Laissez pas tomber mon Monoprix !

Monoprix est une référence shopping pour tous les parisiens. Depuis quelques années l’enseigne revendique un renouveau absolu. Il y a eu l’ouverture du flagship  sur les champs Élysées, puis des travaux de grande envergure à Montparnasse pour un nouveau magasin qui a les codes du luxe de l’épicerie et du commerce de bouche. Alors pourquoi le Monoprix avenue d’Italie est-il à l’abandon ?

Monoprix aujourd’hui

Ces dix dernières années Monoprix s’est résolument tourné vers une nouvelle clientèle. En étoffant toujours et encore son offre déco et vestimentaire, en modernisant certaines de ses adresses . Puis est venue l’étape ultime : penser et implémenter le nouveau Monoprix, celui qui deviendra la référence du city marché de la capitale et de toutes les grandes villes de France. Nous avons d’ores et déjà deux illustrations les plus criantes de cette révolution. La première, c’est le flagship des Champs Élysées. Ici pas de zone alimentaire mais un magasin mode beauté et décoration qui donne envie de tout acheter.
Puis l’apothéose : Montparnasse Bienvenue.
Là, on touche vraiment à l’essence même de l’enseigne et à son histoire depuis sa création. Parce que le Monoprix de Montparnasse, c’était d’abord et avant tout le INNO référence à Paris. Tous les anciens du quartier continuent d’ailleurs à lui donner ce nom.
Alors je l’ai visité dès qu’il a rouvert ses portes. Et je peux l’affirmer, mission accomplie. Plus qu’un citymarché, Monoprix a voulu créer ici un lieu de vie, qui a même sa « Plaza ». Et ça marche ! Certains s’y installent pour un déjeuner sur le pouce, d’autres pour passer un coup de fil, voire même lire quelques pages.
Dans la partie alimentation, on parle légumes de saison, production locale, et offre de plats cuisinés de qualité.
Alors je pose la question : pourquoi les autres Monoprix de Paris n’ont-ils pas le droit au même traitement ? Mais pire encore, pourquoi certains sont-ils laissés à l’abandon ?

Monoprix avenue d’Italie – avant

On ne parle bien que de ce que l’on connait vraiment. Et le Monoprix de l’avenue d’Italie, je le connais vraiment !
Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans.... au commencement était Prisunic. Et je dois l’avouer, je m’en souviens comme si c’était hier. Toujours une petite course à faire, souvent un passage pour le plaisir, ce supermarché à bercé mon enfance avant que les hypermarchés n’aient existé dans l’esprit des visionnaires du shopping de masse.
Puis vint le temps de Monoprix. Et voilà que ce Prisunic devenait le même mais en mieux. Même s’il faut l’avouer, c’est avec un pincement de cœur que nous avons vu disparaître cette jolie enseigne si parisienne. Je ne suis pas la seule à ère nostalgique et j’en veux d’ailleurs pour preuve la capsule Prisunic sortie par Monoprix il y a un ou deux ans !
Voilà, le décor est posé. Alors, que s’est-il passé ?

Monoprix avenue d’Italie – maintenant

Tout a commencé il y a environ 2 ans. D’abord, ce fut un congélateur défaillant et des glaces dégoulinant doucement. Puis des produits laitiers à la date de péremption dépassée. Alors j’ai commencé à signaler les problèmes, à interpeller la direction. J’ai bien sur essayé les réseaux sociaux. Le tout sans effet.
Je me suis alors promis de cesser de la jouer Don Quichotte et d’aller ailleurs. Mais la force de l’habitude, l’attachement à cette marque ont pris le dessus. Et rien n’a changé, rien ne s’est amélioré.
Aujourd’hui quand on passe les portes de ce Monoprix qui a passé toutes les époque et résiste à tous les changements, on se demande rapidement si ce magasin vit ses dernières semaines.
Tous les frigidaires semblent cassés, défaillants ou en passe de rendre l’âme.
Quant à l’hygiène, elle est visuellement alarmante, comme vous pouvez en juger par vous même.
Monoprix avenue d'Italie

Monoprix avenue d’Italie

 Les rayons sont régulièrement semi vides, comme si le confinement avait laissé des traces indélébiles.
Alors je lance ici un dernier cri d’alarme et je demande solennellement à Monoprix : sauvez le Monoprix de l’avenue d’Italie !
P.S j’ai bien tenté de contacter le directeur du magasin qui la joue « proche de ses clients » en affichant sa photo et son 06 à l’entrée. Deux messages vocaux, et le silence radio en retour ! 
 

Vous aimerez aussi...

4 Comments

  1. 1

    C’est honteux ! Et la dimension hygiène, c’est quand même la cerise sur le gâteau ! Moi aussi je suis attachée à ce Monoprix, que je connais depuis presque aussi longtemps que toi ! Enfant, je l’ai connu Prisunic, et plus tard (ado), ma cousine y bossait l’été tous les mois de juillet, pour partir en août avec les sous ainsi gagnés ! Sauvons le Monoprix Italie ! Sauvons le Monoprix Italie !

  2. 3

    Incroyable de voir cette enseigne dans un tel état!!
    Se manifester peut-être auprès de la Direction Générale…
    Comme j’aimais aller au Prisunic ,ici il a été laissé à l’abandon longtemps,puis il y a quelques années un magasin solderie NOZE a ouvert , parfois de belles découvertes a des prix défiants toute concurrence!

  3. 4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>