Les passages parisiens se mettent à table

Les passages parisiens ont longtemps été considérés comme les vestiges d’un temps révolu. A l’époque où circuler en ville était périlleux, complexe, et sans confort. Dans les années 1970, ils reprennent vie grâce à une poignée de passionnés qui veulent les préserver coûte que coûte.  Aujourd’hui les passages font leur grand retour, se réinventent et deviennent « the place to be » . La grande tendance : le take over des passages par restaurants et nouvelles adresses gourmandes qui, petit à petit, y prennent leurs quartiers.

Passage des Panoramas – trendy attitude

Ancêtre de nos centres commerciaux, le Passage des Panoramas est construit en 1800. Conçu pour faciliter la flânerie, il est le premier passage à bénéficier de l’éclairage au gaz, et de nombreux commerces de luxe s’y installent à cette époque.

Puis il devient le haut lieu des numismates et philatélistes passionnés. Comme tous les passages parisiens,  dans les années 1950 – 1980, il tombe dans l’oubli. Aujourd’hui, il y reste encore quelques enseignes spécialisées en timbres et autres pièces de collection, mais les restaurants trendy, du nouveau bistrot au sans gluten en ont fait leur adresse. Petit tour d’horizon.

Canard&Champagne

Canard&Champagne - passage des Panoramas

Canard&Champagne – passage des Panoramas

Trois entrepreneurs à la tête de cette adresse qui propose l’association d’un des plats préférés des français avec la boisson préférée du monde entier ! Ceux qui n’aiment pas le canard peuvent passer leur chemin. Pour les autres, attardons nous un instant sur les propositions très alléchantes de la carte.

J’aime tout particulièrement le concept du « Fast duck« , pour un déjeuner rapide et efficace. Mais le clou de cette carte sera pour moi l’ile flottante aux pralines roses, mon dessert favori au monde depuis toujours ! Il ne me reste donc plus qu’à tester.

A noter : le restaurant propose une vingtaine de champagnes sélectionnés chez de petits producteurs. A tous les amateurs….

Canard&Champagne 57 passage des Panoramas, 75002 Paris
09 81 83 95 69

Racines

Il fait face à Canard&Champagne, et n’annonce pas vraiment la couleur. Ce bistrot italien occupe discrètement la boutique d’un ancien Marchand de Vin, enseigne et décoration étant d’époque.

Restaurant RACINES - passage des Panoramas

Restaurant RACINES – passage des Panoramas

En cuisine, le chef Simone Tondo qui a déjà bien roulé sa bosse puisqu’il créé tout d’abord  Roseval dans le XXème qu’il quitte pour Tondo dans le XIIème. Serial chef sarde, il se cherche d’adresse en adresse et c’est ici qu’il pose ses casseroles. La promesse est italienne, une cuisine fait maison, généreuse et ensoleillée. Il n’y a plus qu’à tester !

Racines 8 passage des Panoramas 75002 Paris
+33 1 40 13 06 41

Astair

En mode bistrot traditionnel comme on les aime, Astair est ouvert non stop tous les jours de la semaine dès 10h00 du matin. Aux manettes de la petit dernière du passage, l’équipe qui a créé Canard&Champagne à quelques pas de là, mais aussi Farago,  et Candelma. En résumé, ils sont partout, sur tous les fronts gastronomiques,  et désormais de plus en plus présents dans ce passage où ils détiennent deux adresses.

Astair - passage des Panoramas

Astair – passage des Panoramas

Ici on trouve les grands classiques du bistrot et les pépites du terroir. Une formule sympathique pour déjeuner.

Aux manettes en cuisine,  Gilles Goujon, par ailleurs triple étoilé. Mes papilles en frétillent déjà ! Pas de brunch, mais une proposition « weekend ». Et puis ici aussi, une ile flottante : ce passage est décidément fait pour moi !

Astair 19 passage des Panoramas, Paris 75002
tel : 09.81.29.50.95

Stern caffè

Le restaurant a gardé l’enseigne, le lieu et le nom de ce qui fut le plus grand imprimeur parisien.

Stern - Passage des Panoramas

Stern – passage des Panoramas

Aujourd’hui, plus trace de gravure, de faire parts ni de papier à entête. Ici, on parle italien sinon rien. Le nom du restaurant d’ailleurs en est la démonstration : le Stern Caffè

Stern Caffè - passage des Panoramas

Stern Caffè – passage des Panoramas

Ouvert toute la journée, ce caffè, fruit de la collaboration de restaurateurs italiens et d’un torréfacteur, propose tout au long de la journée de quoi se sentir en Italie l’espace d’une pause. Expresso ou cappuccino accompagné de viennoiseries pour le petit-déjeuner, des pâtisseries l’après-midi ou bien apéritif  tapas à la vénitienne. À la carte du déjeuner et du dîner, des classiques de la cuisine italienne revisités et allégés par Max Alajmo, tels que les Spaghetti « alla carbonara » ou le Cappuccino « alla Bolognese ».

