pays, dont la moitié de la population a moins de 18 ans, et dans lequel les filles sont souvent évincées du système scolaire dès la fin du primaire pour aider leur famille. La prostitution fait des ravages parmi les très jeunes filles.

Le rôle de Happy Chandara, le nom de l’école, est donc déterminant pour l’avenir des petites filles de la région dans laquelle elle est installée, à 12 kilomètres de Phnom Penh.

C’est en septembre 2015 qu’a eu lieu la rentrée de la nouvelle promotion de 1092 élèves. L’excellente nouvelle est que toutes ces petites filles ont d’ores et déjà un parrain.

Toutes A l'école

Toutes A l’école

Aujourd’hui, ce sont donc des parrains pour les jeunes filles du centre de formation professionnel dont Toutes à l’école a besoin.

En sponsorisant la formation en coiffure d’une jeune fille très défavorisée qui n’a pas eu la chance de faire sa scolarité à Happy Chandara, vous lui offrez un avenir.

Elle ressortira avec le  diplôme L’Oréal ( la fondation L’Oréal est très impliquée dans ce projet ) qui lui permettra de travailler dans des salons aux normes internationales (les critères de ce dernier prenant en compte le maintien ainsi que l’aptitude à accueillir la clientèle en anglais).

Le parrainage est de 30€ par mois (soit 11€ après déduction fiscale) et dure 16 mois pour une étudiante issue de l’école publique (niveau fin de troisième), ou 12 mois pour une jeune fille inscrite dans la classe Sociale (public moins formé et particulièrement vulnérable).

Les fêtes de fin d’année approchent. Nous sommes déjà tous et toutes lancées dans une quête effrénée de cadeaux, lancés dans une frénésie d’achats et de dépenses.

Et si, pour cette année, nous faisions une dépense chargée de sens ? Et si, cette année, nous prenions un engagement pour une jeune fille, loin, de ce genre d’engagement que nous prenons rarement le temps de prendre et qui pourtant changera sa vie ?

Pour parrainer une jeune fille, toutes les informations se trouvent sur le site de Toutes à l’Ecole.

Bien sur, il est aussi possible de faire un don ponctuel, pour accompagner les travaux de fond indispensables au maintien de l’école Happy Chandara.

Alors, est-ce que cette fin d’année 2015 sera l’occasion pour nous de faire un petit geste chargé de tant de signification ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>