Janvier à Paris – pour bien commencer l’année

Janvier à Paris – version culturelle

Il y a Septembre, et toutes ces nouvelles expositions si excitantes. Puis vient Janvier, et il est temps de se presser pour aller voir celles que l’on a manquées ! Parce que la plupart se termine à cette période de l’année pour céder la place aux nouvelles.

Commençons par les urgences.

Et plus précisément LA vraie urgence : la retrospective DIOR au musée des Arts Décoratifs. Il ne reste que quelques jours puisqu’elle prendra fin le 7 janvier !

Mais qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, vous ne manquerez pas cette exposition sous peine de le regretter amèrement. Un vrai bijou, un bonheur de chaque moment, de chaque découverte, salle après salle, dans une installation monumentale et une scénographie hors du commun qui garantit surprise après émotion jusqu’à la dernière minute.

Une autre exposition qui prend fin en janvier : Gauguin l’alchimiste.

L’exposition prend fin le 22 janvier, et exceptionnellement, jusqu’à samedi inclus, l’exposition ouvre ses portes de 09h00 à 22H00. Elle reprendra ses horaires traditionnels dès la rentrée lundi.

L’occasion de découvrir un Gauguin largement méconnu par ses oeuvres autres que les peintures que nous connaissons tous.

La dernière exposition que j’évoquerai sera  celle de Derain au centre Pompidou.

Est-ce que cette exposition qui se concentre sur une décennie charnière de sa carrière pourra permettre de percer le mystère Derain ? Vous avez jusqu’au 29 janvier pour le découvrir.

Suiveur ou visionnaire ? C’est la question que je me suis posée tout au long de la visite de cette exposition dédiée à cette décennie de 1904 – 1914, années clé dans la production de Derain.
Et bien sûr je n’ai rien inventé. D’autres se la sont posée avant moi.
Une chose est sûre : ces artistes ont échangé, dialogué au travers de leurs œuvres.
Leurs rencontres ont influencé leur art. On le voit indéniablement ici.

Janvier à Paris – version food feel good

Bien sur, les fêtes sont passées par là. Mais pour lutter contre le froid, et surtout la grisaille, il n’y a pas de mal à se faire plaisir de temps en temps.

Par exemple, en allant découvrir le nouveau Claus qui a ouvert ses portes il y a peu du côté du marché Saint Germain.

Quand la branchitude de la rive droite débarque rive gauche !

Et puis il y a la cuisine italienne. Celle qui fait chanter les papilles, qui réconforte. Marcello fait partie de ces adresses où l’on peut se faire du bien en dégustant des plats aux saveurs d’Italie.

Ou bien encore Mio Posto, pour la générosité de l’assiette.

Ou encore Noto, où les tentures de velours rouge vous enveloppent comme dans un cocon chic et gourmand.

Finalement, l’Italie à Paris, c’est une forme de voyage ensoleillé quand l’astre doré n’est pas encore au rendez-vous !

Janvier à Paris – en mode découverte

Il va y avoir la découverte des nouveaux lieux qui vont ouvrir leurs portes. Comme par exemple le Printemps du Goût qui ouvre ses portes au 7ème et au 8ème étage du Printemps de l’Homme. Avec comme promesse le meilleur de la gastronomie française, à déguster sur place ou à emporter.

Nouvelles adresses qui ouvrent leurs portes, ou encore nouveau quartier, de ceux que je ne connais pas encore. Comme par exemple le quartier de la goutte d’Or, que j’ai déjà commencé à explorer avec la boutique SAWA, et c’est pas fini !

Et vous, quelles nouvelles aventures parisiennes allez vous vivre en ce mois de janvier ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager

Vite, vite

Vous aimerez aussi...

2 Comments

  1. 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Champs requis *

Vous pouvez utiliser les balises HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>