Stern caffè 47 Passage des Panoramas 75002 Paris 

Passage des panoramas – et tous les autres

La crèpe attitude qui s’est abattue sur Paris a peut-être commencé ici avec Bisou. Pour être honnête, ce n’est pas ce cadre austère, en mode nordique version inconfortable, que j’associe à l’idée de la dégustation d’une crèpe, si bonne soit-elle. Ce sera à vous de voir.

Et puis last but not least, les gluten free du monde entier peuvent se restaurer ici avec Noglu.

Quant au dessert, vous pourrez vous régaler des gaufres Yummy and guiltfree !

 

Passage Choiseul – vite fait bien fait

Après une longue période de travaux, le passage Choiseul est finalement sorti de sa torpeur pour reprendre vie, tout particulièrement à midi ! Lumineux, aéré, il est devenu le repère ce tous ceux qui cherchent à se restaurer vite et bien pour le déjeuner dans le quartier. Et l’offre est tellement variée qu’il est juste impossible de ne pas trouver son bonheur. A noter, les restaurants et le passage sont tous fermés le soir.

Lily’s NYC

Entrer par la rue des Petits Champs signifie commencer par le dessert. Comment résister à de tels cookies ?! Quand on sait que leur nom est « méga cookies« , on comprend tout.

Chez Lily’s, au menu donc, cookies géants, cakes de toutes les catégories possibles, café comme on l’aime, et une proposition en mode formule salé sucré pour le déjeuner. Les vrais gourmands sont prêts à traverser la capitale pour de telles gourmandises !

Lily’s NYC 40 Rue des Petits Champs, 75002 Paris, France
Tél 01 45 49 25 03

Bistropolitain

Bistropolitain semble être la preuve que l’on peut se régaler d’un bon petit plat cuisiné pour le déjeuner. La file d’attente continue pendant les deux heures d’ouverture est un indice indéniable du succès de cette adresse dont le parmentier de canard proposé ce jour en plat du jour emplissait le passage de ses délicieux fumets.

Bistropolitain 13 passage Choiseul 75002 Paris 01 42 61 27 22

D’jeunes Pousses

Un bar à salades qui propose des soupes du jour et des quiches maison.

C’est alors que je passais que cette superbe quiche à peine sortie du four s’est installée en vitrine. Autant dire que j’en avais l’eau à la bouche !

D’jeunes pousses 35 passage Choiseul 75002 Paris
Tel : 01.42.36.79.07

Et les autres ?

Pour une envie violente de pâtes fraiches, direction Casa Capasa. Attention par contre, il faut parler italien pour se faire comprendre, ou au moins savoir ce que signifie « oggi » !

A quelques pas de là, le temple du croque monsieur propose de combler les plus grosses faims avec la variété de sa proposition.

En mode street food, une proposition thaï bien sur, et plus inattendue , une autre grecque chez Agapi.

Pour finir cette traversée du passage dans la joie, on termine chez Joyeux. Leur nom, ils l’ont choisi pour accompagner leur philosophie de vie : accompagner des personnes porteuses d’un handicap mental ou cognitif pour les remettre au coeur de la ville. Aussi, dans ce restaurant, tout est cuisiné et servi par des personnes handicapées. On comprend mieux la baseline: « servi avec le coeur » !

Joyeux - passage Choiseul

Joyeux – passage Choiseul

Casa Capasa  38 Passage Choiseul, 75002 Paris

Agapi 45 Passage Choiseul, 75002 Paris

Joyeux 87 passage Choiseul 75002 Paris

Beaupassage – le petit dernier, le plus étoilé

Dans un élan de nostalgie, les créateurs de Beaupassage ont tenté de recréer cette atmosphère unique et inimitable de luxe discret et d’élégance subtile des passages du début du XIXème.  La version du passage du XXIème siècle qu’ils ont imaginé n’y parvient pourtant en rien. Une architecture austère, des allées ouvertes aux vents et aux courants d’air. Et des chefs étoilés. Parce que Beaupassage a fait d’emblée le choix de se tourner vers la cuisine. Avec comme défi de permettre à tous de découvrir les talents de ces chefs qu’on ne présente plus à un prix raisonnable. Thierry Marx a donc ouvert une boulangerie, Yannick Alléno son Allenothèque, et Sophie Pic y propose ses bocaux. Le lieu n’a pas trouvé son âme, cela viendra peut-être.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>