Lafayette Anticipations – mes interrogations

Lafayette Anticipations – fondation des Galeries Lafayette

La fondation Lafayette Anticipations s’adresse aux créateurs des univers de l‘art contemporain, du design et de la mode. Elle leur offrira des moyens qui privilégient la création collective, favorisant l’expérimentation, et leur proposant ainsi de créer et d’exposer des oeuvres nouvelles.

C’est dans un bâtiment industriel du XIXème situé en plein coeur du Marais que la fondation s’est installée.

Dans cette rue du Plâtre qui permet d’apercevoir au loin un des bâtiments les plus controversés des années 70. Souhaitons à la fondation qu’elle ait la même longévité…

L’espace de 2200m2 a été entièrement reinventé. Il dispose désormais d’une « tour d’exposition » centrale faite de parois vitrées et de planchers mobiles.

La promesse éventuelle de surprises au fur et à mesure des expositions/installations à venir puisque cette construction permet d’organiser une quarantaine de configurations différentes !

La fondation accueillera des expositions tout au long de l’année, mais aussi des cycles de performance. Allez savoir ce en quoi cela consistera.

Des expositions, mais aussi bien sur un lieu pour se restaurer. Allez, je vous laisse deviner….

Wild and The Moon. Au coeur de la tendance food du moment.

Et puis il y a aussi une boutique. La boutique A Rebours. La visite sera pour une autre fois. Ou pas. Chaque chose en son temps.

Lafayette Anticipations – l’exposition en cours

Une exposition implique un accrochage, des objets, des supports tangibles. Ce n’est pas le cas ici. Serait-ce donc une performance ? Mais il n’y a pas non plus d’humain visiblement impliqué. Il s’agirait en fait d’une « exposition monographique ».

Pour la béotienne que je suis, voici ce que j’ai vu en quelques mots.

Tout d’abord, au sol et dans les escaliers, des milliers de paillettes scintillantes que l’on foule au risque de déraper pour s’écraser deux étages plus bas. Prenez donc plutôt l’ascenseur.

Et puis doucement, de façon insidieuse, un son pénètre votre cerveau, s’amplifie, pour devenir quasi insupportable. On l’entend à tous les étages mais on comprend quand on se retrouve au 2ème étage et que des images l’accompagnent.

Il s’agit là de séquences filmées de la mer, des vagues. Floues, instables, et accompagnées du bruit du vent.

Je vous épargnerai l’analyse artistique de ce qui est qualifié par certains d' »expérience forte » .

Lafayette Anticipations – la déception

Vous l’aurez compris. Je n’ai pas adhéré. Je n’ai pas été happée dans le « geste architectural » de Lutz Bacher. Je ne suis même pas parvenue à lire l’inscription sur le fronton du bâtiment. Et pas plus à déchiffrer le message de ces projections murales.

Je dirais que le quartier est agréable, et que la vue est belle.

Si on en juge par la personne qui s’applique à photographier les toits de Paris à travers les baies vitrées, je ne suis pas la seule.

Quant aux paillettes qui jonchent le sol, elles ne fascinent clairement pas les visiteurs présents.

Elles donnent simplement l’impression que le lieu a accueilli une grande fête. Mais la fête est finie.

Lafayette Anticipations 9 rue du Plâtre 75004 Paris / 44 rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>