Le #vineinparis du dimanche – Monumenta

J’attends avec impatience Monumenta, année après année. J’ai été désespérée l’an dernier quand cet événement n’a finalement pas eu lieu au Grand Palais.

MonumentaCoupole

Quelle joie cette année donc à la perspective de cette découverte. Pénétrer dans la nef, découvrir l’installation, la façon dont les artistes ont occupée l’espace, c’est toujours un grand moment d’émotion !

Que vous dire ? Que cette  » étrange cité  » ne m’a pas véritablement inspirée. Que j’en ai gardé un sentiment mitigé, une sorte d’impression d’avoir plongé, l’espace de la visite, dans les temps révolus de l’URSS où ont vécu les deux artistes à l’origine de ce projet, et dont leur esprit et leur créativité ne se sont visiblement jamais échappés.

MonumentaLaCite

Ils nous mènent dans un univers qui serait un mélange de la cité telle qu’ils l’ont connue, avec des vestiges palpables de la vie d’avant, et de la ville du futur, qui n’est qu’une prolongation linéaire de leur passé. Pas de rupture, pas de saut dans l’imagination.

Cette cité circulaire sorte de labyrinthe duquel on ne s’échappe que par d’étroites ouvertures, donne l’impression que ses créateurs en sont prisonniers jusqu’à la fin des temps.

Monumenta 2014

Ilya et Emilia Kabakov

jusqu’au 22 juin 2014

Grand Palais Paris   avenue Winston Churchill, Paris 8ème

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

4 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>