Restaurant LE PERROQUET – bistrot avenue des Gobelins

Restaurant LE PERROQUET – une nouvelle adresse

L’avenue des Gobelins est une superbe artère qui relie la place d’Italie et la place de l’église Saint Médard, le XIIIème et le Vème arrondissements.

On y trouve de nombreux bistrots aux terrasses confortablement installées sur de larges trottoirs. C’est ici qu’a ouvert ses portes il y a moins d’un mois une nouvelle adresse.

Phénomène assez rare sur cette avenue, et j’ai donc eu envie de tester immédiatement !

LE PERROQUET - bistrot

LE PERROQUET – bistrot

LE PERROQUET – comment on s’y sent

Une charmante terrasse ensoleillée – enfin, quand il fait beau, des touches de couleurs chatoyantes pour la décoration à l’intérieur et particulièrement pour la vaisselle, après tout, il est bien question de perroquet ici !

L’accueil est souriant et chaleureux. Très vite la maîtresse des lieux vient s’occuper de nous, et elle viendra aussi s’enquérir régulièrement de nos attentes. Très agréable, et très efficace. Le type d’endroit qui donne d’emblée envie d’en faire sa cantine.

Ce qu’on y mange

Pour commencer, des planches. Etant donné que le lieu propose une happy hour, c’est juste parfait. Pour commencer la soirée, ou combler une petite faim en attendant de faire un choix de plats.

Ici donc la planche saumon, le saumon sous toutes ses formes : rillettes, fumé. Parfait à partager, même à 3, pour commencer.

Une des spécialités du restaurant Le Perroquet est la viande. On le comprend à la lecture du menu.

La provenance et la race de chaque viande est précisée et revendiquée. Mais les amoureux de poisson trouvent ici leur bonheur également, sans parler des tartines et des salades pour un repas rapide et léger.

Le hamburger est goutû – oui, c’est le mot qui me vient à l’esprit en y repensant ! Et les frites délicieusement croustillantes.

Une autre spécialité du lieu : le risotto. Un petit bémol pour les galettes de parmesan accompagnant le risotto à la truffe d’été. Leur parfum était bien trop fumé. Le risotto quant à lui est parfait.

Rien à dire sur le risotto et ses brochettes de poulet.

Quant au dessert du jour, fait maison, nous nous sommes partagés une délicieuse tarte normande aux poires.

Le Perroquet – pourquoi je reviendrai

Sans doute pour un happy hour qui me permettra de découvrir les autres planches ?

Ou encore pour tester les autres desserts.

Et bien sur pour profiter du soleil, même au milieu de la journée puisqu’il est ouvert sans interruption. Mais ça, c’est en supposant qu’il referra son apparition un jour !

Le Perroquet 25 avenue des Gobelins 75013 Paris

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  1. 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>