Tel-Aviv aux mille couleurs et mille saveurs

Tel-Aviv en couleurs – le bleu de la mer

Tel-Aviv est une ville qui prend la mer dans ses bras.

Omniprésente elle fait partie intégrale de l’art de vivre des habitants de la ville – dites telavivim.

IMG_7936
Lieu de rencontre, de fête, mais aussi de restauration sans oublier les balades à vélo ou à pied sur la promenade – dites tailet – qui longe la plage du nord au sud jusque Jaffa.

IMG_7922


On passe par la plage le matin pour un footing matinal suivi d’un latte – dites afouch – face aux vagues.
Puis c’est la promenade du chien, la baignade, et le soir, l’indispensable étape du coucher de soleil spectaculaire à chaque fois.

Tel-Aviv – la ville Blanche

La ville dans sa diversité architecturale.
Haut lieu de l’architecture Bauhaus Tel Aviv est surnommée la ville blanche.

architecture Bahaus

Tel-Aviv – architecture Bauhaus

Aujourd’hui elle est en pleine explosion, et les tours y fleurissent à une vitesse qui laissent pantois tout européen habitué à une progression des travaux urbains bien moins rythmée !


Habitations, centres commerciaux, elles jaillissent entre les quartiers historiques en cohabitant à la perfection avec ces constructions du siècle dernier rénovées pour l’occasion

Tours Azrieli

Tours Azrieli

Ainsi le célèbre quartier de Sarona et son marché alimentaire se protégent du soleil à l’ombre des tours Azrieli et leurs nouvelles sœurs qui continuent à apparaitre autour de ce qui s’appelait la moshava germanit – ancien quartier allemand lors de la première immigration d’Europe après la guerre.

Ou encore Neve Tsedek qui connaît une nouvelle jeunesse avec les multiples commerces qui s’y sont installés – épiceries, bijouteries, modes – et au sein duquel des tours d’habitations luxueuses ont posé leurs fondations.

Tel Aviv - Neve Tsedek

Tel Aviv – Neve Tsedek

D’ailleurs, c’est un des quartiers où les Francais sont les plus présents. Vous le comprendrez en lisant les noms de certaines boutiques !

Tel-Aviv – multi couleurs et multi saveurs

Pour commencer, il y a le célèbre petit déjeuner israélien.

Tel Aviv - petit déjeuner chez Greg

Tel-Aviv – petit déjeuner chez Greg

Un Must, le repas incontournable de la journée.
Copieux, varié, salé et sucré , tous les restaurant en proposent un c’est à celui qui concoctera le plus copieux et le plus instagrammable.

Je dois dire que celui de Greg à la Tahana – ancienne gare transformée en zone commerçante, est un choix simple et efficace !

L’autre explosion de couleurs et de saveurs se vit en visitant le Shouk Hacarmel.

Shouk Hacarmel

Shouk Hacarmel

Soleil et irrigation high-tech, en Israel on trouve les conditions parfaites pour la culture de fruits et de légumes.
Et pour en prendre la pleine mesure il suffit de faire un tour au shouk Hacarmel.
Ici, c’est le bonheur des yeux et des papilles.
Fraises savoureuses, tomates multicolores, épices en tous genres, tous les sens sont sollicités et il est impossible de repartir les mains vides.

Et ne parlons pas des jus de fruits frais que l’on trouve partout dans la ville.

Alors vous l’aurez compris, Tel Aviv est une destination parfaite pour passer quelques jours au soleil, dès le mois de mars et jusqu’au moi d’octobre – à noter : il fait souvent beau les autres mois de l’année mais on n’est pas à l’abri de quelques précipitations et d’une baisse des températures !

Tel-Aviv : Où dormir ?

J’ai choisi l’hôtel Shenkin, à quelques pas de la rue du même nom, et j’ai adoré. De taille humaine, parfaitement localisé, il dispose d’un rooftop parfait pour se poser au retour de la plage, ou des balades à pieds.

Comme un certain nombre d’hôtels de Tel-Aviv, il propose un concept super original pour le petit déjeuner : on peut prendre son petit déjeuner dans un des trois coffee shop proposés, qui se trouvent tous à moins de 5 minutes à pieds, et on peut ainsi découvrir les alentours tout en se régalant !

Tel-Aviv – où manger ?

Là, le choix est vaste, très vaste. Je vais donc vous donner une liste non exhaustive, à enrichir au gré des envies.

Commençons par La Tahana. Au sud de la ville, face à la mer et à quelques pas de Yafo ( Jaffa) , l’endroit propose de nombreuses boutiques, et deux lieux de restauration qui ont fait leurs preuves.

Greg café

Greg café

Il y a donc Greg Café, précédemment évoqué, et où l’on peut déguster le célèbre petit déjeuner, toutes les salades méditerranéennes dont on peut rêver.

Vicky Cristina vous accueillera également, et là il s’agira de tapas et verre de vin, ou de diner.

Dans la même zone géographique, plusieurs restaurants s’offrent à vous sur la rue Shabazi, artère centrale du quartier Neve Tsedek – celui là même où tout le monde parle français !

En vrac : Dalal, Suzana, pour des plats typiquement méditerranéens et telaviviens.

Si on s’éloigne de la mer, le célèbre Sarona Market propose une multitude de possibilités alimentaires, du thaïlandais au français en passant par l’italien. Le bémol en ce qui me concerne : tout se passe à l’intérieur, et donc pas de possibilité de profiter du soleil.

On peut donc s’attabler à l’intérieur.

Sarona Market

Sarona Market

Ou prendre à emporter, et s’installer dans le quartier de Sarona, à l’ombre des palmiers et des tours géantes.

Et pour finir, il y a la plage.

Là, face à la mer, seulement si on n’est pas très pressé – le service peut être « à son rythme », il est temps de s’installer confortablement et de savourer le moment.

Sur le sable même, quand on se dirige vers le nord, du côté de la rue Frishman.

Ou au sud, où il s’ira là de s’assoir dans un vrai restaurant avec vue sur la plage et sur la vieille ville de Jaffa : le Manta Ray.

Enfin, il semblerait que du côté de Frishman, un restaurant gastronomique soit sur le point d’ouvrir ses portes avec le chef israélien Omer Miller. Stay tuned.

Bon voyage !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager

Voyage

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>