JR – son histoire et son art

Anonyme, discret en tant qu’individu, il se fait connaitre par ses oeuvres monumentale-ment illégales:

tout d’abord en 2006, il expose des photos de jeunes de banlieue dans les rues de PARIS; cette première exposition le fait connaître

En 2007, c’est au Moyen Orient qu’il s’attaque, avec Face 2 Face, la plus grande expo photo illégale jamais créée. JR a affiché d’immenses portraits d’Israéliens et de Palestiniens face à face dans huit villes palestiniennes et israéliennes et de part et d’autre de la barrière de sécurité.

Et enfin , en 2008, il part à travers le monde à la rencontre de femmes, pour le projet «  Women are heroes « . une photo parmi tant d’autres: un train couvert des visages des femmes rencontrées dans le bidonville de Nairobi qu’il traverse, encore et encore .

L’exposition qui débutera Samedi 3 octobre à Paris est un des fruits de ces rencontres.

C’est un peu comme si, après la grande période des tags et grafittis comme moyen d’expression artistique dans la rue , à base de bombes de couleurs, JR nous montrait comment ré investir la ville et l’utiliser à nouveau comme écrin pour un nouveau genre d’expression .

Une seule chose à ajouter, c’est très beau!

Alors allez-y, et vite, parce que la pluie ruisselera peut-être bientôt sur ces yeux, pour les faire disparaitre à jamais …

Et pour toutes les informations officielles, cliquez ICI !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>